Boeing veut un drone capable de hacker les réseaux WiFi depuis les airs

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Selon WikiLeaks, Boeing aurait contacté l’italien Hacking Team pour mettre au point un drone capable de hacker les réseaux WiFi qu’il survole afin d’opérer des missions de surveillance discrète.

Les drones ne servent pas qu’à larguer des bombes en territoire ennemi ou espionner à haute-altitude. Si les drones MQ-9 Reaper et MQ-1 Predator de l’américain General Atomics sont les plus connus dans le domaine de l’aéronautique militaire, c’est plus vraisemblablement le drone DJI Phantom qui est le plus familiers des passionnés d’UAV.

Mais les utilisations de ces machines volantes sont de plus en plus larges et selon WikiLeaks, Boeing a une idée bien particulière de comment utiliser de plus petit drones que les siens (voir ci-dessous).

boeing-phantom-ray-2

En s’associant à la société italienne Hacking Team basée à Milan (et très critiquée pour vendre des logiciels de surveillance massive à des gouvernements peu recommandables) Boeing chercherait à mettre au point un ‘malware‘ (une sorte de mouchard) qui utiliserait le WiFi pour se propager et un drone pour faire plus de victimes.  Oui mais voilà, Hacking Team s’est fait hacker à son tour… et les plans des deux compagnies ont été révélés au grand jour.

Selon Boeing, cette initiative a uniquement pour but d’offrir à l’armée des capacités d’infiltrations plus rapides et sécurisées que celles actuellement employées sur le terrain. Mais en pratique, cela ressemble fort à une possibilité de surveillance généralisée, ce qui semble être le crédo de ce partenaire pris à son propre jeu.

Boeing ScanEagle

Boeing ScanEagle

Bien qu’ils se défendent de toutes relations, les deux compagnies ne peuvent nier l’évidence : Boeing est en pointe en matière de drones de surveillance, avec notamment le drone ScanEagle destinée à l’armée ainsi que le drone PhantomEye, un autre objet volant destiné à l’espionage.

Boeing Phantom Eye

Boeing Phantom Eye

Via

Partager
A propos de l'auteur