Test du vélo électrique pliable ADO-A20 (2021)

Pinterest LinkedIn +

Disponible depuis quelques jours sur le site Banggood, ce nouveau modèle rentre dans la catégorie des vélos électriques pliables « accessibles ». C’est-à-dire dans une gamme de prix qui va de 700 à 1000€. Ce ADO-A20 arbore une fiche technique prometteuse avec un moteur plus imposant que chez la concurrence. Ses concepteurs mettent en avant sa praticité et même sa capacité à aller en dehors de la route. Qu’en est-il vraiment ?

 

Les plus

  • 25 km/h sans effort si besoin
  • Bonne absorption des chocs
  • Assistance électrique polyvalente
  • Borne de recharge pour smartphone
  • Potence et guidon réglable
  • Efficace en dehors de la route 

 

Les moins

  • Verrouillage de la batterie peu ergonomique
  • Puissance de l’aide électrique pour les pédales qui n’est pas réglable
  • Béquille assez fragile

Fiche technique du vélo électrique ADO-A20

  • Poids : 24 kg
  • Dimensions : 155 x 53 x 110 cm 
  • Dimensions plié : 90 x 43 x 70 cm
  • Cadre : Aluminium
  • Fourche : Aluminium
  • Puissance Moteur : 350W mais bridée à 250W 
  • Position moteur : roue arrière
  • Vitesse max : bridée à  25km/h 
  • Freinage : freins à disques roue avant et arrière
  • Pneus : 20 pouces de diamètres et 1,95 pouces en largeur
  • Capacité batterie : 10,4 Ah
  • Temps de charge : 6 heures
  • Autonomie : jusqu’à 80 km
  • Indice de protection : IPX5
  • Prix : 985 €
Vélo électrique Ado-A20 vue de face

Unboxing du vélo électrique ADO-A20

Ce dernier n’est pas immédiatement prêt à l’emploi. En effet, il faut d’abord installer la selle, le guidon, la béquille et les pédales. Pas d’affolement, on trouve le manuel de montage et les outils nécessaires dans la boîte : une clé anglaise multifonction et deux tournevis. Notons qu’une pompe à vélo ainsi qu’un support de smartphone sont également fournis avec le ADO-A20. L’assemblage reste simple pour tous les éléments, il suffit de suivre les instructions et de garder patience si tout ne se passe pas comme vous le souhaitez. Après cette étape, il faut également s’assurer que les pneus soient correctement gonflés.

La pompe à vélo fournie ici correspond plus à un usage urgent que pour un gonflage précis. Disons qu’il faut s’armer d’une certaine patience et utiliser une bonne quantité d’huile coude pour cet objectif. On vous conseille donc d’en utilise une plus élaborée pour que vos pneus atteignent la pression idéale.

unboxing vélo électrique Ado-A20

Le design du vélo électrique ADO-A20

Concernant son apparence, le vélo reste sobre avec du noir comme unique couleur et un cadre blanc pour ceux qui auront choisi le second coloris. Le résultat est franchement joli. Niveau matériaux, le cadre, la fourche, la potence et la partie intérieure des roues sont faits avec un alliage d’aluminium. Sans surprise, on n’y trouve pas de carbone, chose normale pour cette gamme de prix. Si son poids ne bénéficie pas de l’allègement qu’apporte cette matière, il reste relativement léger pour un vélo électrique avec 24 kilos sur la balance. Notons la présence d’une suspension sous la selle en plus des deux autres à l’avant. Sur le guidon, on retrouve évidemment des commandes pour le contrôle des vitesses, le klaxon et l’éclairage. D’ailleurs, les boutons pour ces deux dernières fonctions semblent plutôt fragiles. Enfin, le guidon arbore non seulement un écran, mais aussi une borne de recharge pour votre smartphone.

Bien qu’il soit pliable et cherche la compacité, le ADO-A20 conserve une taille normale une fois déplié. Dans cette forme, ses dimensions sont similaires à celles des vélos classiques.

guidon du vélo électrique Ado-A20

ADO A20 : un vélo électrique pratique ?

On s’en doute, c’est objectif de ses concepteurs. Son système de pliage requiert 3 étapes pour transformer un vélo normal en une moitié avec des roues superposée et un guidon entre les deux. Il faut d’abord débloquer le verrou en ôtant au préalable sa sécurité puis faire de même avec le guidon. En effet, sa potence se plie une fois déverrouillée pour se placer vers le bas sur un flanc du cadre. Pour finir, il faut maintenant réunir les deux parties en soulevant un peu le vélo. Une fois le coup de main pris, c’est plutôt facile à faire. En plus de posséder une selle réglable comme tous les autres vélos, le A20 permet de changer la hauteur de son guidon ainsi que l’inclinaison de celui-ci. Tout cela offre la possibilité d’adapter ce produit aux préférences de l’utilisateur et de réduire sa taille pliée au maximum.

À consulter également : comparatif des vélos électriques

dépliage du vélo electrique ado-a20

Et pour retirer la batterie ?

C’est une fois le vélo plié que cette action sera possible. Sécurité oblige, une serrure se trouve sur la batterie pour empêcher que n’importe qui puisse la prendre. En effet, lorsqu’elle est verrouillée, un loquet passe à travers le cadre et bloque sa sortie. Le trou où la serrure apparaît est en dessous du cadre, juste à côté de quelques câbles. Cette configuration manque clairement d’ergonomie puisqu’elle rend pénible l’entrée de la clé. Encore une fois, il y a une habitude à prendre. Notons que la batterie pèse 2,5 kilos ! Si l’envie de rouler sans aucune aide électrique vous vient, pensez à la retirer au préalable.

Facile à transporter ?

Une fois plié en deux, ce vélo électrique loge facilement dans un coffre de voiture. Cette forme évite également de gêner les passagers d’une rame de métro ou de RER que vous empruntez. Dans le cas où vous souhaitez le transporter à la main pour franchir un escalier par exemple, ADO a placé une poignée juste en dessous de la selle. Néanmoins, ce n’est pas aussi simple qu’avec une trottinette. Lorsqu’une de vos mains tient la poignée, l’autre doit attraper le guidon pour éviter que le vélo penche en avant. En bref, ça demande un effort quand même. Concluons par un commentaire sur la béquille. Celle-ci s’avère fragile et se plie lentement sous le poids du vélo jusqu’à le faire pencher lorsqu’il repose dessus.

vélo électrique ado-a20 porté

Les fonctionnalités du vélo électrique ADO-A20

Tout cet aspect pliant demeure sympathique, mais qu’est ce que ce modèle peut nous proposer en plus ? L’écran sur la partie gauche du guidon affiche la vitesse en km/h et en mph, le niveau d’assistance et peut indiquer au choix

  • Le voltage de la batterie pour s’assurer de sa santé
  • Le temps écoulé depuis que le vélo est allumé
  • Les kilomètres parcourus depuis l’acquisition du bolide
  • La distance effectuée depuis le début du trajet

Cet écran est d’ailleurs très lisible, même au soleil, et sa luminosité peut être modifiée. Pour cela, pressez simultanément les boutons + et – et utilisez-les à nouveau pour choisir l’une des trois possibilités. Chose étonnante, cette manipulation n’est pas mentionnée dans le manuel. On aurait apprécié y trouver un descriptif de toutes les commandes existantes. En temps normal, ces deux boutons servent à augmenter ou diminuer le niveau d’assistance fournie par le moteur. Petit bémol, pas d’éclairage LED à l’arrière, il faut se contenter d’un simple catadioptre. Pour conclure, le klaxon remplit très bien son rôle avec un bruit particulièrement agressif pour les tympans.

Vélo électrique Ado-A20 vue de profil

Prise en main du vélo électrique ADO-A20

Il est temps de rouler ! L’installation demeure agréable grâce aux différentes parties amovibles du vélo. Avant de commencer son trajet, repenchons-nous sur la serrure située sur la batterie. Un coup de clé dans le sens antihoraire et une pression sur le bouton power permettent d’allumer toutes les fonctions électroniques. Après votre escapade, il faudra tourner la clé dans l’autre sens pour désactiver la batterie. Encore une fois, la position de la serrure n’aide pas et s’avère peu pratique. Une fois en route, on s’intéresse finalement aux commandes reliées au système Shimano de 7 vitesses. Ces dernières sont particulièrement ergonomiques et permettent aisément de passer les vitesses. Quant aux suspensions, elles ne font pas de la figuration et rendent la conduite agréable que la route soit abîmée ou non. Enfin, le support de smartphone associé à la borne de recharge crée un dispositif confortable pour les longs trajets. 

guidon du vélo électrique ado-a20 vue du cycliste

L’assistance électrique du vélo ADO-A20

Son moteur peut vous aider de deux manières différentes pendant votre trajet : 

  • Lorsque vous passez de 0 à 1, vous obtenez une poussée qui vous facilitera la tâche pour pédaler. Cette assistance correspond au principe même du vélo électrique. Cependant, impossible de graduer sa puissance comme à l’accoutumée. 
  • En effet, les modes 2 et 3 remplacent cette poussée par une accélération effectuée par le moteur depuis la roue arrière. Pour la lancer, la poignée de gauche du guidon possède une partie qui se tourne vers l’intérieur. En principe, le mode 2 procure une accélération moyenne et le suivant en amène une forte.

C’est donc soit une aide dans les pédales, soit un coup de pouce prononcé du moteur.  Concernant cette accélération, elle consomme forcément plus d’énergie que le premier mode. À l’utilisateur d’alterner entre ces options pendant la conduite pour choisir celles la plus adaptée à la situation. On aurait apprécié le fait de pouvoir mêler les deux sans changer de mode. 

arrière du vélo électrique ado a20

Les performances du vélo électrique ADO-A20

Lorsqu’on passe au mode 1, l’assistance électrique se lance automatiquement une fois à 5 km/h. Elle accompagne explicitement l’utilisateur jusqu’à 15 km/h pour se faire plus discrète par la suite. Elle aide toujours à pédaler, mais un effort physique reste nécessaire pour atteindre les 25 km/h. Si la flemme vous gagne ou qu’une pente se présente, les modes 2 et 3 s’avèrent très utiles. Vous pouvez immobiliser vos jambes, le moteur atteint tout seul les 25 km/h. Cette accélération s’avère vraiment intéressante pour passer une pente sans difficulté ou simplement vous reposer un moment. Dans une montée difficile, pédalez un peu pour accompagner le mode 3 et vous maintiendrez facilement les 25 km/h.  Elle est également particulièrement efficace pour repartir de plus belle après un feu rouge. Vous pouvez alors recommencer à pédaler à 20 km/h sans avoir fait l’effort pour y arriver. Voilà un gain d’énergie précieux !

Sans assistance électrique, le système Shimano permet déjà de se déplacer sur la plupart des routes à plat. En plus d’être plutôt fiable, ce composant peut se remplacer facilement compte tenu de son faible prix. Toutefois, ne passez pas les vitesses trop brusquement au risque de dérailler. Quant au freinage, les deux freins à disque du vélo offrent un résultat satisfaisant et se dosent plutôt bien. Il faut environ 5 mètres pour passer de 25 à 0 km/h.

Vélo électrique ado-a20 avec un utilisateur en route

Un vélo tout terrain ?

Le vélo remplit correctement son rôle « cross country » affiché par ses concepteurs. Lorsqu’on quitte la route pour des sentiers de forêt, les suspensions absorbent bien les chocs.  Il reste très maniable et adhère bien aux chemins vous empruntez. Néanmoins, quand le terrain demeure particulièrement irrégulier, les secousses qu’il cause mettent en lumière un défaut. En effet, on distingue alors la présence d’un jeu entre la potence pliable et le cadre en aluminium dans lequel elle s’insère. Sans assistance électrique, le ADO-A20 n’est clairement pas efficace en tout terrain à cause de son poids élevé. Le moteur fournit donc une aide précieuse et permet d’atteindre des vitesses irréalistes pour un utilisateur lambda sur un VTT classique. Bien sûr, vous êtes moins véloce que sur route mais l’expérience reste très amusante. Par exemple, le mode 3 additionné à quelques mouvements de jambes vous porte à 20 km/h dans une pente garnie de cailloux.

Prudence cependant. Nous doutons de son efficacité  et de sa durabilité sur une utilisation tout terrain longue et poussée.

Vélo électrique Ado-A20 en haut d'un escalier avec son utilisateur debout les mains sur le guidon

Notre test pour l’autonomie du ADO-A20

Selon Ado, ce vélo doit tenir jusqu’à 80 km avec l’assistance électrique et descend à 45 km si vous utilisez régulièrement l’accélération du moteur. Ces valeurs sont plus que suffisantes et donnent accès à des trajets plutôt longs. Qu’en est-il vraiment ? Pour évaluer l’autonomie, nous avons parcouru 33 km à la fois sur route et en forêt avec une utilisation variée des modes d’assistance.

  • Un aller de 12 kilomètres avec une utilisation raisonnable du mode 2 et 3. C’est-à-dire dans les grandes montées ou pour reprendre de la vitesse par moment. La majorité du parcours étant réalisé en mode 1.
  • Une session de 9 kilomètres sur des sentiers de forêt, parfois plat parfois très irrégulier et étroit avec un usage bien plus fréquent du mode 3 pour franchir des passages sans trop d’efforts. L’efficacité des deux autres convainc rapidement de laisser le mode 1 de côté.
  • Un retour de 12 kilomètres avec une utilisation quasi permanente du mode 3 pour pallier la fatigue et la flemme du cycliste.

Quel bilan pour son autonomie ?

Après ce parcours et cette utilisation variée, deux barres de batteries sur 5 ont rendu l’âme. On soupçonne également la dernière de s’approcher sérieusement de ce destin. Considérons donc qu’un peu plus de la moitié de l’autonomie y est passée. Le vélo possède donc la capacité d’atteindre aisément les 50 km en utilisation « mixte » avec une charge complète. Ainsi, en évitant de s’en servir de la même façon pour les douze derniers kilomètres de l’essai, il est tout à fait possible d’atteindre les 80 km promis par ADO.  Concernant l’autonomie en utilisation purement électrique, les 45km annoncés par la firme semble être assez au dessus de la réalité. En effet, le mode 2 se montre gourmand en énergie et le troisième l’est encore plus. Si la trentaine de kilomètres reste réalisable, la quarantaine nous semble un peu fantaisiste.

Vélo électrique Ado-A20 plié
Erratum ici : la potence n’est pas plié à l’intérieur des deux roues comme cela doit être fait normalement.

Offres et garantie pour le ADO-A20

Ce vélo est disponible depuis le 6 mai 2021 sur le site Banggood.com. Pour l’occasion, on y trouve une réduction de prix temporaire dessus. Jusqu’au 24 mai 2021, vous pouvez l’obtenir pour 632 € au lieu de 985 €. À cette offre s’ajoute le code promo BGADOA20 qui abaisse à nouveau le prix pour atteindre 615 €. Concernant la garantie, elle couvre la plupart des composants mécaniques et électroniques du vélo pour une durée d’un an. Quant au cadre, il en bénéficie pour une décennie. Traduction, il ne risque pas de casser tant que l’utilisation du A20 reste normale.

Comme n’importe quel vélo, celui-ci exige un minimum d’entretien. Vérifiez régulièrement la pression des pneus, l’alignement de la potence avec la route avant ou encore la lubrification de la chaîne. Pareil pour les freins, il faut en ajuster le serrage de temps en temps.

Les accessoires pour le vélo électrique ADO-A20

Pour ces derniers, il faut se tourner du côté d’Aliexpress. On y trouve des casques et des polos portant le logo de la marque ainsi qu’un porte-bagage. À propos des pièces détachées on en acheter quelques-unes en cas de pépin :

  • La paire de pédales 
  • L’écran LCD
  • Le chargeur
  • La batterie
  • La paire de boutons pour le klaxon et l’éclairage
  • Le dérailleur et le shifteur de vitesses
vélo électrique ado-a20 de profil en forêt
8.5 Vélo électrique très convaincant

Ce vélo fait ce qu’il promet en proposant une assistance électrique puissante et un système de pliage vraiment pratique. Il se hisse selon nous dans le haut du panier de sa gamme prix : entre 700 et 1000 euros. On apprécie particulièrement l’absorption des chocs qui adoucit les passages sur route accidentée et permet de surmonter les petits trottoirs sans heurt. Son moteur offre un dynamisme plaisant pour repartir au quart de tour après un arrêt et sans effort s’il vous plaît. Pour pinailler, citons l’emplacement pour verrouiller ou déverrouiller la batterie qui n’est pas très ergonomique selon nous.

  • Design 9
  • Confort 9
  • Praticité 8
  • Conduite 8
  • Performance 9
  • Autonomie 8
Partager
A propos de l'auteur

Issu d'une formation en information-communication, j'aspire à devenir journaliste. L'innovation et le progrès technologique sont des enjeux immenses sur les lesquels je souhaite apprendre et écrire.

Un commentaire

  1. Super test. Je le dis pour aider si besoin, mais on peut facilement débrider le moteur du vélo pour aller à 35 km/h. Il faut maintenir les boutons + et — en même temps pendant 5 secondes, appuyer brièvement 7 fois sur le bouton Power pour passer de PO 1 à PO8, faire passer le 25 en bas de l’écran à 35 à l’aide du bouton + et éteindre puis rallumer le vélo. 🙂