Avec Weave & Brillo, Google veut être au centre de l'internet des objets

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Google s’attaque à l’Internet des objets avec Brillo, une nouvelle plateforme pour les objets connectés. Le géant a aussi annoncé à la conférence Google IO le langage Weave, un langage qui permettra de faire communiquer les objets connectés facilement dans le cloud.

En plus de l’annonce de l’adaptation d’Android aux besoins des objets connectés avec un OS dédié baptisé BrilloGoogle compte aider le secteur de l’internet des objets à se développer à l’aide d’un language universel surnommé Weave. 

google-weave-brillo-iot-1

Lors de la conférence Google I/O qui s’est tenue la semaine dernière à San Francisco, le langage Weave a été présenté comme une véritable révolution pour le marché des objets connectés. Weave permettra de faire communiquer plus simplement les objets connectés, les smartphones, tablettes et tous les services cloud associés.

Présentation de Brillo :

Issu d’Android, Brillo est un OS ultra-léger dédié aux objets connectés et conçu pour faciliter les interactions avec les smartphones et les objets connectés qui l’utiliseront. Brillo est donc un système d’exploitation pensé pour tourner sur les périphériques dotés de puissances modestes. Cette légèreté est un des pré-requis essentiel pour connecter le plus grand nombre d’objets possibles, de l’électroménager de la maison à la buse d’arrosage intelligente du jardin…

google-brillo-android

Présentation de Weave :

Google décrit ce nouveau language comme le moyen d’échanger des commandes standardisées entre objets connectés. Il s’agit d’un protocole de communication inter-plateformes développé avec le concours de Nest, la startup créée par Tony Fadell et rachetée par Google en 2014. Weave est en fait un ensemble d’API et de schémas de communication permettant d’assurer la compatibilité entre les objets connectés et les applications externes. Enfin, Google promet que cette solution sécurisée et homogène bénéficiera à tout l’écosystème, aussi bien aux utilisateurs, aux développeurs et aux fabricants partenaires.

Tous les objets connectés parlant le language Weave pourront en théorie comprendre et interpréter des consignes en actions. Dans un premier temps, la liste de ces commandes sera fournie par les ingénieurs de Google mais les développeurs tiers auront également accès à l’élaboration et à l’enrichissement de Weave en étant autorisés à soumettre leurs propres commandes complémentaires. Avec Weave, cohabitera ainsi un programme de certification de Google visant à identifier les commandes et les consignes universelles acceptées par Google au sein du language Weave.

google-weave-brillo-iot-2

Pour qui et pour quand ?

Ce système de communication entre les objets connectés passera par les réseaux de communication classiques et via des protocoles existants (WiFi, Bluetooth, ZigBee, etc.) et devrait être rendu disponible dès la fin de l’année 2015, au milieu du quatrième trimestre.

Via

Partager
A propos de l'auteur

2 commentaires

  1. Pingback: BreakFirst mis en avant à la conférence annuelle Google | News et infos online

  2. Pingback: Google dévoile ses ambitions sur l'internet des objets - FredCavazza.net