WhatsApp bientôt payant pour ses utilisateurs ?

Pinterest LinkedIn +

Des rumeurs récurrentes nous en connaissons tous, citons par exemple la classique « traite des blanches » ou celle du Code de la route. Régulièrement, on entend dans les auto-écoles que l’examen va passer de 5 fautes limites à 3. La source ? Ne vous en souciez pas, elle est sûre. Depuis quelques années une autre question revient souvent à propos d’une messagerie instantanée bien connue, quelle réponse y apporter ?

Application Whatsapp

Une ancienne rumeur qui a touché d’autres réseaux sociaux

Cette rumeur est évidemment fausse, rien d’étonnant. Mais d’où vient-elle ? Ce canular circule via un message qui invite ses lecteurs au partage pour échapper au modèle payant à venir. Ainsi, l’intox se transmet à de nombreuses personnes un peu crédules, comme certains diraient : « il n’y a pas de fumée sans feu ». Face à cette fâcheuse nouvelle, recopier un texte pour l’envoyer plusieurs fois à son tour apparaît comme préférable, pas question de payer ! Abracadabra, vous voilà avec une rumeur qui se propage comme une trainée de poudre. Cette recette n’est pas neuve tout comme l’idée qu’un réseau social devienne subitement payant. En effet, quelques médias français expliquaient en 2015 que Facebook n’allait pas proposer un abonnement gold à 5,99 €. Le site Hoaxslayer, spécialisé dans la chasse aux infox, montre que son origine remonte à une rumeur sur MSN en 2006 elle-même dérivée d’une autre à propos d’Hotmail en 2003. 

Voici le texte du message avec les fautes d’orthographes originales :  » Pour tous : Petit conseil pour conserver WhatsApp en mode gratuit : Samedi matin, WhatsApp va devenir payant. Si vous avez au moins 10 contacts, envoyez leurs ce message. De cette manière on constatera que vous êtes un utilisateur assidu et votre logo deviendra bleu et restera gratuit. On en n’a parlé aujourd’hui au journal sur TF1. WhatsApp coûtera 0,01 € par message. Envoyer ce message a dix personnes. Quand vous l’aurez fait, la lumière deviendra bleu ( sinon WhatsApp activera la facturation). »

WhatsApp a démenti la rumeur depuis 2012

En effet, l’entreprise a publié un post sur son blog le 16 janvier 2012 pour préciser qu’il s’agit bien d’un canular et que tout autre message qui présente le futur de WhatsApp comme payant l’est aussi. Une telle décision reste de toute façon en divergence totale avec le modèle économique de WhatsApp sans coût et dépourvu de publicités. Comme toujours, restez prudent avec ce que vous voyez sur internet et vérifiez toujours les informations que vous y dénichez. En revanche, les conditions d’utilisations du service vont vraiment changer cette année. Certaines données des utilisateurs de WhatsApp seront bientôt partagées avec Facebook. Cet ajout devrait voir le jour en mai prochain après un report causé par de nombreuses réactions négatives de la part des usagers. En effet, l’entreprise souhaite fortement limiter les comptes qui refuseront ces nouvelles conditions pour imposer cette mise en commun des informations.

On vous a déjà parlé de l’application avec un article à propos des trucs & astuces à connaître sur WhatsApp Web.

WhatsApp Web

La rumeur de WhatsApp payant est-elle seulement crédible ?

Si cette messagerie instantanée l’a été de façon très raisonnable, ce n’est plus le cas depuis 2016. L’idée de monnayer son accès va à l’encontre de ce qui constitue sa force. En effet, WhatsApp comptabilise deux milliards d’utilisateurs actifs par moi dans le monde en partie grâce à son aspect gratuit. Cette connexion avec un quart de la planète et cet accès à une immense quantité d’informations personnelles sont sans doute bien plus rentables qu’un abonnement payant par exemple. Rappelons que Facebook a déboursé 22 milliards de dollars en 2014 pour racheter le service alors que « seulement » 450 millions de personnes s’y connectaient régulièrement. En conclusion, reprenons un adage bien connu: si tous ces réseaux sociaux sont gratuits, c’est que vos données personnelles en sont le produit.

Officiellement, WhatsApp demandait 0,99 centime par ans une fois la première année d’utilisation passée. Cependant, la plupart des usagers n’en avaient simplement jamais entendu parler. Puis, en janvier 2016, l’entreprise publie un communiqué annonçant la suppression des frais d’abonnement. 

WhatsApp Business API : le service payant pour les entreprises

Cette déclinaison se destine uniquement aux moyennes et grandes entreprises. C’est un outil qui donne accès aux fonctionnalités que proposent WhatsApp. Le but étant de faire fonctionner leurs services clients dessus et de bénéficier de son efficacité. En plus des frais mensuels de l’API, les sociétés qui l’utilisent doivent payer chaque réponse à un message de clients qui dépasse 24 heures de délai. WhatsApp possède donc une partie qui n’est pas gratuite (très restreinte), mais pas celle que la rumeur mentionne.

Réseaux sociaux
Partager
A propos de l'auteur

Issu d'une formation en information-communication, j'aspire à devenir journaliste. L'innovation et le progrès technologique sont des enjeux immenses sur les lesquels je souhaite apprendre et écrire.