V2V, les Etats-Unis accélèrent la régulation des communications entre véhicules

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Avec le développement rapide de la voiture connectée et des dispositifs de conduite autonome, le besoin d’un cadre législatif clair pour encadre les véhicules autonomes est plus que jamais d’actualité aux Etats-Unis.

V2V“, cet acronyme inconnu actuellement pourrait bien rapidement être sur toutes les lèvres outre-Atlantique, tant le développement des véhicules autonomes est rapide. Désormais, on connait les composants nécessaires à la mise-au-point de systèmes de pilotage autonome et ce n’est plus qu’une question de temps avant que tous les constructeurs automobiles n’imitent Google, qui testera ses propres voitures intelligentes en Californie dès cet été.

google-car-california

Accélérer le déploiement des régulations

Anthony Foxx, le Secrétaire National américain aux Transports, a précisé la semaine dernière que l’agenda prévu pour examiner les régulations à mettre en place concernant les voitures intelligentes serait accéléré. Cette décision a été prise sous la pression des industriels et des startups, dont le rithme d’innovation ne faiblit pas. Par exemple, l’équipementier Delphi a récemment traversé les Etats-Unis avec un véhicule autonome. De cette manière, les USA devrait disposer d’un cadre légal établi avant l’arrivée des premiers modèles autonomes de véhicules commerciaux, classés dans les catégories 3 et 4 selon la DMV (le département qui régule le V2V en Californie).  Au Delphi Labs la semaine dernière, A. Foxx a expliqué :

‘Les voitures connectées et autonomes qui peuvent analyser et interpréter leur environnement et communiquer avec les autres automobiles vont très certainement révolutionner un pan entier de l’industrie, améliorer la sécurité et ainsi sauver des milliers de vies… (…) Nous nous devons d’accompagner ce mouvement !’

Proposer un contexte favorable à l’innovation

Selon l’USDOT (lire ici), les communications V2V sont l’élément qui pourrait déclencher la ruée vers l’automobile autonome. Dans quelques années, toutes les routes et voie express devraient être équipées en dispositifs de communication sans-fil, permettant aux voitures d’échanger des millions d’informations en très peu de temps.

Aux Etats-Unis, la NHTSA (agence en charge de la sécurité sur les routes) s’est engagée a livrer un ensemble de règles et de standards pour les communications V2V avant la fin de l’année 2016. Anthony Foxx espère même que ce cadre pourra entrer en application plus rapidement afin de permettre aux USA de prendre le leadership mondial dans le domaine… Les industriels de leur coté, plaident pour une mesure qui étendrait le spectre du WiFi aux Etats-Unis, afin de libérer des fréquences pour les véhicules autonomes.

Via

Partager
A propos de l'auteur