Orange Data Share assiste le partage de données d'objets connectés

Pinterest LinkedIn Tumblr +

A l’occasion du 4ème ‘Show Hello’ d’Orange, Stéphane Richard –PDG du groupe– a levé le voile sur la nouvelle Livebox du groupe ainsi que ses ambitions dans l’internet des objets connectés.
Devant 900 invités triés sur le volet (décideurs, partenaires, journalistes, salariés du groupe, etc) le patron d’Orange, Stéphane Richard a animé une ‘keynote’ d’environ 1 heure pour présenter la vision et les nouveautés du groupe.
orange-show-hello4-22
Au registre des grandes nouveautés, la nouvelle Livebox et sa télécommande bluetooth simplifiée mais aussi de nombreux partenariats pour la solution domotique HomeLive avec :

  • le catalogue d’objets connectés d’AXA,
  • la solution Wiser de Schneider Electric,
  • le programme e-quilibre d’EDF,
    le spécialiste de la télésurveillance EPS,
  • etc.

Orange présente Data Share

Une des nouveautés qui a retenu plus particulièrement notre attention concerne Data Share, qu’Orange présente comme l’interface unique permettant aux particuliers de rassembler et d’accéder aux données issues de leurs objets connectés.
Partant du constat que le nombre de services s’appuyant sur les objets connectés progresse rapidement mais qu’il n’existe pas de moyen simple pour l’utilisateur de maitriser la diffusion de ses données personnelles, Stéphane Richard présente DataShare comme une méthode de reprise du contrôle par l’utilisateur final.
orange-show-hello4-4
Avec Data Share d’Orange, les données personnelles issues des objets connectés du quotidien (trackers d’activité, thermostat, balance intelligente, etc.) et des services souscrits auprès de différents fournisseurs sont centralisées au sein d’une même interface pour leur permettre de dialoguer plus facilement entre eux.
Orange cite notamment la possibilité de faire communiquer le pèse-personne intelligent avec un appareil culinaire connecté de la gamme SEB et ainsi disposer d’un service de coaching alimentaire prenant en compte l’activité physique et les contraintes alimentaires de l’utilisateur.
A cet effet, SEB et Orange lanceront notamment l’application mobile Foodle, une application culinaire qui suggère des recettes personnalisées en mettant en relation les données contextuelles avec celles des objets connectés de la cuisine.
Avec Data Share, l’utilisateur serait donc en capacité de visualiser ses propres données et de décider au cas-par-cas, à qui il souhaite les partager en fonction de la promesse de valeur de chaque service. On pourra ainsi décider d’accorder plus ou moins d’autorisations à ses services préférés et restreindre l’accès à nos données personnelles aux produits et services de confiance moindre.
orange-show-hello4-7

Un badge de confiance ?

Orange annonce aussi aujourd’hui la création d’un ‘badge de confiance’ sous forme open-source, permettant aux fabricants de montrer leur engagement dans la protection des données personnelles de leurs clients.
Les utilisateurs de tous les produits et applications portant ce badge pourront ainsi contrôler l’usage de leurs données et mieux choisir l’usage qui en sera fait. La disponibilité de ce badge de confiance est imminente. 
orange-livebox-22

Disponibilité

Data Share ouvre la voie à de nouvelles possibilités en matière de contrôle et de protection de la vie privée des utilisateurs tout en permettant –théoriquement, à ce stade– d’augmenter les bénéfices et la valeur d’usage des objets connectés du quotidien.
Le service sortira au second trimestre 2016 et sera utilisé par HomeLive d’Orange mais aussi les accessoires intelligents de Withings, Netatmo, Sony, Garmin, Fitbit, Somfy, Parrot, Philips Hue, AwoX, et Schneider Electric.
Plusieurs services ont déjà annoncé qu’ils rejoindraient le programme, dont EDF, les Thalasso Serge Blanco, AXA ou encore Telegrafik.

Partager
A propos de l'auteur