Uber lance ses voitures autonomes à Pittsburgh

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Uber annonce le lancement de sa voiture autonome à Pittsburgh. Le leader mondial des services VTC à la demande veut tester son véhicule sans-chauffeur en conditions réelles de circulation avant d’éventuellement étendre le système.
Les automobilistes de Pittsburgh vont bientôt croiser un nouvel arrivant dans les rues : les prochaines semaines verront le lancement de la première voiture autonome d’Uber, équipée de la technologie de l’ATC du l’éditeur de l’application de VTC la plus utilisée dans le monde.
Ce véhicule de test a pour fonction de mettre à l’épreuve le véhicule Advanced Technologies Center d’Uber à Pittsburgh. La voiture, une Ford Fusion hybride, ne prendra pas de passagers –pour l’instant– mais devra collecter des données environnementales pour faciliter les essais suivants.
uber-université-arizona

Uber avance à Pittsburgh

Au passage, elle en profitera aussi pour éprouver son système de détection de trajectoires et son système ACC avancé (Adaptative Cruise Control).
Comme pour la Google Car, la voiture d’Uber sera pour le moment équipée de commandes permettant au pilote d’en maitriser les réactions s’il détecte un comportement anormal ou dangereux.
[fullWidthImage id=”39372″] Ce n’est donc pas encore un véhicule 100% autonome, même si ce modèle en a toutes les caractéristiques : radars, lasers, cameras HD pour la détection et la reconnaissance des lignes, des voies et des autres véhicules.
Au même moment, William Peduto, maire de Pittsburgh, a déclaré :

Depuis les premiers tours de roues avec l’Université Carnegie-Mellon, Pittsburgh et Uber ont une longue tradition d’innovation en commun. (…) Nous sommes heureux que Uber ait choisi Steel City (la Ville de l’Acier, ndlr) pour mener ses nouvelles expérimentations… qui mèneront un jour à plus de sécurité routière, moins d’embouteillages et des villes intelligentes plus efficaces. “

Pour Uber, l’enjeu est de taille sur ce marché.
uber-validation-commande-vtc

Uber et les voitures autonomes

Après s’être doté d’une forte expertise technologique en embauchant de nombreux ingénieurs provenant des meilleurs laboratoires de recherches en robotique, il ne fait plus aucun doute que Uber veut être le premier client de son produit.
Ses courses VTC seraient en effet d’autant plus rentables si elles étaient assurées par des robots-taxis, des Vehicules de Tourisme Sans-Chauffeurs en somme 😉
Officiellement, ces recherches sont bien entendu destinées à épargner des vies humaines en limitant le nombre d’accidents de la route : selon Uber, 1,3 millions de personnes meurent dans des accidents de la route chaque année et 94% du temps, ceux-ci sont la conséquence directe d’une erreur humaine.
A Pittsburgh, Uber vise donc un coup-double : améliorer son porte-monnaie et son karma en même temps…

Via

Partager
A propos de l'auteur