Skea, un objet connecté pour la rééducation du périnée

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Skea est un objet de musculation des muscles pelviens qui permet de contrôler un personnage sur son smartphone avec des mouvements. 

La naissance d’un enfant est un événement unique dans la vie d’une femme. Premièrement car elle donne la vie et deuxièmement car cela engendre quelques modifications de son corps. Et cela se voit notamment au niveau des muscles pelviens. Pour pallier à cela, il est recommandé de pratiquer des exercices de Kegel pour se remuscler. Cela impose à la femme de contracter ses muscles durant 20 minutes chaque jour durant 3 mois. Autant dire que cela n’est pas fun et que ça dure une éternité. Et si les objets connectés rendaient cela plus agréable et plus facile à suivre grâce au quantified self ? C’est l’idée de Skea, un objet pour se muscler tout en s’amusant. Analysons tout ça.

skea

Présentation de Skea :

Skea est un objet de musculation pour les muscles pelviens. Son principe est simple : la femme doit contracter ses muscles pelviens sur l’objet pour les renforcer. Afin de rendre l’activité plus ludique, Skea est équipé d’une connectivité Bluetooth 4.0 qui permet de contrôler un personnage sur l’écran de son smartphone via une application mobile dédiée disponible sous Android dans un premier temps et iOS ultérieurement.

Le but est de faire sauter une petite fille au-dessus de rochers en contractant les muscles pelviens. Un peu à l’image de ce que propose le jeu Temple Run mais à des fins médicales. L’application permet également d’avoir un suivi des exercices comme tous les produits de quantified self.

Découvrez Skea en vidéo :

Fonctionnement de Skea :

Pour faire simple, Skea est le résultat si votre bracelet Fitbit permettait de contrôler votre personnage sur Temple Run. Sauf qu’ici, il s’agit d’un autre type de capteur : un capteur de pression prévu pour fonctionner avec les muscles Pelviens. Certes, à première vue, l’objet fait plus penser à un sextoy qu’à un objet de quantified self médical mais l’habit ne fait pas le moine.

En somme, Skea transforme une tâche jusqu’alors pénible (les exercices de renforcement musculaire des muscles pelviens) en un jeu afin de rendre le moment plus agréable. Cela s’appelle la gamification ou la ludification, c’est-à-dire le fait de modifier une tâche en la rendant ludique et agréable à accomplir.

skea color

Reste que l’objet semble assez limité. En effet, il serait intéressant d’avoir un réel suivi des exercices et non un simple jeu. De même, impossible de changer de jeu. Connaissant la patience des gens au 21ème  siècle, il y a fort à parier qu’un grand nombre de personnes abandonneront le jeu après quelques utilisations. Espérons que l’application évoluera avec le temps afin de proposer des objectifs de motivation aux utilisatrices.

Disponibilité et prix :

Disponible à partir de Décembre 2014 au prix de 85$, Skea se présente comme un objet connecté  ludique à vertu médical. Présenté lors d’une campagne de financement sur le site Kickstarter, Skea se place dans la grande mouvance de la gamification de la société. A quand la même chose pour tous les objets de quantified self ?

Partager
A propos de l'auteur