[TEST] Withings Pulse, le capteur d'activité connecté ultra complet

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Withings Pulse est un podomètre connecté couplé à un capteur de quantified self associé à une application mobile qui enregistre et analyse l’activité de son utilisateur.

 Sur le marché du quantified self, on commence à distinguer de très nombreux produits pour tracker son activité quotidienne. Cela va du bracelet connecté aux équipements sportifs en passant par les trackers d’activité qui peuvent être considérés pour certains comme des évolutions du traditionnel podomètre. C’est le cas du Pulse du français Withings. Mais que fait-il ? Que vaut-il en application ? Doit-on craquer ? Un test s’impose !

pulse-store_1

Withings Pulse, qu’est-ce que c’est ?

Le Pulse est un podomètre nouvelle génération, connecté et extrêmement léger. Le Withings Pulse se porte à la ceinture, ou sur tout autre vêtement, pour vous suivre toute la journée et enregistrer un certain nombre d’informations telles que :

  • Le nombre de pas effectué,
  • Le dénivelé gravi,
  • La distance parcourue,
  • Le nombre de calories dépensées.
  • La qualité du sommeil,
  • Le rythme cardiaque.

Toutes ces données sont consultables directement sur l’écran tactile OLED du Withings Pulse. Il suffit simplement d’appuyer sur l’unique bouton du Pulse pour les faire apparaitre et défiler. Il également possible de consulter les données des 10 derniers jours.

Concernant le rythme cardiaque, l’utilisateur doit activer manuellement l’option puis placer son doigt sur le petit capteur situé à l’arrière du Withings Pulse pour obtenir son pouls en quelques secondes. Il en sera de même pour le suivi du sommeil qui doit également être activé manuellement.

Toutes les informations récoltées par le Pulse sont transmises à votre smartphone par Bluetooth 4.0 à l’application mobile disponible sous iOS (iO5 minimum) et Android (Android 4.0 minimum). Celle-ci regroupe alors toutes vos données et vous les présente de la plus simple des manières. En somme, l’utilisation de ce produit est un vrai jeu d’enfant.

Déballage, premier coup d’œil et configuration

Dans la boite du Withings Pulse, on retrouve bien évidemment le capteur mais également un câble pour le recharger, un clip en plastique noir pour le tenir à la ceinture durant la journée et un bracelet pour l’accueillir la nuit.

pulse emballage

Un peu plus gros qu’une pièce de deux euros, le Pulse impressionne à première vue par sa petitesse et son design élégant. Et dire qu’ils ont réussi à intégrer un écran tactile dans un objet aussi petit, l’effet Wahou est immédiatement présent. Tout cela est rendu possible grâce à l’intégration d’un seul et unique bouton permettant de faire défiler les informations. Bref, c’est très beau.

pulse 2€   pulse heart

Coté configuration, et comme tous les objets connectés aujourd’hui, c’est dans les paramètres du smartphone que l’utilisateur doit se rendre pour configurer son appareil. Une fois appairé en Bluetooth, celui devient alors visible dans l’application mobile dédiée. Le temps de mise en route est extrêmement rapide, le plus long étant la création de son compte. En effet, une fois connecté au smartphone et configurer, le Pulse devient automatiquement fonctionnel et commence à mesurer l’activité de son porteur. Il ne reste plus qu’à l’insérer dans son clip et vivre, tout simplement.

pulse chargement

A noter que les mises à jour du Pulse se feront directement depuis l’appareil. Nul besoin de le brancher à un ordinateur.

Withings Pulse au quotidien, retour d’expérience

pulse ceinture

Le Withings Pulse a deux utilisations bien précises avec chacune un accessoire adapté. La première concerne la journée avec le clip et la seconde la nuit avec le bracelet. Pourquoi est-il important de préciser cela ? Tout simplement car l’utilisateur devra penser à utiliser son Pulse.

Comprenez ici que contrairement à un bracelet connecté du type Nike Plus Fuelband Se ou Fitbit Force que l’on porte nuit et jour au poignet, l’utilisateur va devoir adapter le Pulse à son rythme de vie. Plus clairement, le Withings Pulse doit être inséré dans son clip en silicone pour être transporté à la ceinture ou sur un vêtement durant la journée. Une fois la nuit tombée et l’utilisateur fatigué, le Pulse doit être sorti de son clip pour venir se loger dans le bracelet sommeil pour venir tracker l’activité nocturne.

Withings_Pulse_bracelet

Pour résumer, l’utilisateur doit sans cesse bouger le Pulse d’un accessoire à un autre en faisant attention de ne pas l’oublier. Car oui, un réveil un peu trop tardif, ou un coup de fatigue avant que nous ayons eu le temps de déclencher le mode sommeil et hop… un trou dans les statistiques 🙁 Il ne faut donc pas être tête en l’air.

A noter que le clip en plastique du Withings Pulse n’est pas très pratique : il faut faire attention au Pulse pour ne pas le perdre tellement il est petit. Cependant, dans la vie de tous les jours, le Pulse s’est se faire oublier ! Sur un pantalon, un jean, un short, un jogging… difficile de le sentir tant celui-ci est léger. Un très bon point notamment pour le sport.

withings-pulse-2

Concernant l’utilisation et les données enregistrées, le Pulse s’avère très précis et fait vite prendre conscience que l’on ne bouge jamais assez ! En 2 mois, nous avons dépassé seulement 3 fois les 10,000 pas quotidiens recommandés par l’OMS. Mais pour autant, nous n’avons pas changé nos habitudes. Il est très intéressant de voir que l’on a parcouru tant de kilomètres et fait tant de pas mais difficile de se forcer à faire plus pour remplir l’objectif quotidien.

Il reste tout de même très intéressant de pouvoir voir toutes les informations des produits Withings directement dans l’application. En plus des données du Pulse, vous retrouvez également le poids mesuré par la balance et la tension artérielle mesurée par le tensiomètre. Bref, tout est compilé dans une seule et unique application mobile qui s’avère extrêmement agréable à utiliser au quotidien. Plus besoin de faire 50 manipulations, tout ce fait automatiquement grâce au Bluetooth 4.0. C’est simple et rapide pour avoir un suivi de son activité et son état physique.

pulse app   pulse activité   pulse sommeil

Nous avons tout de même noté des déconnexions du Pulse avec une alerte sur le smartphone qui annonce que l’appareil doit être reconnecté. De même, l’utilisateur est alerté lorsque le Pulse n’a plus de batterie. Une bonne chose pour éviter de vérifier tous les jours que la batterie est bien chargé.

Mais que faire de nos données ?

Notons tout d’abord qu’aucune application pour tablette n’est disponible. C’est bien dommage car un grand écran est préférable pour consulter des données. L’utilisateur doit donc se rabattre sur l’écran de son smartphone ou sur un écran d’ordinateur pour avoir accès à ses informations. L‘interface web est très agréable, elle s’avère plus lisible que l’application mobile. L‘historique des données est donc facilement consultable pour voir l’évolution de son rythme de vie. Après deux mois de tests, nous nous sommes rendus compte que seules 2 informations nous intéressaient : le nombre de pas par jour et le nombre de kilomètres équivalents et la qualité du sommeil. Le dénivelé, le rythme cardiaque ou encore le nombre de calories restent anecdotiques.

Dernier point concernant la motivation. Alors que Nike axe son bracelet Fuelband sur la motivation au jour le jour avec tout un système de gamification, des badges à déverrouiller et une possibilité de se comparer à ses amis, Withings préfère la sobriété. En effet, le Pulse n’encourage pas l’utilisateur à bouger plus. L’information est mesurée et disponible mais point d’affichage de la progression de l’objectif en cours. Seuls des badges sont disponibles mais restent extrêmement discrets (aucune notification à ce sujet, seulement des mails). A noter tout de même la possibilité de mettre en place des rappels pour se motiver à bouger plus ainsi qu’un système pour se mesurer à ses amis (qui fera le plus de pas cette semaine). Autant dire que les amateurs d’objets sociaux se rabattront sur d’autres solutions plus connectées comme le Fuelband.

withings-pulse

En conclusion

Le podomètre connecté de Withings est un véritable concentré de technologie ! Petit et capable de mesurer un très grand nombre d’informations sur l’activité de son utilisateur, il est l’objet connecté parfait pour ceux qui veulent en apprendre plus sur leur manière de vivre. A l’aise en journée comme la nuit, il délivre des informations très précises sur l’activité physique et nocturne. Sans aucun doute, il se place parmi les trackers connectés les plus complets du marché. Pour notre part, le mode nuit nous a particulièrement séduit avec un récapitulatif du nombre d’heures de sommeil ainsi qu’un partage entre le sommeil profond et léger. Bref, une manière très simple de voir si l’on est somnambule.

Commercialisé 99,90€ sur Amazon (livraison gratuite) avec tous les accessoires nécessaires à son utilisation, le Withings Pulse est un véritable régal à utiliser au quotidien. A noter qu’il possible d’accorder son clip à son style vestimentaire du jour grâce à un kit de couleur (bleu, vert et orange) commercialisé 14.95€ uniquement sur le site du constructeur.

pulse couleur

[columns_wrapper][twocolumns class=”aq-first”]

[icons icon_name=”icon-thumbs-up” icon_size=”14px”] La taille, le poids, le design

[icons icon_name=”icon-thumbs-up” icon_size=”14px”] L’écran OLED très lisible

[icons icon_name=”icon-thumbs-up” icon_size=”14px”] La précision des informations enregistrées

[icons icon_name=”icon-thumbs-up” icon_size=”14px”] L’application très complète [/twocolumns]

[twocolumns class=”omega”]

[icons icon_name=”icon-thumbs-down” icon_size=”14px”]L’obligation de changer d’accessoires souvent

[icons icon_name=”icon-thumbs-down” icon_size=”14px”] Le clip en plastique qui se détériore assez rapidement

[icons icon_name=”icon-thumbs-down” icon_size=”14px”]Devoir activer manuellement le “mode sommeil” [/twocolumns][/columns_wrapper]

Partager
A propos de l'auteur

18 commentaires

  1. Mouais. Autant acheter un téléphone qui fait podomètre comme le Nexus 5 plutôt que devoir encore s’embêter à penser à manipuler ce truc, le soir le matin, quand on change de pantalon, etc etc. Et si la fiabilité est du même niveau que la balance de Withings, très peu pour moi.
    Quand on parle podomètre, on ne parle jamais du Nexus 5 qui intègre justement un podomètre, utilisable avec l’application Move. Et vous aurez des stats complètes. Et là pas besoin de le manipuler, il faut juste l’avoir sur soi, mais comme c’est le cas avec un smartphone, donc pas de double emploi et de gadget en double.

    • Cedrik, je pense que vous avez souffert d’allergie comme cela arrive de temps à autres. Ce produit ne doit pas être retiré du marché pour autant biensûr ^^
      J’imagine que vous n’avez pas rincé votre produit à l’eau claire avant utilisation (comme le recommande les notices de ces types de produits)? J’utilise ce produit ou le Fitbit Force depuis plusieurs mois sans aucun soucis de mon coté 😉

  2. Même si je n’ai en effet pas rincé le produit à l’eau claire, je trouve déplorable et inadmissible qu’un article qui puisse avoir ce genre d’effets soit vendu “en l’état”.
    Je n’ai jamais souffert d’allergie de ce type (j’ai 38 ans), et en tout état de cause, il est claire que l’origine de ces symptômes est le port du bracelet.
    Aussi, je vous transmets un article du 11 avril 2014, parlant de symptômes similaires sur un bracelet Fitbit (bracelet Force) : la production a été stoppée immédiatement, avec un rappel massif effectué sur les produits déjà en circulation !

    • Je suis au courant Cedrik,
      et même si je comprends votre agacement, votre cas est marginal et ne peut donc pas engendrer de décision généralisée comme celle que vous proposez. C’est mon avis. Et je porte tous les bracelets du marché, dont ces 2 là depuis plusieurs mois, sans le moindre problème comparable.
      Ceci-dit, vous voyez que je respecte votre avis et votre droit à l’exprimer puisque je laisse vos commentaires ci-dessus pour informer les autres utilisateurs 😉

  3. J’ai relu la notice qui m’a été livrée avec le “Withing Pulse” dans sa boîte : il s’agit d’un guide d’installation rapide et il n’est nullement mentionné qu’il faut “rincer le produit à l’eau claire”. Rien n’est indiqué non plus sur la boîte.
    En effet, on ne peut pas généraliser si rapidement : j’espère simplement qu’il ne s’agit pas d’un “défaut de fabrication” récent et nouveau, qui vienne à se généraliser (ou une “mauvaise” série par exemple).

    • Oui c’est le drame de tous les produits livrés avec le stricte minimum, le mode d’emploi complet est souvent à consulter en ligne! autant dire que personne ne le fait :-/ Compte tenu des cas précédents avec Fitbit, je pense que ce sont les produits utilisés pour le nettoyage et le conditionnement des apareils qui sont irritants. Dans mon test sur le Force je constatais moi aussi quelques irritations (c’est écrit) puis j’ai pris l’habitude de rincer mon bracelet tous les 3 jours à l’eau claire et plus aucun soucis depuis 5 mois 🙂
      Bon courage et tenez-nous au courant de vos impressions si vous changez de bracelet 😉 [connectedobjects@gmail.com]

      • Bonjour,
        J’ai contacté la société “Withings” qui m’a répondu très rapidement et souhaite lancer une analyse de mon bracelet. A première vue, ils sont sérieux et “de bonne foi” de par leur comportement, ce qui est déjà rassurant.
        Mon objectif désormais est que “Withings” détermine quel composant peut me provoquer une allergie, afin également qu’ils le suppriment de leur produit.

        • Cedrik, je suis content de savoir que votre soucis va finalement trouver une solution satisfaisante pour tout le monde. Withings est donc une entreprise sérieuse qui prend soin de ses clients finalement 😉
          Cela dit pour être honnête, je trouve votre “objectif” un peu dommage et quelque peu dérisoire. Dans un autre registre, moi qui suis allergique au lactose, cela ne me viendrait jamais à l’idée de demander à mon supermarché d’arrêter de vendre des produits qui en contiennent… ils conviennent parfaitement à d’autres gens!

  4. Sauf si le composant provoquant l’allergie est “non conforme” aux lois…
    Le terme “objectif” n’est peut-être pas le bon : je pense que, vu le problème (oui cela en est un et le “lactose” est en effet un tout autre registre…), il faut essayer de trouver une solution et la meilleure selon moi serait qu’ils trouvent quel(s) composant(s) (me) provoque(nt) l’allergie, s’assurent que ce n’est pas un composant “interdit” et, même si ce n’est pas le cas, tentent de le remplacer par un autre composant voire de le supprimer.
    De plus, il serait aussi convenable que la notice de leurs produits soit mise à jour à ce sujet pour prévenir les gens, en indiquant en particulier un conseil de rinçage du bracelet avant utilisation. Etc.

  5. Bonjour,
    je cherche désespérément à trouver si ce bracelet est compatible avec l’iPhone 4. J’ai acheté cette semaine un Jawbone up 24 que je dois ramener puisqu’il est compatible à partir de l’iPhone 4S, mais je n’arrive pas à trouver l’info pour celui-ci, il est en effet toujours écrit, sur tous les sites consultés, compatible iPhone… merci!

    • Axelle, c’est la norme du bluetooth qui pose problème : votre iPhone 4 n’est pas capable de gérer le bluetooth 4.0 dit “Low Energy” qu’utilisent la plupart de ces bracelets pour communiquer leurs données sans vider la batterie du smartphone auquel ils sont connectés… Malheureusement je pense donc qu’il en est de même pour le Pulse :-/

  6. DOUPEUX Myriam

    on

    Bonjour,
    Je possède un Pulse depuis le mois de juin 2014.
    Depuis quelques jours mon compteur de pas se remet à zéro plusieurs fois par jour, pourriez-vous me dire pourquoi ?
    Cordialement,

    • S’il est correctement chargé, il n’y a aucune raison sinon un dysfonctionnement. Vous devriez contacter Withings, leur SAV est excellent.
      Si votre Pulse n’a pas été visiblement endommagé (eau, écrasement) ils vous l’échangeront sans problème.
      J’en possède un depuis un an. Comme podomètre il est excellent. Pour tout le reste, notamment la “mesure de sommeil” c’est quand même un peu n’importe quoi. L’altitude est souvent correcte mais donne aussi parfois des valeurs curieuses et la distance n’est qu’un facteur du nombre de pas.
      Donc au final un peu cher pour un simple podomètre, mais il fait le job et hormis 1 ou 2 fois (je l’avais laissé longtemps sans le connecter) les données sont envoyées par Bluetooth sans problème. Ne comptez quand même pas trop sur la “connexion automatique” à votre smartphone, il vaut mieux le réveiller et procéder manuellement pour être sûr…
      La batterie tient 7 à 10 jours sans souci et se recharge très vite (1-2h) sur un port USB.

  7. Bonjour,
    Axelle et Geoffray : Le Pulse 02 est bien compatible Iphone 4, il est compatible à partir de l’iphone 3Gs, donc aucun problème, et à partir de la version Android 3.2.
    C’est un des points forts du bracelet, par rapport à d’autres qui ne sont compatibles qu’à partir de l’Iphone 4s, et de l’Android 4.3.
    Mathieu