Au Festival des Vieilles Charrues, un bracelet connecté remplace l'argent liquide

Pinterest LinkedIn Tumblr +

L’édition 2015 des Vieilles Charrues a accueilli pour la première fois un objet connecté. Un bracelet distribué aux festivaliers leur permettait de payer leurs repas, boissons, souvenirs et nuitées de camping… sans aucun échange de liquide sur le lieu de l’évènement.

Chaque année, le festival musical breton, dit des Vieilles Charrues, est l’un des plus gros évènement musical de l’été et l’un des plus attendu par les festivaliers français et internationaux.

Vieilles-Charrues-2015-The-Prodigy-credit-europe1

crédit : Europe 1

Un festival majeur en Europe

Cette année et comme à chaque fois, de grandes stars étaient à l’affiche : David Guetta, Muse, Lionel Richie, Joan Baez, London Grammar, The Do (etc) avaient donné rendez-vous au public venu en masse dans la plaine de Kerampuilh, à Carhaix dans le Finistère, cette année.

Mais l’innovation était tout autant sur scène que dans les rangs des spectateurs. Pour cette 24ème édition du Festival, un objet connecté a été distribué à tous les participants pour la première fois afin de dématérialiser les paiements sur le site de l’évènement.

vieilles-charrues-credit-justacote

100.000 bracelets NFC :

Les 120.000 participants aux Vieilles Charrues ont donc tous été invité à laisser leur porte monnaie à la maison. Il était totalement impossible de régler le moindre achat en espèces durant les 4 jours de festival, au bénéfice d’un paiement sans-contact par l’intermédiaire du bracelet connecté fourni. En tout, celui-ci aura été accepté par près de 98.000 personnes et aura été utilisé pour l’achat de nourriture, boissons, t-shirts collectors et accessoires, ainsi que pour payer son passage au camping. Il fallait au préalable de sa venue avoir créé son compte en ligne et avoir renseigné ses coordonnées bancaires afin de pouvoir créditer son porte-monnaie électronique à la demande. En cours d’évènement, on pouvait évidemment réapprovisionner son bracelet connecté en faisant appel à l’un des 1250 bénévoles (sur six mille environ) équipé d’un smartphone compatible. A chaque paiement à un stand du festival, le festivalier recevait une notification sur son mobile l’avertissant du solde restant sur son bracelet.

crédit : Dominique Morvan

crédit : Dominique Morvan

Au final, le système a semble-t-il bien plus : les sommes dépensées sont en hausse par rapport à l’an dernier. Les clients ont en effet dépensé plus que lorsqu’ils effectuaient directement leurs transactions en espèces ou carte bancaire comme les années précédentes. Au total, les transactions ont atteint plusieurs millions d’euros et il n’était pas rare aux heures de pointe de constater plusieurs dizaines de transactions par seconde, un prouesse à mettre au crédit de la startup Weezevent qui a mis en oeuvre ce dispositif innovant.

Via

Partager
A propos de l'auteur