Cartographie : TomTom veut guider les voitures autonomes

Pinterest LinkedIn Tumblr +

TomTom a confirmé son intention de créer une HAD Map, pour couvrir l’intégralité des 24.000 km du réseau autoroutier allemand avec une précision 3D pour le positionnement des véhicules autonomes.

Rencontrés à l’occasion du congrès mondial ITS à Bordeaux la semaine dernière, les dirigeants de TomTom ont réaffirmés leur volonté de développer les voitures autonomes à moyen-terme. Au delà de sa montre connectée et de sa caméra d’action, les initiatives de TomTom devraient se multiplier dans le domaine.

La valeur d’une cartographie automobile se mesure à l’ensemble des détails qui ne sont pas facilement décelables par des photos satellites. C’est en substance ce que m’expliquait Ludovic Privat, expert du sujet et fondateur de GPS Business News, après que j’ai visité le stand de TomTom au congrès ITS qui se tenait la semaine dernière à Bordeaux.

tomtom-its-world-congress-2015-1

Le néerlandais, très connu pour ses dispositifs de guidage, est en passe de devenir l’un des poids lourds de l’industrie des véhicules autonomes. Après plusieurs annonces dans ce sens au cours des dernières mois, TomTom va créer une carte ADAS – HAD (pour Highly Automated Driving Map) destinée aux voitures autonomes.

Implémentée à Boston et en Allemagne, celle-ci devra ainsi intégrer un grand nombre d’informations, comme le nombre de voies de circulations, leur sens, leur vitesse maximum autorisée, la présence et la hauteur de glissières de sécurité, le revêtement du sol ou sa qualité.

Tout bon système de guidage doit en outre être capable de prendre en compte d’adressage des rues, les sens de circulation ou la déclivité. Les éléments environnementaux que TomTom espère intégrer sur sa HAD Map permettront d’ici quelques années de faire circuler des véhicules sans-chauffeur avec une précision et une sécurité infaillible (du moins c’est l’objectif).

© France 3 Auvergne

© France 3 Auvergne

Les éléments de cette carte seront alors couplés aux données collectées par les voitures autonomes elles-mêmes en circulation, au moyen de capteurs LIDAR, infra-rouge, ultra-sons ou des caméras vidéos HD, pour déterminer le comportement adéquat sur chaque portion de voie.

En intégrant sa cartographie au système embarqué utilisé par les voitures autonomes pour se déplacer, TomTom espère ainsi se tailler la part du lion dans ce marché colossal, estimé à plusieurs milliards de dollars au cours des années à venir. Les essais de voitures autonomes sur routes ouvertes ont déjà débuté en France.

tomtom-cartographie_1200x800

TomTom développe aussi des technologies de mesure et de communication des conditions de trafic en temps-réel.

Au-delà du véhicule autonome, ces technologies pourront être appliquées à des technologies d’assistance à la conduite telles que le contrôle adaptatif de vitesse (ACC pour Adaptive Cruise Control) ou le régulateur de vitesse anticipatif (PPC pour Predictive Powertrain Control).

Via

Partager
A propos de l'auteur