eTrack, la valise connectée d’Air France pour ne plus perdre vos bagages

Pinterest LinkedIn Tumblr +

La compagnie aérienne française Air France lancera fin-2014 eTrack, un dispositif permettant aux passagers de localiser en temps réel leurs bagages enregistrés.
Après avoir pris place dans la domotique ou la santé connectée, les objets connectés s’invitent désormais en voyage pour résoudre un problème que nous redoutons tous lorsque nous prenons l’avion : la perte de nos bagages. Selon une étude de la société Sita, plus de 26 millions de bagages sont retardés ou perdus au cours de leur transit chaque année. Cela représente presque 9 valises pour 1000 passages. Un objet connecté pourrait bien permettre à Air France d’éviter les millions d’euros de dédommagements occasionnés par ces valises perdues. Toutes les compagnies aériennes de l’alliance SkyTeam adopteront un tracker muni d’une puce RFID permettant, à l’instar de la valise connectée d’Airbus Bag2Go, de retrouver les bagages égarés.
etrack-valise-connectee-air-france

Présentation d’eTrack :

Tandis que chaque compagnie aérienne nationale tente de trouver un remède à la perte des bagages des touristes en transit, Air France-KLM pourrait bien avoir trouvé le sien : eTrack. Ce tracker connecté est composé de 2 parties à placer à la fois à l’intérieur et à l’extérieur (eTag) de la valise. L’association des capteurs eTrack et eTag sera expérimentée auprès de quelques voyageurs à partir de la fin de l’année 2014 en vue d’être commercialisés dès le début de l’année suivante.
Grâce à ce capteur connecté, Air France compte ainsi considérablement fluidifier le processus d’enregistrement des bagages et réduire le stress des passagers lors de la récupération de leurs bagages à l’escale ou à l’aéroport d’arrivée.

Pour fonctionner, les deux éléments de la valise connectée d’Air France doivent fonctionner ensemble. D’une part l’eTag est une étiquette connectée équipée de 2 petits écrans e-ink où s’affichent les informations relatives à l’identité du propriétaire de la valise transportée. Chaque utilisateur de ce système devra dont attacher l’eTag à la poignée de son bagage avant de l’enregistrer auprès de la compagnie aérienne avec laquelle il voyage ; ici il s’agit d’Air France.

etrack-valise-connectee-air-france-4

D’autre part, l’eTrack est un capteur équipé d’une puce GPS, d’une connexion GSM et de la connectivité Bluetooth. Ce petit boitier est à placer à l’intérieur de la valise et permet de communiquer les informations relatives à la position de la valise dans le dédale du circuit de distribution des bagages de nos aéroports internationaux.

Fonctionnement de la valise connectée :

l’étiquette eTag et le capteur eTrack fonctionnent de concert pour permettre à l’utilisateur muni de son smartphone de scanner l’eTag via le bluetooth pour l’informer de la position et/ou de l’arrivée imminente de son bagage. En plus, comme c’est un service proposé par Air France, l’eTrack de chaque voyageur sera relié à son compte Flying Blue, le programme de fidélité de la compagnie, pour faciliter les démarches de restitutions en cas de perte.

Concrêtement, le processus d’enregistrement ne change guère pour les voyageurs : l’enregistrement des bagages peut être fait en ligne ou sur place avant l’embarquement dans l’appareil. Dès lors, les données relatives au vol emprunté sont automatiquement envoyée à la balise eTrack afin que “le bagage sache où il doit aller » mais surtout les indications qu’il doit afficher sur l’eTag, l’étiquette électronique à l’extérieur de la valise.

etrack-valise-connectee-air-france-2

A son arrivée à l’aéroport, le passager n’a ainsi plus qu’à déposer sa valise au comptoir d’embarquement et à se rendre au salon d’escale, en attente du départ de son vol. A partir de là, l’utilisateur peut localiser à tout moment et en temps réel sa valise sur l’écran de son smartphone via une application mobile dédiée. Cependant, toutes les fonctionnalités communicantes des eTrack/eTag seront éteintes pendant les phases de décollage et d’atterrissage, pour ne pas perturber les instruments de bords durant ces phases sensibles et pour économiser de la batterie 😉

Les deux appareils consomment d’ailleurs très peu d’énergie : l’eTag nécessite une simple pile pour réaliser plus d’une centaine de vols et l’eTrack devra être rechargé tous les 10 vols environ.

Disponibilité et prix :

Air France-KLM souligne le bénéfice apporté par cet objet connecté dans le cadre de l’amélioration du confort du passager dans l’avion mais aussi en dehors.

etrack-valise-connectee-air-france-3

Il va sans dire que le tagging systématique de toutes les valises de cette manière permettra, à terme, de mieux détecter et réorienter les bagages lors du tri et de l’embarquement dans les avions à l’escale. Même en cas d’erreur, le dispositif permettra de facilement identifier la localisation et l’identité du propriétaire due la valise pour permettre à la compagnie aérienne de la lui restituer dans les plus brefs délais.

Le prix du couple d’accessoires conçu en partenariat avec KPN et Fast Track Company n’a pas encore été dévoilé (on peut l’estimer à environ 100 dollars) mais on sait qu’ils pourront être utilisés parmi toutes les compagnies de l’alliance SkyTeam. Les expérimentations démarreront en décembre 2014. A noter que le fabricant de bagages Samsonite proposera de son côté une édition limitée de valise baptisée “Track & Trace“, intégrerant directement l’eTag et l’eTrack à l’intérieur.

source : journaldunet.com

Partager
A propos de l'auteur