Xbox One, la nouvelle plateforme multimédia de Microsoft

Pinterest LinkedIn Tumblr +

xbox oneXbox 3, Xbox 720, Xbox Infinity… Que nenni, la nouvelle console de Microsoft se prénomme Xbox One, même s’il s’agit de la 3ème génération. Oui, il n’y a rien de logique là dedans, mais ce n’est pas nous qui choisissons. Deux mois après Sony, c’est donc au tour de la firme de Redmond de présenter sa console qui viendra concurrencer la Playstation 4 et la Wii U. Quoi de neuf sous le soleil ? Voyons ça ensemble.

Xbox One, des caractéristiques similaires à la Playstation 4

Alors que Nintendo a fait le choix de livrer une console peu véloce (ce qui lui a été vivement critiquée et lui cause du tort), Sony et Microsoft ont misé sur la puissance de leur console. Sous le capot de la Xbox One, on trouve un processeur 8 cœurs, un disque dur de 500Go, un lecteur Bluray et du wifi. A l’extérieur, il faudra compter sur une entrée et une sortie HDMI, 3 ports UBS 3.0 ainsi qu’un port GigaEthernet.

Des performances proches de celle de la Playstation en somme avec tout de même une bonne nouvelle : le wifi intégré ! Pourquoi bonne nouvelle ? Car c’était une option facturée 80€ sur la précédente génération (via un accessoire).

Concernant le design, il est question d’une grosse boite noire rappelant étrangement La Box de Numéricable ou comme certains l’ont évoqué, un magnétoscope. Une console imposante donc mais élégante.

Xbox One, des accessoires qui évoluent

En 2010, soit 5 ans après la sortie de la Xbox 360, Microsoft lançait Kinect, une caméra permettant de contrôler sa console avec des gestes et à la voix. Qui dit nouvelle console, dit également nouveaux périphériques. Voici donc Kinect 2 ! Quoi de neuf ? Un design retravaillé et une reconnaissance de mouvement améliorée. Il faut avouer que la première version laissait parfois à désirer. Notons également l’amélioration de la reconnaissance vocale permettant de passer d’un film à la musique à un jeu simplement à la voix et avec une fluidité impressionnante. C’est Siri qui va être jaloux…

Concernant la manette, pas grand-chose de nouveau à première vue même si Microsoft annonce avoir apporté pas moins de 40 innovations dont certaines concernant la batterie.

Reste à savoir les accessoires qui seront vendus avec la console car rappelons que Kinect est commercialisée à l’heure actuelle 150€ en plus de la Xbox. N’étant pas indispensable mais rendant l’expérience plus immersive, il y a fort à parier que celle-ci sera vendue séparément. Espérons juste que des jeux intéressants compatibles Kinect seront proposés car jusqu’ici, aucun n’a réussi à se démarquer, rendant le périphérique assez inutile au final.

manette   kinect 2

Xbox One, bien plus qu’une console

A la sortie de Windows 8, Microsoft en avait profité pour présenter Xbox Smart Glass, une solution permettant plus d’interactions entre sa Xbox, son smartphone ou sa tablette. Le concept a été repris et largement amélioré pour transformer la Xbox en véritable média center. Comprenez ici qu’il sera possible d’interagir avec votre PC, votre smartphone ou votre tablette. Aucune information pour le moment concernant les OS pris en charge (seulement Windows ?). Mais là où Microsoft frappe un grand coup, c’est au niveau de la consultation des contenus ! En effet, il sera possible de regarder des Bluray mais également des films, des séries, la TV, d’écouter de la musique ou de surfer sur le web via les différentes applications de la console (Netflix, Xbox Music, Hulu, Internet Explorer…). Bref, c’est véritablement un PC que vous allez connecter à votre TV et qui va en prendre le contrôle. Car oui, une fois branchée, aucun intérêt de s’attarder à continuer de zapper avec sa télécommande, la voix suffira pour contrôler son téléviseur.

multimedia

Xbox One, la stratégie de l’exclusivité

L’univers Xbox a permis à des millions de joueurs de profiter de jeux exclusifs tels que Gears of War, Halo, Forza ou encore Fable. Ces jeux devraient de nouveau être disponibles sur la nouvelle console car pas moins de 15 licences exclusives sont en développement dont 8 nouvelles. Parmi elles, citons Quantum Break du studio Remedy (Max Payne, Alan Wake…). Notons également qu’un mode spécial de Fifa 14 (Ulimate Team) ne sera disponible qu’uniquement sur Xbox One et que les DLC du prochain Call of Duty Ghost seront seulement disponibles dans un premier temps sur la console de Microsoft.

Mais l’exclusivité ne s’arrête pas là : pour promouvoir sa console en tant que vrai média center, Microsoft proposera des contenus vidéo exclusifs comme une série adaptée du jeu Halo et qui sera produite par le célébrissime Steven Spielberg. Rien que ça !

forza

En conclusion

La Xbox One est bien plus qu’une console de salon, elle s’attaque frontalement à plusieurs acteurs en mêmes temps ! Premièrement, Sony et Nintendo qui vont avoir fort à faire pour attirer les joueurs, notamment Sony largement attaquée à coup d’exclusivités ! Deuxièmement, les acteurs de la TV connectée (Apple, Google, Samsung et compagnie) dont les périphériques et les interfaces vont vite devenir obsolètes face au pilotage à la voix. Et troisièmement, les éditeurs de contenus avec en tête de liste, Netflix ! En effet, en commençant à proposer des créations originales, Microsoft suit exactement la stratégie du géant de la location de vidéos (qui a lancé récemment ses propres séries comme House of Cards).

Bref, Microsoft va frapper un grand coup d’ici la fin de l’année. Reste à savoir le prix de la bête. Des rumeurs évoquent d’ores et déjà une disponibilité pour le 30 Novembre prochain au prix de 500€. Aucune information concernant le prix des accessoires ainsi que celui des jeux. Pour rappel, un jeu de Playstation coûtait 300 Francs, un jeu de PS2 60€ et un jeu de PS3 70€. Espérons que la montée des prix ne continue sinon, nous ne mangerons plus à la fin du mois. Patientons jusqu’à l’E3 pour plus d’informations.

ad xbox one

Partager
A propos de l'auteur