Thingful.net, le moteur de recherche des objets connectés !

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le moteur de recherche Thingful.net permet de trouver des objets connectés dans le monde et de consulter les données recueillies par leurs capteurs.

La société britannique Umbrellium a récemment dévoilé Thingful, un moteur de recherche consacré à l’internet des objets. Selon les recherches menées par ABI Research, il y aura, d’ici à 2020, plusieurs dizaines de milliards d’objets connectés, tous reliés à internet. Thingful, le premier projet d’Umbrellium, vise à améliorer la visibilité et la classification de chaque objet connecté afin de permettre à tous, particuliers et organisations, d’utiliser et d’accéder facilement aux données que génèrent ces objets connectés.
thingful2
Usman Haque, créateur de Thingful, nous a expliqué pourquoi selon lui, le monde avait (déjà) besoin de structurer et d’organiser la production de données pour que celles-ci restent exploitables et lisibles :

“A l’heure actuelle, des millions de personnes et d’organisations utilisent déjà et des objets connectés dans le monde,pour mesurer des données liées à l’énergie, la météorologie, la pollution , à leur santé, ou à leurs animaux…”

Usman Haque insiste sur la nécessité d’offrir à tous les propriétaires d’objets connectés un moyen de partager les données que ceux-ci génèrent pour rendre service et aider le plus grand nombre :

Beaucoup des gens qui possèdent des objets connectés voudraient mettre leurs données à disposition de tiers, sous forme de données publiques pour le partage de connaissance ou l’usage au sein d’applications ou d’outils d’analyse. Avec Thingful, nous voulons briser les barrières classiques entre utilisateurs et rassembler tous les créateurs de données dans une ressource commune au service des citoyens. Thingful a pour but de mettre la puissance de l’internet des objets dans les mains du grand public.

Comment fonctionne Thingful ?

Thingful est un moteur de recherche et adopte un fonctionnement qu’on peut rapprocher de celui de Google par certains aspects. De la même manière que Google indexe des pages Web, Thingful agrège et indexe des objets connectés dans le monde qui proposent un accès direct aux flux de données qu’ils génèrent. Thingful rassemble toutes les informations relative à la source de ces données pour constituer les pages de profil de ces objets connectés, en structurant leur propriété autour du profil Twitter de leur possesseur. L’intégration avec Twitter permet aux usagers et au propriétaire des données collectées par un objet connecté indexé sur Thingful, d’échanger sur les usages possibles de ces données.
Thingful-1
Thingful classe les objets connectés du moteur de recherche dans 8 catégories :

  • la Santé,
  • l’Environnement,
  • la Domotique,
  • les Transports,
  • l’Energie et
  • la Faune & Flore,
  • etc

Thingful : disponibilité et prix

Le moteur de recherche des objets connectés Thingful a été lancé à la mi-décembre 2013 en version alpha, permettant à quiconque d’explorer leur propre quartier et de voir les objets connectés et les données publiques déjà répertoriés.
Thingful se lancera en version bêta à la mi-2014 avec de nouvelles fonctionnalités pour permettre à n’importe qui d’enregistrer gratuitement ses propres objets connectés et de revendiquer la propriété de ceux qui sont déjà référencés dans le moteur de recherche. C’est ce que décrit Thingful.net comme la première étape de la construction d’un Internet des objets universel, utile aux citoyens, aux collectivités et aux entreprises du monde entier.

(source)

Partager
A propos de l'auteur