Thread, le nouveau protocole domotique créé par Nest et Samsung

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Nest, Samsung et ARM annoncent un nouveau protocole domotique destiné aux objets connectés, baptisé Thread, qui concurrence le WiFi, le ZigBee et Bluetooth 4.0.

Après avoir officialisé l’ouverture de son API publique baptisée Works With Nest, Nest (racheté par Google en janvier 2014) vient d’officialiser une nouvelle alliance avec Samsung, le fabricant de processeurs ARM, FreeScale, Silicon Labs, Big Ass Fans et Yale.

Ces différents constructeurs développeront conjointement un nouveau protocole domotique appelé Thread. Il s’agit là d’un nouveau standard domotique pour connecter les appareils en réseau et à Internet. Avec l’appui de ces grands nom de l’électronique grand public, Google entend ainsi démocratiser sa solution domotique basé sur l’écosystème Nest, qui a racheté Dropcam pour $555 millions récemment et ainsi rivaliser avec Homekit, l’écosystème concurrent poussé par Apple au sein de ses iPhones.

Thread-nest-samsung

Présentation du protocole Thread :

Thread est donc un nouveau protocole permettant de transmettre des données de manière entièrement sécurisée et automatisée tout en consommant un minimum d’énergie. Le protocole domotique Thread concurrencera donc directement les autres protocoles déjà bien implantés commet le WiFi, le Bluetooth ou le Zigbee, utilisé par les ampoules connectées Hue de Philips par exemple. Afin de prouver la fiabilité du protocole Thread, Nest a annoncé que le protocole domotique était déjà employé au sein de tous ses thermostats connectés et détecteurs de fumée intelligent que Nest commercialise depuis plusieurs années déjà.

Philips semble être dans les petits papiers de Google puisque il a d’abord annoncé sa collaboration au programme Works With Nest ainsi que la compatibilité avec le protocole Thread au sein de ses ampoules connectées hue et des produits similaires à venir. Les deux géants entendent aussi renforces leur collaboration pour proposer, à l’avenir, une solution intégrée permettant de piloter son éclairage facilement et simplement à partir de son smartphone.

Thread-nest-samsung

Une alliance de plus ?

Depuis quelques semaines, les alliances technologiques et les consortiums se multiplient dans tous les domaines et cela tend plutôt vers un objectif louable (en théorie) : la standardisation de l’internet des objets. Seulement voilà, après avoir vu la naissance de l’AllSeen Alliance, initiée par Qualcomm, Microsoft et Sharp, puis l’Open Interconnect Consortium lancé récemment par Intel, Samsung et Dell … les objets connectés pourraient bientôt compter autant de standards que de fabricants. Et cela représente une réelle menace pour la pérennité et dynamisme du secteur. Selon les analystes, près de 80 milliards d’objets connectés devraient être en circulation en 2020, mais cela passera par une remise à plat des protocoles utilisés au sein d’alliances solides et larges! Apple et Google n’entendent pas rester sur la touche bien évidemment et HomeKit est pour l’instant le fer de lancer de la marque à la pomme en matière de domotique. En somme, l’adoption de ces nouveaux standards pour l’internet des objets au cours des 6 prochains mois (ou pas) pourraient bien considérablement rebattre les cartes du paysage concurrentiel que nous connaissons actuellement.

source : communiqué Thread / venturebeat.com

Partager
A propos de l'auteur