Toyota investit $50M pour rentre ses voitures connectées plus intelligentes

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le groupe japonais, premier constructeur automobile mondial, annonce un investissement de 50 millions de dollars pour développer l’intelligence de ses véhicules.

A l’occasion d’une conférence en partenariat avec l’université de Stanford et du MIT (à Boston), Toyota a officialisé son entrée dans la bataille des voitures connectées et autonomes.

toyota-logo-shop

Ce marché représente en effet un potentiel de croissance considérable pour les fabricants, qui pourront proposer à leurs clients des services additionnels, embarqués à bord de leurs véhicules connectés.

Le marché des véhicules intelligents

Selon une récente étude et d’ici à 2020, les revenus provenant de la vente de services pour et au sein des véhicules connectés devraient atteindre 152 milliards de dollars selon un récent rapport de Business Insider.

Tous les constructeurs travaillent ainsi actuellement au développement d’un bouquet de services et de fonctionnalités premium à proposer à leurs clients durant la durée de vie de leurs véhicules.

smartcar-voiture-connectee-autonome-conducteur-chauffeur-economie

Ces services iront des simples jeux vidéos et programmes d’amusement pour les enfants aux traditionnels services de sécurité, de guidage et d’anticipation du trafic routier. Les services connectés de sécurité en voiture représente actuellement $13 milliards et sont amenés à grossir davantage.

L’effort de Toyota

Pour renforcer sa position dominante dans ce secteur, Toyota vient d’annoncer une collaboration de 5 ans avec les deux premiers prestigieuses universités américaines afin de développer l’intelligence artificielle embarquée à bord de ses voitures.

Au delà des dispositifs de conduite autonome expérimentés par Google ou Uber, Toyota espère dépasser le côté sécuritaire des technologies actuelles. Pour l’instant, il est vrai que la plupart des technologies développées consistent à permettre à un véhicule de détecter les obstacles et de se situer correctement dans un flot de circulation dense.

google-car-california

Tout l’enjeu de ce partenariat est donc de permettre à la voiture des jugements complexes, menant à des prises de décisions naturelles. En plus des débouchés en Europe axés sur la productivité et le confort au volant, Toyota vise aussi les nouveaux enjeux apportés par le vieillissement de la population au Japon.

Via – image : shutterstock

Partager
A propos de l'auteur