Ford et Google vont s'associer pour produire des véhicules autonomes

Pinterest LinkedIn Tumblr +

A l’occasion du prochain CES de Las Vegas, Google pourrait annoncer un partenariat avec le constructeur automobile Ford pour aboutir à la construction en série de véhicules autonomes.
Selon des informations rapportées par Yahoo Autos, Google et devraient annoncer qu’il joignent leurs forces à l’occasion du CES 2016, qui se tiendra du 6 au 9 janvier prochains à Las Vegas.
Aruco sera évidemment présent et vous tiendra informés.
ford-salon-auto-detroit
Les deux groupes américains seraient parvenus à un accord et ont de fortes chances d’annoncer la création d’une joint-venture consacrée à la fabrication de voitures autonomes.
[embedArticle id=”33607″ align=”left”] Les deux parties n’ont pas souhaité confirmer ce partenariat mais on sait que Ford mise beaucoup sur les voitures autonomes via son programme de développement Ford Smart Mobility. De son coté, la filiale du group Alphabet a largement contribué à populariser le segment de la voiture autonome avec sa Google Car.
Le moteur de recherche teste depuis 2010 ses voitures sans-conducteur sur les routes du Texas et de Californie puis dans le Nevada et le Michigan. Ses 53 véhicules ont déjà parcourus plus de 2 millions de kilomètres et Google voudrait désormais accélérer. Pour cela, il lui faut aboutir rapidement à la phase de production en masse en vue d’une commercialisation d’ici quelques années.

[fullWidthImage id=”33611″]

La semaine dernière, on apprenait que Google envisageait sérieusement de créer une société séparée pour son activité de voitures autonomes.
google-car-autonomous-vehicle-1Mais l’entreprise californienne, spécialiste des algorithmes, n’entend pas entrer davantage dans la mécanique. Pour l’éviter, elle s’est associée à tous les grands équipementiers et à sous-traité la production de ses premiers véhicules à de petites entreprises. En 2015, une centaine de Google Cars ont ainsi été produites par Roush Industries, une société proche de Ford, qui aurait pu permettre le rapprochement en question.
De même, le nouveau patron des Google Cars, John Krafcik, a travaillé quatorze ans pour Ford (avant de rejoindre Hyundai). De même, Alan Mulally (PDG de Ford), est membre du conseil d’administration d’Alphabet depuis le mois d’Octobre 2014.
Coïncidences ? On ne croit pas…

Via

Partager
A propos de l'auteur