L'avenir passe par des tuiles solaires pour Tesla

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Il y a quelques jours, Elon Musk, le fondateur de eesla, a procédé au rachat de l’entreprise de panneaux photovoltaïques SolarCity –qu’il avait lui même lancée et qui est dirigée par un cousin– et présenté sa nouvelle gamme de produits : des tuiles solaires.
Celles-ci doivent aussi permettre d’illustrer les synergies entre la vision de Tesla et l’activité de conception de panneaux solaires photovoltaïques de SolarCity.

Sans ce pré-requis, le fait que constructeur de voitures électriques Tesla se lance subitement dans la fabrication de toits solaires à l’aide de tuiles photovoltaiques pourrait paraitre curieux.

Des toits solaires ?

Mais Elon Musk –qui prèche depuis longtemps pour une convergeance des industrie dans sa vision à long terme du marché de l’énergie– entend diversifier les propositions de Tesla dans les énergies alternatives. Après avoir lancé des bolides aussi désirables qu’énergivores, le constructeur californien avait lancé les PowerWall et PowerPack, des batteries domestiques pour stocker l’énergie.

Désormais, la gamme Tesla proposera aussi de produire cette énergie propre à l’aide de toits solaires.
Pour attirer les consommateurs vers cette solution, Tesla applique toujours la même recette : une solution esthétique, plutôt plus écologique que les méthodes actuelles…
Et un prix premium garantissant d’en faire le nouveau must-have dans la Silicon Valley 😉

Une nouveau PowerWall

Au détour de sa présentation de vendredi, Elon Musk a aussi présenté une nouvelle version du Powerwall, la batterie murale chargée d’alimenter “une maison jusqu’à 5 chambres“, et qui peut être reliée à l’alimentation du secteur (pour charger en heure creuses) ou à un toit solaire (suivez mon regard…) et aux  voitures électriques de Tesla.
La version “2.0” peut déjà être commandée par les américains au prix de 5.500 dollars pour un rendement 2 fois meilleur qu’auparavant.

Double enjeu pour Tesla

L’annonce de ces tuiles solaires conçues en collaboration avec SolarCity présente un double enjeu stratégique pour Elon Musk, qui entend ainsi justifier auprès des investisseurs son projet de rachat de SolarCity par Tesla pour environ $2,6 milliards
Un projet qui fait grincer des dents les financiers de Wall Street et pour lequel un vote de confiance est prévu le 17 novembre prochain.

Via

Partager
A propos de l'auteur

Un commentaire

  1. Pingback: Tendances | Pearltrees