Uber veut améliorer sa voiture autonome grâce à l'Université d'Arizona

Pinterest LinkedIn Tumblr +

L’Université de l’Arizona a annoncé à ses employés qu’Uber serait désormais associé aux travaux menés sur les données cartographiques. La startup cherche à améliorer le logiciel de sa voiture autonome.

Par un email envoyé aux membres de son équipe, l’Université d’Arizona a ainsi officialisé son partenariat avec la startup spécialisée dans les services de VTC à la demande.

Uber travaillait jusqu’ici avec le laboratoire de robotique de l’Université de Pittsburgh pour mettre au point un dispositif de pilotage autonome de véhicules connectés.

uber-université-arizona

En complément, Uber va se pencher plus spécifiquement sur les technologies optiques en Arizona. L’objectif, depuis le rachat de Bing Maps et des ingénieurs qui l’ont conçu, est d’améliorer les capacités de positionnement dans l’espace et de situation sur la route.

En plus de dons à l’Université de l’Arizona pour financer des bourses scolaires à destination des étudiants de l’institution, Uber espère redorer son blason (suite aux différentes manifestations de taxis dans le monde) et exposer davantage le résultat de ses recherches, autant de contributions à l’avancée des technologies actuelles.

uber-validation-commande-vtc

A terme, Uber espère disposer de suffisamment de voitures autonomes pour se passer totalement de chauffeurs. Le patron d’Uber a même déclaré récemment qu’il serait prêt à racheter toutes les Tesla si le constructeur californien parvenait à cet objectif avant Uber.

Le PDG de la startup, Travis Kalanic –qui a eu l’idée d’Uber à Paris–, estime que le chauffeur est le poste de coût le plus important et le dernier ‘obstacle’ à un service de déplacement à la demande, entièrement personnalisé et totalement autonome qu’Uber pourrait proposer à un prix très compétitif.

Via Fortune & TheVerge

Partager
A propos de l'auteur