Volocopter lève 25 M€ pour lancer son drone-taxi autonome

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

L’allemand Volocopter voit le futur des transports dans une voiture volante, autonome et sécurisée.
Pour développer son système, elle vient de lever environ 25 millions d’euros auprès de différents investisseurs dont Daimler, et bénéficie du soutien d’Intel.
La voiture volante se rapproche de plus en plus de la réalité.
C’est en tout cas le sentiment que donne Volocopter, la startup allemande qui développe actuellement son concept de drones-taxis autonomes.

Volocopter : une réalité ?

L’entreprise a annoncé récemment avoir levé 25 millions d’euros pour accélérer la mise au point de son système de transport de personnes par les airs. Parmi les investisseurs, Volocopter cite notamment l’entrepreneur d’origine polonaise Lukasz Gadowski.
On pourrait tout simplement penser que cette promesse inquiète les fabricants de véhicules de transport terrestres. Mais in n’en est rien, puisque Daimlerla maison mère de Mercedes-Benz– a participé à cette levée de fonds.

Dans son son communiqué de presse, Volocopter précise que les constructeurs automobiles sont pourtant des partenaires stratégiques évidents :

« Les constructeurs automobiles sont particulièrement intéressés dans la mobilité du futur — qu’elle soit autonome ou électrique, par exemple. Daimler est donc un partenaire stratégique des plus précieux. »

[embedArticle id= »41479″ align= »right »] Le dernier modèle imaginé par la startup et baptisé Volocopter 2X a été présenté au grand-public en début d’année et de nouveaux essais sont programmés fin-2017 à Dubaï, où le chinois eHang avait notamment effectué la démonstration de son propre drone de transport de personnes.
Volocopter décrit son dispositif comme un taxi volant, une sorte de véhicule aérien à mi chemin entre le drone et le VTC. L’envergure de l’appareil atteint environ 9 m et peut atteindre une vitesse de près de 100 km/h.
Dès lors que l’appareil aura été homologué, Volocopter indique que la commercialisation de ses taxis volants débutera l’année prochaine, moyennant 250 000 € l’unité.

A quelle échéance ?

[embedArticle id= »41593″ align= »left »]Moyennant ce prix, les appareils seront entièrement autonomes : la jeune pousse allemande indique que le système de contrôle des appareils au décollage, en vol et à l’atterrissage est automatisé et ne nécessite pas l’intervention des passagers.
Ses moteurs électriques devraient disposer d’une autonomie d’environ 20 à 30 minutes ; Volocopter promet ainsi de réduire le temps passé dans les embouteillages et la pollution sonore en milieu urbain.
Volocopter n’est pas le seul à vouloir conquérir le ciel de nos mégalopoles ; Airbus et Uber sont également de développer des drones-taxis et comptent les commercialiser aussi vite que possible. Il faut s’attendre à voir les débuts de ces dispositifs à Dubai, qui a déclaré vouloir effectuer 25 % des trajets urbains grâce à des véhicules autonomes d’ici 2030.

Partager

Laisser un commentaire