Tink Labs : $125 millions pour déployer le smartphone hôtelier Handy

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Tink Labs annonce avoir levé 125 millions de dollars, notamment auprès de Foxconn, pour accélérer le déploiement de son service auprès des hotels : un smartphone dédié dans chaque chambre permettant aux clients de profiter de communications gratuites et de services adaptés à leur séjour.
Vous est-il arrivé de vous poser la question de comment continuer à téléphoner en voyage, de la compatibilité de votre mobile avec le réseau local, du prix des données en roaming, des bonnes apps à installer dans le pays de destination ou de la manière la plus aisée de trouver les restaurants à la mode.. ?
Certains choisissent simplement d’acheter une carte SIM locale le temps de leur voyage (c’est ce que je fais à chaque visite au CES par exemple, pour profiter d’une 4G haut-débit sans dépenser plus que 50 dollars…) mais la startup Tink Labs a trouvé une alternative plus simple.

La société basée à Hong-Kong vient de lever 125 millions de dollars auprès de Foxconn et Sinovation Ventures pour déployer son concept et tenter de séduire le secteur hotelier mondial avec une idée simple : proposer dans chaque chambre un smartphone dédié contenant les bons contenus et dont l’utilisation est gratuite.

Présentation de Tink Labs

Le patron de Tink Labs, Terence Kwok (24 ans) indique à TechCrunch que sa société est désormais  valorisée au delà des 500 millions de dollars, faisant de Tink Labs la plus grosse startup tech basée à Hong-Kong.
En plaçant son point de contact dans les chambres d’hotel plutôt que dans la zone d’arrivée des aéroports –comme initialement–, Tink Labs est parvenue à trouver un modèle de rentabilité qui a séduit les investisseurs autant que les grandes chaines d’hôtellerie : Starwood, Accor, Shangri-La et Melia sont déjà clients du smartphone Handy de Tink Labs.
Celui-ci ôte entièrement les difficultés citées précédemment et permet aux voyageurs de passer des appels et d’envoyer des SMS n’importe où dans le monde dès lors qu’ils sont passé par leur chambre pour récupérer l’appareil.
Le smartphone Handy contient toutes sortes de services et d’informations préinstallées pour faciliter le séjour du visiteur, à propos des prestations de l’hotel ou des attractions de la ville hôte. On peut par exemple commander du room-service depuis Handy, appeler le mobile d’une autre chambre via son numéro ou solliciter un taxi dans une langue que vous ne maitrisez pas…

Avec Handy, on pourra évidemment aussi réserver une table au restaurant de l’hotel, une place au spa ou contrôler la télévision connectée de sa chambre… c’est cet aspect versatile qui semble séduire les mastodontes du secteur jusqu’ici.

Un modèle vertueux ?

Cet outil fourni un modèle vertueux : les clients bénéficient d’un service gratuit supplémentaire et les hotels disposent avec Handy d’un canal d’engagement fort pour proposer des prestations additionnelles différentiantes.
Après une étude de 2 ans, Tink Labs est parvenu à déterminer que les clients seraient prêts à dépenser jusqu’à 21 dollars supplémentaires pour séjourner dans une chambre d’hotel équipée de son smartphone Handy.
Le service Handy est proposé dans 100 hotels à Singapour et Hong-Kong et Londres à l’heure actuelle, soit environ 1 million d’utilisateurs mensuels selon Tink Labs.
L’objectif est de faire croitre rapidement cette base d’établissements équipés, et Tink Labs en a désormais les moyens…

Via

Partager
A propos de l'auteur