[MWC] La voiture autonome selon Carlos Ghosn, CEO de l'alliance Renault-Nissan

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Carlos Ghosn a fait part de ses ambitions lors du MWC concernant le projet de développement de voitures autonomes pendant la conférence “The key to a connected lifestyle”.

Pourquoi lancer des voitures autonomes ?

Interrogé sur les raisons du développement de voiture autonomes, Carlos Ghosn a évoqué l’amélioration de la sécurité du transport par voiture (90% des accidents étant dus à une erreur humaine). Pour Carlos Ghosn, la voiture autonome permettrait également de fluidifier la circulation afin de décongestionner les axes routiers et autoroutiers. En terme de productivité aussi la voiture connectée autonome pourrait être une révolution en améliorant l’expérience utilisateur et en permettant au conducteur de consacrer son temps en voiture à d’autres tâches comme travailler ou communiquer avec ses collègues.

renaut-nissan-carlos-ghosn-mobile-world-congress

Quel plan de lancement pour les voitures autonomes ?

Le CEO de l’alliance Renault-Nissan a ensuite évoqué un plan visant à introduire les voitures autonomes sur le marché (Rappelons que la Renault Next Two, annoncée en juin dernier, est attendue pour 2020) :

  • 2016 : Carlos Ghosn nous annonce l’introduction de la technologie de conduite automatique pour les embouteillages . Deux voitures, une sous la marque Nissan, une seconde sous la marque Renault, intégreront cette technologie pour être autonomes dans les embouteillages.
  • 2018 : Introduction d’une technologie permettant aux voitures d’être autonomes sur autoroute (accélérer, ralentir, changement de trajectoire).
  • 2020 : Commercialisation de voitures autonomes en ville.

voiture-connectee

La concurrence est-elle du côté des fabricants de voitures ou des entreprises Tech ?

Par la suite interpellé sur des questions concernant sa vision de la concurrence, Carlos Ghosn a alors répondu que  selon lui les fabricants de voiture représentent une plus grande concurrence que les entreprises Tech (Google, Apple…). Chaque fabricant de voitures doit, pour construire un avantage compétitif, construire un écosystème de partenaires (comme l’alliance Carplay autour d’Apple, l’Open Automotive Alliance ou encore l’alliance entre IBM et Toyota) pour intégrer les nouvelles technologies à ses produits. Une concurrence entre écosystèmes est à attendre tout autant qu’une concurrence entre constructeurs de voitures.

Partager
A propos de l'auteur