Verizon rachète AOL : quel impact pour la pub dans l'internet des objets ?

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Verizon vient d’annoncer l’acquisition d’AOL, le groupe internet pionnier du web moderne. AOL ne s’est jamais remise de l’explosion de la bulle internet des années 2000 et envisage désormais un avenir par la fusion avec le premier opérateur mobile aux Etats-Unis.

Selon le Wall Street Journal, Verizon va payer 4.4 millions de dollars pour acquérir AOL et fusionner ses activités avec les siennes. Le premier opérateur aux Etats-Unis fait sans doute là une bonne affaire au regard des 164 milliards de dollars mis sur la table par Time Warner dans les années 2000 pour acheter le fournisseur d’accès alors au sommet. La bulle internet est passée par là. Tim Armstrong, CEO d’AOL a expliqué les raisons de cette cession sur CNBC.

verizon-wireless

Quelle stratégie pour Verizon-AOL ?

Si certains jugent que l’intérêt de Verizon pour AOL consiste principalement à placer ses pions sur le front de la publicité vidéo, les répercussions dans l’internet des objets ne sont pas neutres. De même, l’intérêt du câblo-opérateur pour l’empire médiatique constitué par AOL au cours des dernières années (AOL possède notamment les médias technologiques TechCrunch et Engadget, ainsi que le Huffington Post) ne serait pas très élevé d’après 20 minutes. AOL pourrait ainsi par exemple céder le Huffington Post au conglomérat allemand Axel Springer pour environ 1 milliard de dollars selon Re/Code.

Impact sur l’internet des objets ?

Dans le second paragraphe du communiqué de presse (ici) annonçant le rachat d’AOL, Verizon mentionne une ambition considérable quant à la croissance du groupe issue des objets connectés. Verizon compte en effet rejoindre la longue liste des prétendants à une domination mondiale sur le secteur de l’internet des objets, dont Apple, Google ou Samsung qui vient d’annoncer la plateforme Artik au salon IoT World.

Et même si Verizon manque cruellement d’expérience dans le domaine du Hardware (comme Facebook remarquez…) certains pensent que l’offre Verizon FiOS pourrait être le point d’entrée d’une telle stratégie. Rappelons aussi que Verizon s’était déjà associé à un service de localisation de véhicules l’an dernier.

internet-of-things

On sait aussi que si Verizon a désormais des ambitions dans la publicité grâce à AOL, son affichage sur des objets connectés (autant de nouveaux écrans) pourrait être une stratégie plus que plausible. Verizon pourrait-il rêver d’afficher sa pub sur notre réfrigérateur, notre montre ou le tableau de bord de votre véhicule connecté ? C’est probable. D’autant plus que les données recueillies par ces objets connectés seraient des éléments de grande valeur pour le métier d’AOL qui repose sur un ciblage fin des comportements.

La stratégie IOT de Verizon :

Selon Aapo Markkanen, analyste principal d’ABI Research, la perspective de voir une personnalisation des publicités alimentaires en fonction de ce qui reste effectivement dans votre réfrigérateur est bien réelle et ne devrait prendre que quelques années avant de s’imposer dans les foyers. En théorie donc, les objets connectés de la maison pourraient apprendre vos habitudes de consommation, de déplacement, vos goûts et vos préférences de manière à vous assister et à vous suggérer uniquement des produits qui vous sont adaptés.

smart-home-internet-of-things

Et comme Verizon propose déjà la communication entre les objets connectés, les fabriquer semble une expansion logique à défaut de facile. Selon Mark Hung, VP de la recherche sur l’IoT de Gartner :

“Verizon, comme les autres opérateurs, a toujours eu une dimension M2M car il fournit des réseaux cellulaires pour connecter des objets et des personnes. Comme l’IoT prend de l’ampleur, tous ces opérateurs réfléchissent à entrer eux-mêmes sur le marché B2C en s’appuyant sur leur avantage compétitif, avec des propositions à valeur-ajoutée plutôt que de ne rester simplement que le ‘tuyau’ qui transporte la valeur des autres. En cela, AOL peut offrir à Verizon une couche de contenu et de services d’analyse qui constitue une véritable opportunité de croissance supplémentaire pour l’opérateur.”

Si Verizon concrétise ses ambitions dans l’internet des objets, la valeur ajoutée pour AOL pourrait bien donner à vos données beaucoup plus de sens que ce que nous ne pouvons l’imaginer à date. Pendant ce temps la FTC réclame plus de sécurité et le Sénat américain pousse à l’adoption d’une résolution pour l’internet des objets, réclamant une vision politique plus claire pour le secteur afin de promouvoir le succès à venir des objets connectés.

Lire aussi :

Via – images : 1 / 2

Partager
A propos de l'auteur