Wearables : 78 millions d'objets connectés vendus en 2015

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Les ventes mondiales d’objets connectés wearables sont en forte hausse en 2015, mais les volumes écoulés par les fabricants sont encore loin des estimations ambitieuses avancées par les analystes.
Dopées par l’attrait des bracelets connectés de sport comme ceux de Fitbit et le lancement de la montre connectée Apple Watch, les wearables se sont écoulés à 78,1 millions d’exemplaires dans le monde l’an dernier.
Selon le cabinet d’analyse IDC, le marché des objets connectés commence à peine à décoller, avec une croissance soutenue sur toutes les catégories de Wearables (les accessoires de Fitness tiraient auparavant tout le secteur).
fitbit-surge-sport

Les ventes de Wearables

D’après les estimations d’IDC, les ventes mondiales d’objets connectés en 2015 ont bondit : + 171,6%.
Selon Ramon Llamas, analyste chez IDC, ce rythme de croissance se justifie principalement grâce aux nouveaux usages apportés par les smartwatches :

« les accessoires connectés ne sont pas seulement pour les amoureux des nouvelles technologies et ceux qui suivent très en amont »

Malgré tout, le marché grand-public reste encore faiblement pénétré par les objets connectés. On sait, par exemple, que 50% des trackers d’activités vendus en France le sont en région Parisienne.
Il reste donc un important vivier de croissance et de nombreuses opportunités à saisir pour propulser encore davantage ce marché. Selon IDC :

« Les utilisateurs espèrent des améliorations de ce qu’ils ont aujourd’hui et de nouvelles applications pour les inciter à remplacer (leurs appareils existants) et augmenter l’adoption »

Les données historiques, comme le nombre de pas parcourus ou les calories brûlées, ont été un très bon départ mais ne suffisent déjà plus à satisfaire les utilisateurs et à nourrir l’usage dans la durée.
Les données prescriptives, qui indiquent à l’utilisateur ce qu’il devrait faire pour vivre en meilleure santé, couplées avec des applications populaires comme les réseaux sociaux, l’actualité, et les directions à prendre, tendent à pousser davantage l’usage de ces objets connectés dans la durée et à séduire une population plus large. [fullWidthImage id= »32018″]

Une concurrence croissante

Lancé grâce à quelques trackers d’activités imaginés par Fitbit, Jawbone ou Nike (avant d’abandonner ce marché), le marché des objets connectés wearables s’est considérablement rempli en quelques années. L’offre est désormais pléthorique, et la concurrence croissante.
Malgré tout, Fitbit reste reste le leader mondial avec une part de marché de 26,9% en 2015 et des ventes records : 21 millions d’unités vendues l’an dernier dans le monde.
L’année 2015 marquait aussi l’arrivée d’Apple sur ce marché, avec le lancement de l’Apple Watch, sa première montre connectée. La smartwatch de la Pomme s’est rapidement imposé auprès des fans de la marque et a même conquis plus largement en s’adjugeant 15% du marché mondial en 2015, IDC évaluant ses ventes à 11,6 millions d’unités.
C’est cependant moins bien que Xiaomi, le géant chinois a écoulé 12 millions d’accessoires fitness (15,4% du marché mondial) en misant sur une stratégie très aggressive dans le positionnement de ses prix.
Viennent ensuite Samsung (le groupe sud-coréen a conquis 4% du marché) et le suisse Garmin (4,2%).
wearables sport running
IDC prévient cependant : les ventes de nouveaux types d’objets connectés vont progresser rapidement :

« Même si le top 5 est dominé par des appareils portés au poignet, il y a beaucoup de croissance pour d’autres formes comme des vêtements, des chaussures, et des lunettes »

Ces formes demanderont davantage d’attention portée au design et à l’UX et il est logique qu’ils mettent un peu plus de temps à séduire que des montres ou des bracelets connectés.

Via l’AFP – image : shutterstock

Partager

3 commentaires

  1. Pingback: Wearables : 78 millions d'objets connect&eacute...

  2. Pingback: Wearables : 78 millions d'objets connect&eacute...

  3. Pingback: Autres | Pearltrees

Laisser un commentaire