Objets connectés de luxe : Vertu planche sur la question !

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Vertu, fabricant britannique de smartphones de luxe associés à un service de conciergerie personnalisé, envisage sérieursement de concevoir des objets connectés de luxe dès 2015.
Le président de la société britannique Vertu a laissé entendre que la firme, qui fabrique l’un des smartphones les plus luxueux du monde, pourrait aussi se mettre à développer des objets connectés luxueux pour répondre aux besoins de ses clients exigeants.
Jusqu’à présent, on connaissait surtout Vertu pour ses mobiles hors de prix comme le Vertu Ti sous Android, un smartphone conçu à partir de matériaux nobles et dotés d’un service de conciergerie personnelle capable de vous assister n’importe où et à n’importe quel moment du jour ou de la nuit afin de répondre à vos demandes, y compris les plus extravagantes. Pour proposer ce type de service, les smartphones de Vertu sont à la hauteur de l’exclusivité du service : jusqu’à plusieurs dizaines de milliers d’euros.

Vertu-CEO-Max-Pogliani

Max Pogliani, le PDG du britannique Vertu

Des objets connectés de luxe ?

Dans la même idée, il se pourrait bien que le constructeur britannique se lance dans une diversification stratégique dont lui seul a le secret : attaquer le marché des objets connectés, qui est actuellement en plein boom… mais par l’angle du luxe ! En soit, rien d’étonnant puisque c’est une idée que beaucoup de fabricants d’électronique ont eu avant Vertu, notamment depuis l’avènement d’Android Wear. Mais en ayant l’habitude de faire de smartphones des bijoux, on a hâte de voir ce que pourrait faire Vertu sur le terrain de l’internet des objets. Il est vrai que pour le moment, le design des objets connectés fait la part belle à la praticité putôt qu’à la noblesse des matériaux. Même si c’est en train de changer, notamment puisque Tory Burch et Fitbit lancent une gamme de bijoux pour le capteur Flex.

tory-burch-fitbit-flex

La collection Fitbit par Tory Burch

Vertu s’est peut-être senti inspiré par cette montée en gamme des objets connectés pour proposer (peut-être) à son tour des objets connectés haut-de-gamme. C’est en tous cas ce qu’a fait comprendre Max Pogliani, le PDG de Vertu, lors d’une interview à Engadget :

« Nous allons faire la même chose pour les objets connectés que pour les smarphones, et voir s’il y a une demande et une opportunité, et une crédibilité pour nous, de nous développer sur ce marché » explique-t-il. « Par exemple, si nous nous lançons dans les montres de luxe, ce ne sera probablement pas très bien accepté parce que nous n’avons pas encore de crédibilité dans ce domaine »

C’est en effet une vision réaliste des choses, qui laisse entendre que Vertu compte cependant prendre son temps pour pénétrer ce segment nouveau, notamment grâce à des partenariats qui pourraient lui faciliter la tâche…

source : engadget

Partager
A propos de l'auteur