Wearables : 123 millions d'objets connectés vendus en 2018 selon l'IDATE

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Les Wearables ont occupé la majorité des débats à l’occasion du CES 2015 de Las Vegas. Les chiffres révélés par une étude menée par l’IDATE confirme les estimations optimistes concernant la croissance rapide de ce marché promis à l’explosion.

Les montres connectées, les bracelets connectés de quantified self ou les lunettes connectées font toutes parties de ces nouveaux accessoires portatifs, que les experts considèrent comme le principal moteur de la croissance des objets connectés. En démocratisant ces technologies au cours des prochaines années, l’internet des objets devrait connaitre une croissance soutenue, notamment grâce à l’expansion du segment des Wearables.

watch-man

Selon une étude de l’Idate sur les équipements électroniques à destination du grand-public intitulée Wearables and its vertical, les ventes de wearables atteindront près de 123 millions en 2018. On aurait pu penser que la vente de tels objets connectés serait cantonnée à une frange de la population sensible aux nouvelles technologies, plutôt de CSP supérieur et avec des moyens financiers en cohérence avec le prix de ces accessoires : de 80 à 190€ en général. Pour autant, on constate que tous les profils d’acheteurs sont représentés et que d’ores-et-déjà, plus de 20 millions de wearables ont été vendus en 2014, selon l’Idate.

Wearables les plus vendus en 2018 :

L’année 2015 sera évidemment empreinte du lancement de l’Apple Watch (prévu au printemps) qui devrait tirer tout le segment des smartwatch à la hausse. Déjà, environ 60% de ventes de wearables représentés par les montres connectées. Grâce à Android Wear (Google) et au lancement de sa smartwatch par Apple, on devrait assister en 2015 à l’essor de cette partie du marché, qui bénéficie à plein des possibilités accrues de nos smartphones, ainsi que du développement rapide des réseaux 4G en France et plus généralement dans le monde. La banque UBS prévoit d’ailleurs que 24 millions d’Apple Watch seront vendues en 2015.

Pourtant, ce sont les bracelets connectés qui les premiers ont ouvert la voie à tous les autres types d’accessoires. En profitant d’applications spécifiques, liées à la santé connectée, au sport ou à l’auto-mesure, les ventes de ces derniers ont bénéficié à Fitbit, Misfit ou Jawbone (un absent remarqué du CES 2015). Désormais, la vente de smartbands n’arrive plus qu’en troisième position. Selon l’Idate, les ventes unitaires de bracelets devraient baisser dès 2017 et représenter seulement 12% des ventes en 2018.

google-glass-600

L’idate classe les lunettes connectées au second rang des ventes de Wearables en 2018, ce qui est plus discutable dans la mesure ou l’on assiste à un revirement stratégique majeur concernant le principal produit concerné, les Google Glass, dont on finit par concevoir uniquement l’avenir en BtoB. L’application Augmedix pour les médecins en est un bon exemple. Mais le volume sera limité. L’étude relève notamment 2 problèmes majeurs pour l’adoption de masse des lunettes intelligentes en B2C :

  • le Prix, qui freine une adoption de masse,
  • le Développement d’applications dédiées, qui ne séduit pas les spécialistes.

L’Apple Watch disposera de moins de 4 heures d’autonomie !

source : Idate – image : shutterstock

Partager

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire