8% des voitures autonomes testées en californie impliquées dans des accidents

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Selon Business Insider, 4 des 48 voitures autonomes Google Car circulant actuellement en Californie ont été impliquées dans des accidents de la circulation routière depuis Septembre 2014.

L’Etat de Californie a officiellement autorisé Google à faire circuler ses véhicules autonomes à des fins d’expérimentations, comme Audi et quelques autres fabricants plus discrets sur le sujet. Selon The Associated Press, 4 accidents ont été rapportés, impliquant les Google Cars et ses semblables : 2 dans des circonstances où la voiture pilotait seule sa trajectoire, les 2 autres lorsque l’occupant était censé piloter la voiture intelligente.

google-car-android-auto

Google utilise pour ses Google Car des SUV de la marque Lexus, bardés de capteurs et d’ordinateurs puissants permettant de calculer la position et l’allure des véhicules environnant. Selon la même source, l’équipementier Delphi aurait lui aussi enregistré un accident avec l’un de ses deux modèles de véhicules autonomes. Delphi avait pourtant réussi à faire traverser les Etats-Unis à un véhicule Audi récemment…

Les deux sociétés prétendent que les systèmes de conduite ne sont pas en cause dans leurs accidents, et que les dégâts qu’ils impliquent sont mineurs. Depuis le mois de Septembre 2014, chaque accident impliquant un véhicule autonome doit être rapporté à l’agence DMV, le Department of Motor Vehicles. Selon des sources proches des différents cas, les accidents se sont tous produits à des vitesses inférieures à 10 mph et n’impliquaient pas de piétons ni de dommages corporels pour les occupants.

delphi-autonomous-driving-system-3

En tout, 5 autres compagnies sont autorisées à tester des véhicules connectés autonomes sur les routes pour un total de 48 véhicules.

Via

Partager
A propos de l'auteur