Les objets connectés de Withings révèlent les "métiers les moins actifs"

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Grâce aux données de ses trackers d’activités, Withings est parvenu à corréler la profession et le niveau d’activité de ses utilisateurs. Dans une étude récente, la startup révèle ainsi « les métiers dans lesquels on bouge le moins ».

Contrairement à la définition de Pole-Emploi, travailler n’implique pas d’être actif selon Withings. C’est en tous cas ce que révèle une récente étude, intitulée « Bien-être en entreprise 360° » et portant sur les habitudes de 3500 salariés équipés d’objets connectés. Cette enquête montre que, selon les secteurs et les métiers, les employés sont plus ou moins sédentaires.

La startup est coutumière de l’utilisation de ses données utilisateurs pour tirer des conclusions sur le mode de vie de ses utilisateurs, à l’échelle du pays mais aussi de toute la planète. Ainsi, Withings avait commencé par étudier les cycles de sommeil de ses clients, puis s’était intéressé à leur activité physique quotidienne.

travailleur-sedentaire-activite-physique-bureau

Des clients assis trop longtemps :

Cette fois, Withings a évalué l’impact du travail sur la santé des individus. Grâce à ses objets connectés de quantified self, la startup fondée par Eric Careel dispose d’un aperçu réaliste des habitudes de vie au travail de milliers d’utilisateurs. Et il semble que les emplois qui requièrent une position sédentaire dominent parmi eux : 73% des employés restent assis la plupart du temps au cours de leur journée de travail, selon leurs dires. Et ce n’est pas la seule mauvaise habitude des salariés français. Car 41 % d’entre eux déjeunent apparemment régulièrement à leur bureau et 20% sautent carrément le repas du midi.

withings-sedentarite

Prévalence de la sédentarité :

Des données de la communauté Withings, la région Île-de-France est celle où les personnes sont les plus actives (1/5), à l’inverse de la Martinique (2/5). En moyenne, plus d’1/4 de la population est sédentaire et ce sont sans-surprise les ’60 ans et +’ qui sont les moins actifs : 29,6% d’entre eux sont trop peu actifs. Mais le plus étonnant est tout de même de parvenir à corréler la sédentarité aux professions des personnes observées.

withings_pulse_o2

Les métiers ‘les moins actifs’

Selon les données anonymisées de Withings, les professions les plus statiques sont donc :

  1. Juriste – 28%
  2. Chauffeur de taxi/camion/bus – 28%
  3. Chargé(e) de clientèle – 26%
  4. Employé(e) de bureau – 25%
  5. Professionnel de santé – 23%
  6. Architecte – 23%
  7. Responsable Commercial – 22%
  8. Administrateur Réseau – 21%
  9. DSI – 21%
  10. Acheteur – 20%

Via – image : shutterstock

Partager

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire