Roborock S6 Max V : Test complet de l’aspirateur-robot

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Les aspirateurs robotisés autonomes permettent de gagner du temps. Ils se développent de plus en plus au sein des foyers des Français. Ces appareils rencontrent souvent sur leurs passages des objets du quotidien d’une maison lors de leur nettoyage. Pour répondre à cet obstacle, le nouveau défi des développeurs et de créer des robots aspirateurs intelligents. Près d’un an après la commercialisation de son précédent modèle, le S6, Roborock a fait son retour sur le marché avec une version plus haut de gamme, le Roborock S6 Max V. Faut-il investir ? Le nouveau est-il supérieur à l’ancien modèle ? Voici les résultats de notre test.

C’est la dernière grande mode de ces dernières années, un aspirateur-robot pour ne plus avoir à faire aussi souvent le ménage dans son domicile. Cependant, dans un marché saturé, il faut réussir à faire le tri entre les différents modèles. Qu’est-ce que le Roborock S6 Max V apporte en plus ? Notre présentation, point par point, de ce qui est le modèle plus puissant mais aussi le plus intelligent du catalogue du fabricant chinois. Nous avons toujours plaisir à tester de nouveaux appareils et celui-ci, que nous avons eu en main pendant plusieurs jours, se révèle être une petite merveille… Voici pourquoi.

Les nouveautés apportées par le Roborock S6 Max V

Roborock revient donc avec un nouveau modèle, présenté comme étant le haut de gamme de son catalogue, le robot-aspirateur parfait indispensable pour de nombreux domiciles.

Design et ergonomie 

Le design du robot aspirateur adopte un style classique, circulaire. L’apparence du modèle se rapproche des précédents de la gamme. Nous retrouvons ainsi le bouton Télémètre Laser qui permet à l’aspirateur de cartographier son environnement pour changer de direction. On retrouve en plus trois boutons. Un bouton d’alimenation pour allumer et eteindre l’appareil, un de nettoyage localisé et enfin un bouton qui permet un retour automatique à la station de recharge. Rien de transcendent donc pour ce qui est de la nouveauté sur le design par rapport aux précédentes versions, hormis deux caméras inédites sur l’appareil. Ces caméras apportent une navigation améliorée, explications juste en dessous.

Système de Navigation du Roborock S6 Max V

Quelle est la principale nouveauté annoncée par Roborock ? C’est du côté du système de navigation que cela se passe. Le Roborock S6 Max V peut compter sur une double caméra qui le rend beaucoup plus efficace et précis dans ses déplacements. Situées à l’avant de l’appareil, elles sont vraiment pensées pour qu’il puisse mieux repérer les obstacles. On se souvient encore de notre déception avec le Zaco A9 S qui les dirigeait vers le plafond. Ces caméras offrent un champ d’action de 120° et permettent la capture de jusqu’à 30 images par seconde. Une qualité qui est adaptée à une détection rapide des obstacles sur son chemin. Très concrètement, quand on le lance dans notre demeure, il a pu détecter les prises électriques, le lit ou encore la taille exacte de notre chambre. Il saura ensuite comment s’adapter à cet arrangement, les obstacles sont identifiés et mappés avec précision.

Test Roborock S6 Max V aspirateur automatique

Test IA Roborock S6 Max V

Le Roborock S6 Max V compte aussi sur un deuxième point fort qui se ressent dans de multiples contextes. Il intègre en effet la technologie dite Reactive AI. À l’usage concret, cette intelligence artificielle lui permet de détecter rapidement des chaussettes que l’on aura par exemple laissé traîner sur le sol. C’est aussi valable pour tous les objets de la vie courante, à condition qu’ils ne dépassent pas 5 centimètres de large et 3 centimètres de haut. L’intelligence artificielle a été entraînée avec des milliers d’images via un processeur Qualcomm présent dans l’appareil. Tout cela combiné au Télémètre Laser directionnel, cela offre un combo qui se révèle particulièrement efficace quand on veut nettoyer sa maison facilement, sans bouger le petit doigt et sans tout casser !

Test du Roborock S6 Max V, un robot aspirateur plus puissant ?

D’un point de vue de la fiche technique, le Roborock S6 Max V compte aussi sur une vraie augmentation de puissance. Ainsi, la batterie est revue à la hausse avec 5.200 mAh et la promesse de fonctionner jusqu’à 3 heures de nettoyage de façon silencieuse. Cela représente 240 mètres carrés de nettoyage maximum en un seul passage. Bonus non négligeable, s’il estime qu’il ne pourra pas finir la maison pendant ce laps de temps, le Roborock S6 Max V retourne sur sa station de charge pour le temps nécessaire. Nous avons aussi beaucoup apprécie que le niveau sonore soit plutôt raisonnable (67 dB). Il est très facile de l’oublier quand le robot aspirateur est en action.

Le gain de puissance concerne aussi l’aspiration. Avec 2.500 PA, il promet ainsi une hausse de 25 % par rapport à son prédécesseur. Côté serpillière, il va piocher du côté du S5 Max, en intégrant le bac à eau de 290 ml qui manquait au S6. Cette fonction est utile, mais ne vous attendez pas à des miracles. L’option serpillére à ses limites et le Roborock S6 Max V reste tout de même un aspirateur.

Test Roborock S6 Max V

Certains qualifient parfois l’aspirateur-robot d’appareil destiné aux appartements ou aux petites maisons. Cependant, le Roborock S6 Max V contourne avec talent cette vision. En effet, il peut retenir jusqu’à quatre cartes différentes. Idéal si vous avez une maison comptant plusieurs étages (ou bien un duplex !). À noter que l’on apprécie aussi la possibilité de lui définir des zones interdites ou bien encore dans lesquelles il faut simplement aspirer et ne pas laver.

Le robot aspirateur du constructeur chinois est aussi capable de s’adapter et d’apprendre, de ses erreurs, mais aussi de la configuration qui peut évoluer dans votre maison. Il le fait en partie tout seul, mais aussi à partir des retours que vous lui indiquez directement dans l’application. Ainsi, notre robot aspirateur pensait avoir détecté une crotte dans le salon. Avant de blâmer le chat domestique, une vérification a permis de voir qu’il n’en était rien, mais qu’une feuille avait volé jusque-là. Une correction dans l’application permet alors de régler le problème en quelques instants et d’innocenter le chat ! Ce qui ressemble à un baby-sitting des premiers jours se révèle rapidement de moins en moins nécessaire.

Test du Roborock S6 Max V aspirateur robot connecté

À noter toutefois que nous avons pu nous rendre compte à l’usage que le Roborock S6 Max V souffre de quelques difficultés quand la luminosité est faible. Cela lui pose notamment quelques problèmes à reconnaître les objets dans de mauvaises circonstances. De quoi poser quelques problèmes sous votre lit par exemple si vous laissez quelques caisses ou des chaussures traîner comme nous. À noter que l’aspirateur n’est pas non plus en mode tout-terrain qui souhaite passer coûte que coûte. Comme nous le faisions remarquer plus haut, il apprend de ses erreurs et problèmes. Attention toutefois à ne pas laisser de câbles de smartphones traîner, c’est quelque chose qu’il adore avaler et lui apprendre à ne pas le faire représente un véritable défi. À l’usage, nous avons aussi malheureusement repéré qu’il se bloquait régulièrement dans un coin au pied de l’escalier.

Un robot aspirateur pensé pour les propriétaires d’animaux ?

Si le bug de reconnaissance nous a surpris, le Roborock S6 Max V se révèle surtout rapidement indispensable pour ceux qui auraient des animaux pouvant être sales de façon occasionnelle. Même si ce n’est pas forcément un motif d’achat suffisant pour un tel appareil, on aurait tendance à y voir un élément décisif en cas d’hésitation. Le Roborock S6 Max V est en effet à même d’identifier lui-même les déjections animales et ainsi de les contourner. Quand on a déjà lu (ou vécu !) un cauchemar avec un robot aspirateur étalant ce genre de choses sur le sol, cette capacité se révèle vite indispensable. Une fonctionnalité spécifique à ce modèle qui peut toutefois être désactivée si vous n’avez pas d’animaux dans votre domicile.

Système de brosses : Un système efficace mais enmélant

L’aspirateur contient, comme sur les anciennes versions, un système de brosses. Si ce système se révéle être un des plus éfficaces pour aspirer les poussières et saleté, il peut vite devenir un véritable calvaire quand il s’agit de vider et nettoyer l’aspirateur. En effet, les poils, cheveux et poussières ont tendances à s’accumuler autour des brosses. Il faudra donc penser à jeter un coup d’oeil réguliérement pour nettoyer l’ensemble. L’application vous informe d’ailleurs lorsqu’une brosse est à changée ou nettoyer.

Un entretien quotidien très simple

Chaque robot aspirateur nécessite un certain entretien, mais le S6 MaxV n’est pas aussi nécessiteux que les autres. Il n’a pas la possibilité de vider sa propre poubelle automatiquement, mais Roborock recommande de ne nettoyer la poubelle et la brosse principale qu’une fois par semaine, et le filtre lavable toutes les deux semaines. Normalement, vous devez vider la poubelle d’un aspirateur robot après chaque utilisation. Le S6 MaxV possède une poubelle qui est suffisamment grande pour permettre plusieurs nettoyages avant d’avoir à la vider. Dans l’application, il y a une option appelée Maintenance dans le menu Paramètres qui vous indique combien de temps il reste au filtre, à la brosse principale et à la brosse latérale avant qu’ils ne doivent êtres entièrement remplacés. Elle indique également le temps restant avant que vous ne deviez nettoyer les capteurs.

Quelle est la durée de vie du Roborock S6 Max V ?

Il y a beaucoup de technologie au sein de cet aspirateur, il ne serait donc pas surprenant que les gens s’inquiètent de sa longévité. Tant qu’un entretien adéquat est effectué, comme le retrait des débris emmêlés des brosses et le nettoyage des différents capteurs, le Roborock S6 MaxV devrait fonctionner dans des conditions optimales pendant quelques années. En cas de défaut de fabrication, une garantie limitée d’un an couvre les pièces et la main d’œuvre.

Le Roborock S6 Max V face à la question de la vie privée

Au rang des défauts de ce robot aspirateur, paradoxalement, sa plus grande force est aussi ce que certains pourraient considérer comme une faiblesse. En effet, ses caméras se révèlent idéales pour identifier les objets durant le nettoyage. Cependant, cela peut aussi être pesant ou effrayant au-delà d’un certain temps d’avoir cet appareil avec une caméra qui se déplace dans votre maison. Honnêtement, se changer ou avoir un moment d’intimité avec le Roborock S6 Max V n’est pas forcément une perspective très agréable. Nous aurions aussi bien aimé pouvoir voir ce que filme le Roborock S6 Max V. Une fonctionnalité que l’on a pu voir en action sur le Deebot OZMO T8 AIVI par exemple grâce à l’application mais ce que permet son concurrent est impossible sur ce modèle chinois.

Test Roborock S6 Max V aspirateur robot

Pour ceux qui se poseraient la question de la conservation des images, au moment de sortir l’aspirateur du carton, un sticker présent sur la caméra nous précise que les images sont traitées directement à bord de l’appareil et ensuite supprimées. Nous regrettons cependant qu’il n’y ait pas de petit cache de lentille de caméra que l’on puisse mettre ou enlever facilement. Malgré les assurances de Roborock, impossible de ne pas avoir un petit doute en permanence, surtout quand on sait les limites de la sécurité informatique des objets connectés et les mésaventures multiples qui ont été signalées par le passé. Bonne nouvelle en revanche, la caméra est bloquée par la station de recharge quand elle n’est pas en usage.

Une application complète et parfaitement optimisée

Du côté de l’application, elle se révèle facile à utiliser. Pour vous connecter, il suffit de scanner le code QR sur votre aspirateur et l’ensemble est très fonctionnel. L’application qui a déjà fait ses preuves sur les anciennes versions vous offrent une cartographie détaillée de votre habitacle. Petite nouveauté sur le S6 Max V, l’appliciation est désormais capable d’enregistrer la topographie de plusieurs étages au sein de votre maison. Lorsque cette cartographie est établie, vous pouvez programmer le robot afin qu’il priorise certaines pièces pour le nettoyage comme dis plus tôt dans l’article. Aspirer dans une pièce et pas dans une autre ou encore passer la  serpillére ou l’aspirateur au choix, les options sont multiples. Vous pourrez aussi suivre à distance votre robot puisque ses déplacements y sont visibles. Il est également possible de connecter l’aspirateur à l’application Xiaomi Go Home pour y retrouver vos autres objets connectés.

Quel tarif pour cet aspirateur robot haut de gamme ?

Reste à savoir à quel prix il est désormais possible de faire l’acquisition du Roborock S6 Max V. À l’heure actuelle, il n’a pas encore été officiellement lancé sur le marché français. Ce modèle haut de gamme devrait faire son apparition vers la fin du second trimestre 2020. En théorie, les difficultés commerciales rencontrées par de nombreuses entreprises en raison de l’épidémie de Coronavirus ne plus poser de soucis au fabricant chinois Roborock. Côté prix, il faudra tout de même compter la bagatelle de 649 euros pour en faire l’acquisition.

Test Roborock S6 Max V aspirateur connecté application

Roborock S6 Max V versus Roborock S6 versus Roborock S5

Voici les principales différences entre ces modèles d’aspirateurs robots Roborock.

roborock s6 max v versus s6 versus s5

Existe-t-il des alternatives au Roborock S6 Max V

Il existe toujours des alternatives, mais elles ne seront pas semblables à 100 % à ce modèle. Le modèle qui s’en rapprochera le plus est le Deebot Ecovacs 960 qui comporte des options quasi similaires à un prix assez proche. Comparé juste au-dessus, le S5 de Roborock est un robot combinant aspiration et nettoyage qui coûte moins de 600 euros sur Amazon. Il vaut la peine d’y jeter un coup d’œil si vous n’avez pas besoin ou ne voulez pas d’une fonction haut de gamme de cartographie de la pièce et de reconnaissance d’objets.

Résultat de notre test : faut-il choisir le Roborock S6 Max V ?

Difficile de ne pas être impressionné par le résultat après avoir pu tester le Roborock S6 Max V pendant plusieurs jours. S’il affiche un prix qui le range très clairement dans la catégorie du haut de gamme, c’est parce qu’il a des arguments pour cela. N’est-il cependant pas trop cher ? On aurait tendance à dire qu’il vaut le prix affiché. C’est d’ailleurs une constante pour Roborock qui ne ment pas sur la qualité de sa marchandise. Le nettoyage de la maison se révèle effectivement particulièrement bien fait, même s’il souffre parfois sur les tapis ou bien si la saleté est trop importante. Malgré ses qualités, il ne fait aucun doute que son prix fera douter certaines personnes. Si vous avez les moyens, lancez-vous. Sinon, d’autres modèles de Roborock, comme le S5 Max pourraient aussi vous intéresser.

Acheter le Roborock S6 Max V au Meilleur Prix


LES PLUS

  • [+] Un bon rapport qualité prix
  • [+] Parfait pour de grandes surfaces (jusqu’à 240 m2 en une seule charge)
  • [+] Plusieurs cartes possibles
  • [+] Pensé pour les propriétaires d’animaux
  • [+] Une détection d’objets évoluée
  • [+] Possibilité de créer des zones interdites

LES MOINS

  • [-] Prix assez élevé
  • [-] Fonctionne moins bien sur les tapis à poils moyen / long
  • [-] Des doutes sur le respect de la vie privée / Pas de possibilité de cacher les caméras
8.0 Excellent produit!

Nous sommes globalement très satisfaits du dernier robot aspirateur Roborock S6 Max V. Le modèle à su conserver la simplicité ergonomique des précédents modèles de la marque tout en offrant des performances inédites notamment grâce à une intelligence artificielle et une cartographie améliorée ainsi qu'une double caméra qui offre une direction très autonome. Globalement, c'est un excellent rapport qualité / prix pour un modèle aussi complet.

  • Design 7
  • Ergonomie 8
  • Performance 9
Partager
A propos de l'auteur

Journaliste passionné de nouvelles technologies et d'innovations. Je pense que ces technologies naissantes ont un devenir énorme et pourraient révolutionner le monde dans les années à venir. Le champ des possibles est incroyable et reste à découvrir.