Thomson connecte la maison avec sa ThomBox

Pinterest LinkedIn Tumblr +

L’enseigne Thomson, ancien fleuron français de l’électronique grand public racheté en 2003 par le chinois TCL, amorçe sa résurrection. Un second souffle pour Thomson semble se profiler avec des périphériques connectés dont la ThomBox, une box domotique fabriquée par la société Zipato pour le compte d’Avidsen, un spécialiste de la domotique et de la confortique, ayant acquis la licence d’utilisation de la marque Thomson à son propriétaire chinois.

Qui fait quoi?

Si c’est un peu confus, reformulons : Avidsen, sous-traite la fabrication de sa box domotique à Zipato (qui possède d’ailleurs une ZipaBox très ressemblante) et la commercialise sous la marque Thomson dont elle a les droit d’exploitation. L’objectif est de créer rapidement un écosystème d’objets connectés au sein du foyer afin de réaliser ce vieux rêve dont tout le monde parle depuis 10 ans : la maison connectée.

thomson-thombox

Que fait la ThomBox :

La ThomBox est un système complet, évolutif et facile d’utilisation, conçu pour correspondre aux usages basiques des néophytes comme à ceux d’utilisateurs plus expérimentés. La solution globale ThomBox concerne tous les aspects de la maison connectée : confort, sécurité et maitrise de la consommation l’énergie. Son interface conçue en HTML5 est consultable depuis n’importe quel ordinateur, tablette tactile ou smartphone.
Thomson entend ainsi offrir au grand public une gamme d’objets connectés de milieu de gamme, inter-opérables sous la bannière de la suite ThomBox et répondant aux exigences des technophiles. Avidsen n’a pas encore révélé l’intégralité des accessoires et modules qui composeraient la gamme qui vise un champ très large d’actions et de scénarios.
Par exemple : se réveiller en douceur avec une ouverture automatique progressive des volets, le maintien d’une température idéale programmée pour la salle de bains, l’allumage automatique de la cafetière ou de la TV.

 Une box domotique évolutive et polyvalente :

La ThomBox peut être connectée directement à Internet et placée sur le tableau électrique du domicile. La bonne nouvelle c’est que le système ThomBox peut accueillir des modules d’extension pour communiquer dans différents protocoles avec des objects connectés préalablement acquis comme Z-Wave, Zigbee, KNX, ENOcean, etc. Egalement, un module “batterie de secours” peut être ajouté pour offrir à la ThomBox une autonomie de 24h en cas de coupure du courant, ou un module GSM en cas d’absence de ligne téléphonique. 
Contrairement aux autres systèmes du marché plus lents dans la scénarisation des actions domotiques, la solution globale ThomBox de Thomson offre temps de latence de quelques millisecondes seulement.
ThomBox-interface-web

Disponible en Mai 2013 :

Disponible dès le mois prochain, la solution domotique de Thomson pour la maison connectée sera disponible en Grandes Surfaces de Bricolage (dont Bricomarché) et chez les distributeurs spécialisés (dont Darty) sous la forme de 2 offres de lancement :

  • la ThomBox seule à 299 euros TTC, prix public conseillé (gamme de 30 accessoires à acquérir en plus);
  • le Pack Sécurité (ThomBox + détecteur à infrarouge à technologie passive + contact magnétique + télécommande + sirène intérieure + module télécommandé + “micro-module” télécommandé) à 499 euros TTC, prix public conseillé.

.

Partager
A propos de l'auteur