Under Armour rachète l'appli MyFitnessPal & Endomondo et s'associe à HTC

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Under Armour a très tôt pris le virage des objets connectés. En lançant un cardio-fréquencemètre de compétition, l’américain s’est essayé à l’électronique ; désormais, il fait main basse sur les apps MyFitnessPal et Endomondo.

Lors du CES 2015, Under Armour avait présenté sur son stand la plateforme ‘Under Armour Record’ formant l’écosystème UA Connected Fitness permettant de collecter et suivre les données issues de son activité physique, comme l’app Health d’Apple ou même Google Fit. En 2013, Under Armour avait pour cela racheté l’application MapMyFitness pour se positionner en tant que référence du domaine du quantified self sportif. Cela ne semblait pas suffir à l’enseigne de vêtements techniques puisqu’aujourd’hui, elle annonce avoir racheté deux applications mobiles supplémentaires, MyFitnessPal et Endomondo pour un total de 560 millions de dollars.

underarmour-building

Under Armour s’offre 100 millions d’utilisateurs :

Fort de 80 millions d’utilisateurs actifs à elle toute seule, MyFitnessPal est le poids lourd de ce deal, emporté pour 475 millions de dollars environ. De son coté, l’application danoise Endomondo revendique un peu moins de 40 millions d’utilisateurs réguliers et aurait été acquises pour environ 85 millions de dollars. Pour cette somme gigantesque, Under Armour vient donc de s’offrir plus de 100 millions d’utilisateurs réguliers, autant de clients potentiels pour ses produits dédiés à la pratique du sport.

under-armour-apps

Le rapprochement des services permettra aux deux applications de synchroniser automatiquement les données récoltées pendant la pratique du sport avec la plateforme UA Record, devenant au passage l’une des premières dans ce domaine. En tant que spécialiste des vêtements sportifs, Under Armour suit donc une trajectoire opposée à celle de son concurrent Nike, qui avait connu le succès avec le tracker Fuelband SE (lire notre test ici) avant de surprendre le marché en annonçant qu’il ne fabriquerait plus d’objets connectés. Au delà du cardio-fréquencemètre baptisé ’39’, le PDG d’Under Armour a annoncé que sa compagnie ne comptait pas lancer le développement d’autres objets connectés, car ils étaient trop éloignés de son coeur de métier initial.

under-armour-htc

Under Armour et HTC partenaires :

D’autre part, Under Armour a annoncé avoir trouvé un accord de partenariat avec le fabricant taïwanais HTC. Ce dernier utilisera la plateforme UA Record pour enregistrer l’activité physique de ses utilisateurs et intègrera par conséquent nativement le service à ses différents terminaux, dont les smartphones de sa gamme Android. HTC devrait d’ailleurs prochainement lancer une montre connectée pour accompagner son smartphone M9.

Partager
A propos de l'auteur