Nokia investit 72 millions d'euros dans les voitures connectées

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Après avoir cédé ses smartphones à Microsoft, Nokia investit dans les véhicules connectés en se dotant d’un fond d’investissement de 72 millions dédiés à l’innovation dans ce secteur.

Tandis que la vente de sa division Devices à Microsoft a été achevée le 25 Avril dernier, Nokia ne renonce pas pour autant à ce secteur d’activité. Si Microsoft est désormais le propriétaire de ses smartphones et développera les prochains appareils imaginés par le groupe finlandais, le service de géolocalisation Nokia Here devrait bientôt proposer une alternative à Google Maps. En particulier, Nokia Here devrait être adapté pour convenir aux objets connectés et notamment les véhicules autonomes.
Nokia-Logo
Pour cela, Nokia a annoncé le 5 Mai 2014 le lancement d’un fonds d’investissement doté de 100 millions de dollars, géré par Nokia Growth Partners (NGP est la filiale de capital-risque du groupe finlandais) visant à investir dans des sociétés travaillant sur des technologies liées aux voitures connectées.
Le nouveau PDG de Nokia, Rajeev Suri, qui a pris ses fonctions depuis le 1er mai, a déclaré que :

«Notre nouveau fonds de 100 millions de dollars lancé aujourd’hui souligne encore davantage notre conviction que la voiture connectée est une opportunité de croissance importante ».

Au même titre que Bosch mise beaucoup sur les voitures connectées, Nokia semble miser sur la convergence entre son service de cartographie Nokia Here et les futures véhicules connectés. L’application Nokia Here offre des fonctionnalités intéressantes face à Bing Maps ou Google Maps avec notamment la navigation pédestre à guidage vocal, les itinéraires en transports en commun, l’état du trafic en temps réel et même la sauvegarde hors-ligne d’une partie de la carte pour une consultation hors-connexion.
Bosch-véhicule-connecté
Comme Apple avec Carplay et Microsoft avec Windows in the Car, Nokia s’intéresse donc aussi aux voitures connectées, qui devraient voir le jour à moyen terme et faire partie des principaux objets connectés utilisés dans le monde.

source : usine-digitale.fr

Partager
A propos de l'auteur