Wear Internet Browser : un navigateur web pour les montres connectées sous Android Wear

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Wear Internet Browser est un navigateur internet destiné aux montres connectées utilisant Android Wear permettant aux objets connectés d’aller surfer sur internet.
Android Wear a désormais son propre navigateur web sous la forme d’une application à installer sur sa smartwatch à partir du Google Play Store. Ne rêvez pas trop, Wear Internet Browser ne vous offrira ni les qualités, ni les performances d’un navigateur de bureau mais pourra cependant dépanner si votre navigateur web classique n’est pas disponible à proximité.
wear-internet-browser
Les performances modestes des montres connectées expliquent en partie ces ambitions contenues et l’application n’y est pas pour grand chose. Nos montres connectées ont en effet très peu de RAM et leurs processeurs ne sont pas non plus les plus performants du monde… Résultat : la navigation web sur Android Wear ne peut logiquement pas être très puissante. Mais tout de même, Wear Internet Browser a le mérite d’exister et de pouvoir dépanner, le cas échéant, les possesseurs de smartwatch.
wear-internet-browser-2

Présentation de Wear Internet Browser :

Le développeur Appfour a créé l’application Wear Internet Browser, une application pour Android Wear qui permet de naviguer sur Internet depuis votre LG G Watch, votre Samsung Gear Live et sur la Moto 360 lorsqu’elle sera sortie. Elle semble assez bien réalisée, et c’est à peu près l’essentiel de ce qu’on attend d’un navigateur web pour une montre intelligente. En installant Wear Internet Browser, vous pourrez accéder à votre historique, voir les différents signets mais aussi pincer pour boomer dans la page ou bien encore effectuer une recherche vocale. Vous pourrez aussi ouvrir des hypertexte à partir de votre smartphone en utilisant la fonction de partage de l’app Wear Internet Browser.
Cette application n’offre pas encore toutes les fonctions d’un navigateur web de bureau, mais Wear Internet Browser a l’avenir devant elle pour se développer à mesure que les montres connectées envahissent nos poignets.

Partager
A propos de l'auteur