Tournoi de Wimbledon : l'internet des objets joue à domicile

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le tournoi historique de Wimbledon, l’un des temps forts de la saison de Tennis, tire aussi parti de l’Internet des objets en utilisant les objets connectés sur ET hors du court central.
Le tournoi de tennis qui s’y déroule est l’un des 4 événements majeur du tennis professionnel (cette année du 27 Juin au 10 Juillet 2016) et a fait appel pour la première fois en 2016 à deux solutions utilisant la connectivité.
D’une part, des caméras connectées seront mises à profit par l’organisateur du tournoi à des fins de ciblage marketing. De l’autre, les champions s’affronteront avec l’aide de raquettes connectées, leur permettant d’analyser leurs performance en cours de rencontre.
[fullWidthImage id= »40023″]

Des caméras à l’affût des émotions

On sait désormais que l’organisation de Wimbledon va disposer des caméras HD chargées d’épier le visage des spectateurs, pour traquer leurs émotions et permettre de déterminer les joueurs préférés du public londonien cette année.
Cette information servira notamment à adapter la nature et le prix des accessoires composant le merchandising officiel de l’événement et au final, vendre davantage de billets aux spectateurs.
Ceux-ci pourront d’ailleurs assister à l’usage d’autres objets connectés puisque les joueurs auront également les toutes dernières technologies à leur disposition.
novak djokovic rafael nadal tennis players

Des raquettes connectées

Avec des raquettes connectées et bardées de capteurs (tout en restant légères pour favoriser leur maniabilité) pour mesurer l’efficacité, la puissance et l’angle de chaque coup joué.
Les joueurs pourront ainsi disposer en temps réel d’un ensemble de statistiques détaillées sur la qualité de leur jeu, et ainsi corriger leurs erreurs plus rapidement.
Le tournoi de Wimbledon n’est pas la première compétition de sport professionnel à utiliser le potentiel des objets connectés et des nouvelles technologies.
Depuis 2 ans, la marque Wilson a par exemple dévoilé son ballon connecté et la startup PIQ continue de nouer des partenariats stratégiques avec divers équipementiers pour déployer son capteur multisports.

Via – images : 12

Partager

Un commentaire

  1. Pingback: Tournoi de Wimbledon : l'internet des objets jo...

Laisser un commentaire