Le chinois Xiaomi veut vendre ses objets connectés aux Etats-Unis

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Xiaomi, fabricant chinois de smartphones et d’accessoires high-tech, annonce qu’il fera prochainement son entrée sur le marché US, en ouvrant une boutique qui vendra principalement ses accessoires connectés pour la maison et le sport.

La semaine dernière, des journalistes ont cru détecter dans le discours des représentants de Xiaomi l’intention d’attaquer le marché américain très prochainement. Cette spéculation, qui a été immédiatement démentie par la firme, comporte pourtant une part de véritée. Si le géant chinois est plus connu pour ses smartphones que ses accessoires électroniques, il a beaucoup investi au cours des derniers mois, notamment 40 millions dans Misfit pour l’amener au smart-home et en rachetant Midea pour 200 millions ou iHealth un peu plus tôt.

Xiaomi-Mi-Band-3

La firme a de plus récemment dévoilé à la presse l’ouverture imminente d’une e-boutique aux Etats-Unis, mais où il assure qu’ilne vendra pas ses smartphones phares. Cet espace est une sorte de ‘concept-store‘, permettant au chinois de tester le marché et son appétence pour les autres gadgets et accessoires que produit Xiaomi, comme le bracelet connecté MiBand pour le fitness, ou les accessoires de la gamme iHealth pour la santé.

xiaomi-ihealth-lab
 

En Octobre 2014, Xiaomi avait en effet annoncé qu’il fabriquerait ses propres accessoires domotique, dont un set d’ampoules connectées, une prise connectée et une caméra intelligente. Fort d’1 million de ventes pour son capteur d’activité physique en Asie, le géant du low-cost s’en va donc chasser sur les terres de Fitbit, Jawbone, etc.

Xiaomi-smart-home-1

Hugo Barra, ex-Google et désormais l’un des dirigeant de Xiaomi, voit en effet d’un très bon oeil l’arrivée de sa compagnie sur le marché Nord-américain, mais il sait que cela va prendre du temps :

« La quantité d’effort nécessaire pour apporter nos produits sur le marché américain est significative. Nous devons avancer à un rythme approprié. Pour débuter, notre entrée se fera avec les produits les lus simples. »

En effet, le cadre réglementaire américain impose de nombreuses contraintes à Xiaomi, notamment en terme de fabrication, de packaging, de règlementation ou de logiciel. Récemment, la FTC américaine avait en effet relevé les efforts nécessaires pour permettre à tous les fabricants de correctement collecter et stocker les données issues d’objets connectés.

Partager
A propos de l'auteur