Ring, la bague connectée qui ne fait plus rêver

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Ring est une bague connectée qui promettait de pouvoir contrôler son smartphone du bout doigt avec de simples gestes. Après une campagne Kickstarter plus que réussi, le produit est dans les mains des utilisateurs qui sont fortement déçus.

2014 aura été une grande année pour le financement participatif d’objets connectés. En effet, des plateformes comme Kickstarter ou IndieGogo ont permis le lancement de nombreux produits qui nous promettent monts et merveilles lorsque leur développement sera terminé. Mais qu’en est-il dans la réalité ? Bien souvent, les produits sortent plusieurs mois après leur campagne de financement et ne font pas vraiment parler d’eux à cause de faibles quantités, de problèmes de distribution voire d’échec dans le développement. Citons tout de même des produits qui ont réussi comme le Misfit Shine, le Leap Motion ou encore le Lima. Et côté échec ? Difficile à dire sachant que les fabricants ne communiquent pas sur le sujet mais certains acheteurs se le permettent. C’est le cas de la bague connectée Ring qui subit de plein fouet la déception des premiers acheteurs.

ring

La promesse de Ring

A l’origine, Ring se présentait comme une bague connectée capable de piloter son smartphone en effectuant des gestes avec son doigt. L’idée était de pouvoir répondre à des SMS, contrôler sa musique ou encore recevoir des notifications. Pour plus d’information sur le sujet, n’hésitez à lire notre article complet sur Ring.

La promesse de Ring était donc grande ! Si grande que les internautes ont cru y voir un objet révolutionnaire et n’ont pas hésité à soutenir le projet pour être parmi les premiers à l’utiliser.

ring

250,000$ étaient réclamés durant la campagne mais ce ne sont pas moins de 881,000$ qui ont été récoltés grâce aux 5,000 bakers. Autant dire que cela a été un succès avec un taux de financement de 352%.

En Juillet 2014, les premiers exemplaires sont livrés mais il faudra attendre la fin de l’année pour avoir les premiers retours.

La déception des utilisateurs

Il est étonnant d’avoir aussi peu de retours sur l’objet tant la déception semble grande mais force est de constater que seulement 5,000 personnes ont reçu le produit. Et qu’est-ce que 5,000 personnes dans la marée humaine de 3 milliards de personnes que représente internet ?

Bref, il aura fallu que la bague arrive dans les mains de YouTubers pour que les premiers retours se fassent entendre. Et ils ne sont pas bons ! La preuve avec cette vidéo YouTube qui a déjà été visionnée plus d’un million de fois :

La première chose qui choque est la taille massive de la bague. Elégante sur les premières photos, elle se révèle être énorme, inconfortable et beaucoup moins jolie dans la réalité. Tellement énorme qu’il semble impossible de serrer ses doigts et ou de fermer son poing. Mais la vraie déception vient de son utilisation.

La reconnaissance de mouvements n’est absolument pas optimisée. Résultat, seuls 5% des mouvements sont reconnus par l’application. Autant dire que le produit est inutilisable. De plus, la bague est incapable d’agir sur des applications qui sont fermées ou en tâche de fond ! Pour utiliser Ring, il est donc obligatoire de déverrouiller son téléphone et d’ouvrir l’application Ring. Pour un objet qui est censé nous simplifier la vie en nous apportant un contrôle à distance, force est de constater que le résultat attendu n’est pas là.

Au final, les personnes ayant commandé le produit se retrouvent avec un objet inutilisable en l’état. Une chose difficile à accepter lorsque l’on a déboursé plus de 150$. Espérons simplement que des mises à jour du logiciel interne de la bague et de l’application permettront d’améliorer le produit sans quoi, il sera délaissé par les premiers acheteurs et boudés par les futurs clients.

Partager
A propos de l'auteur