Windows in the car, le concurrent de CarPlay par Microsoft

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Windows in the car est un système d’exploitation mobile pour les voitures connectées permettant de retrouver l’univers Windows Phone de Microsoft sur l’écran multimédia de son véhicule.

Microsoft a profité de sa conférence annuelle Build pour les développeurs pour annoncer Cortana, son assistant virtuel sur mobiles Windows Phone (concurrent de Siri) mais aussi et surtout : Windows in the car. Il s’agit du premier concurrent sérieux au système CarPlay d’Apple, dévoilé lors du salon automobile de Genève. En attendant que Google dévoile un projet similaire pour Android, CarPlay et Windows in the car restent les deux seuls systèmes à rapprocher le monde de l’automobile des objets connectés.microsoft-windows-in-the-car-1

L’annonce de Cortana :

Cortana est l’assistant virtuel personnel de Microsoft, dont le nom est tiré de l’intelligence artificielle d’Halo, le jeu Xbox. Cortana est la réponse de Windows Phone à ses homologues : Siri sur iOS et Google Now sur Android. Cortana permet d’interagir avec un smartphone à la voix pour fixer des rappels, rendez-vous, effectuer des recherches sur le web ou dans le carnet d’adresses, lancer des applications, etc. Cortana est un ajout de qualité à l’écosystème Windows sur mobile. Cette synthèse vocale offre un rendu naturel et Cortana interprète des requètes complètes sans qu’il soit nécessaire de modifier son vocabulaire pour être compris. L’utilisateur peut choisir de donner accès à Cortana à ses emails et autres données personnels, mais aussi de supprimer des informations privées. Cortana fera partie de la prochaine mise à jour Windows Phone 8.1.
Microsoft-windows-in-the-car-2

Windows in the car :

Microsoft compte insérer Windows dans les véhicules de plusieurs marques dont Ford, Kia, BMW, Nissan et Fiat. Windows in the car n’est un concept, qui est l’une des applications directes de Windows Embedded, baptisée “Automotive”. Windows Embedded Automotive est une plateforme technologique extensible qui permet aux constructeurs automobiles d’offrir à leurs clients une expérience en conduite qui les maintiendra connectés et informés. Windows in the car exploitera ainsi une gamme complète d’équipements, de services et de technologies dont Windows Mobile deviendra le centre névralgique, intégrant à la fois les aspects professionnels et du domicile au sein du véhicule de l’utilisateur pour créer un environnement connecté global. Microsoft s’est investie pour aider les constructeurs automobiles et les fournisseurs à éveiller l’intérêt des conducteurs avec un ensemble d’équipements et de servicesWindows Embedded Automotive fournit notamment des ressources pour aider les constructeurs automobiles à fidéliser davantage leur clientèle en leur proposant de nouveaux services, tels que l’exécution de mises à jour logicielles qui renforcent la durée de vie d’un véhicule.
microsoft-windows-in-the-car-3
Finalement, le principe de Microsoft in the car est assez similaire à celui de CarPlay d’Apple : il n’est pas ici question d’intégrer une tablette dans le tableau de bord d’un véhicule pour en faire une voiture connectée. Le paradigme de Windows in the car est plutôt de proposer la recopie vidéo de l’écran de son smartphone sur celui de la voiture, sans fil, dans une version allégée de Windows Phone 8. Pour le moment, le prototype présenté par Microsoft à San Francisco utilisait la norme de connectivité MirrorLink pour relier la voiture au smartphone de son conducteur.
microsoft-windows-in-the-car-4

Disponibilité :

Si la technologie MirrorLink est assez peu connue, elle est pourtant déjà intégrée dans les smartphones Nokia sous l’OS Symbian et dans les téléphones Xperia Z de Sony. Microsoft travaille actuellement avec les constructeurs automobile Volkswagen, Honda, Toyota et Citroën pour que leurs systèmes multimédia embarqués supportent nativement Windows in the car. Dès lors, on pourrait rapidement voir apparaitre Windows in the car dans les modèles de véhicules mis sur le marché d’ici à la fin de l’année 2014.

source : theverge.com

Partager
A propos de l'auteur