Netatmo Welcome, la caméra connectée qui reconnait les visages

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Nous avons testé la caméra connectée Welcome de Netatmo pendant 5 semaines, notamment la précision de son algorithme capable de détecter et reconnaître les visages.
Dévoilée lors du CES  en janvier 2015, la caméra Welcome de Netatmo est commercialisée depuis le mois de juin au prix de 199€. Sa promesse est simple : cette caméra domestique vous alerte si et quand vous souhaitez savoir qui est rentré à la maison / au bureau.
netatmo-welcome-camera-connectee-1000-6

Présentation

Inspirée du design cylindrique de sa station météo (lire notre test en 2013), Netatmo espère se distinguer de la concurrence des autres caméras connectés pour la maison, un marché déjà bien fourni avec l’Arlo de Netgear, la caméra Home de Withings ou la célèbre Nest Cam. Mais au delà de son algorithme capable de détecter et reconnaître les visages, nous avons voulu savoir si elle était, au fond, une véritable caméra de surveillance. Que vaut-elle au quotidien ?
test-netatmo-welcome-camera-11Nous avons installé cette caméra connectée à la rédaction et voici la réponse dans notre test complet après 5 semaines d’utilisation de la Netatmo Welcome.
test-netatmo-welcome-camera-3

Le packaging de la caméra Welcome est plutôt bien exécuté selon nous. Netatmo à l’habitude de proposer des boites bien finies dont le carton est dur et qui renforce l’impression de robustesse, avant même d’avoir découvert le produit.

Si c’est pour un cadeau, dès le déballage l’objet pèse et en donne pour les 199€ de son étiquette.

Déballage & Installation

A l’ouverture de la boite, on découvre le contenu du coffret : la caméra Netatmo Welcome accompagnée d’1 livret d’installation, une carte micro-SD de 8Go, 1 câble micro-USB (à gauche, inutile), 1 câble Ethernet plat, 1 câble d’alimentation micro-USB.
test-netatmo-welcome-camera-4
Cette caméra connectée mesure 45*45*155 mm, pèse 200 grammes (ce qui n’est pas très important puisqu’elle ne dispose pas de système d’accroche) et a été pensée pour un usage exclusivement intérieur. Elle reprend les lignes et le design qui ont fait le succès du premier produit de Netatmo, la station météo connectée (149€ – Amazon).
En revanche, la couleur de l’aluminium varie : la caméra Welcome est proposée uniquement dans ce coloris ‘champagne‘. Il a beau être joli, on aurait aimé retrouver au moins le coloris argenté pour la poser à coté de notre station météo et profiter d’une certaine uniformité…. bon.
test-netatmo-welcome-camera-8
L’installation est à la fois simple et très rapide. On n’a pas de très longue manipulation à effectuer : la carte micro-SD de 8Go (fournie) est déjà installée, il suffit donc de brancher la caméra en Ethernet et à l’alimentation d’une prise de courant puis de télécharger l’application mobile dédiée, pour iOS et Android.
netatmo-welcome

A l’usage

Si à l’installation, l’ethernet permet rapidement de faire sa configuration, certain préfèreront connecter la caméra Welcome en WiFi 802.11 b/g/n, plus pratique si votre box n’est pas dans l’entrée. La caméra offre  un capteur de 4 Mpx permettant la capture vidéo d’une résolution de 1.920 par 1.080 pixels avec un angle de vision de 130°. En pratique, la caméra détecte et enregistre les mouvements de toutes les personnes qui défilent devant la caméra.
La carte SD fournie (extensible jusqu’à 64 Go) permet de sauvegarder jusqu’à 100 clips vidéo, à retrouver via l’application et dont une capture d’écran est sauvegardée sur le Cloud gratuit de Netatmo. C’est un élément à prendre en compte : c’est gratuit, mais ce n’est qu’une capture d’écran… mais c’est gratuit ! 
Les éléments sans intérêt seront effacés progressivement. Si vous souhaitiez conserver certaines scènes en souvenir, pas de problème : toutes les vidéos sont téléchargeables en Full HD sur son smartphone.
test-netatmo-welcome-camera-9
Il est possible d’utiliser plusieurs caméras Welcome dans un même logement/bureau et de piloter l’ensemble via le même compte utilisateur dans l’application mobile.
En cas de coupure d’électricité (et même de baisse de tension d’après notre expérience) la caméra signale avoir été déconnectée.
Si c’est la connexion à internet qui est coupée pour une raison quelconque, la caméra Welcome continuera à filmer sans accès à Internet et à analyser les visages et se synchronisera à nouveau dès que possible.
test-netatmo-welcome-camera-13
La fonction de vision nocturne nous a semblé plutôt convaincante, bien que personne ne cambriolait notre bureau lors du test. Du coté de la reconnaissance des visages, notre avis est plus mitigé.
Placée à coté d’une fenêtre à l’éclairage variable dans un couloir fréquenté par une trentaine de têtes chaque jour, la reconnaissance des visages ne nous a pas bluffé. La précision n’est pas parfaite mais la caméra tient quand même sa promesse.
On regrettera seulement le trop grand nombre de ‘faux-positifs’ à la longue (voir plus bas) qui tendent à faire l’inverse du but recherché.
test-netatmo-welcome-camera-12

L’Application Mobile

L’application dédiée est assez complète et bien pensée.
En plus d’afficher la vidéo de la pièce surveillée en direct, une sorte de ‘timeline’ vous informe en temps réel des mouvements en face de l’heure associée à chaque évènement et vous permet rapidement de naviguer entre les différents visages captés par la caméra connectée Welcome, tout en indiquant si ceux-ci sont connus ou inconnus.
Le problème, c’est que notre expérience montre que Welcome peut facilement détecter 5 à 6 fois la même personne au cours de la même minute, si elle a le malheur d’ôter ses lunettes en passant… doublez ce chiffre !
app-netatmo-welcome
Dans ces cas là –et souvent au cours de notre test– on se retrouve avec des dizaines de faux nouveaux-visages à déclarer connus ou à supprimer (voir ci-dessous).
On peut aussi supprimer n’importe quelle scène ou désactiver les notifications évidemment, mais dans ce cas on louperait la fonction principale de cette caméra intelligente.
app-netatmo-welcome-2
De votre coté, et pour un usage domestique comme prévu par Netatmo, vous pourrez évidemment paramétrer l’application mobile pour correspondre parfaitement à vos besoins et ne recevoir que des informations pertinentes pour vous.
Les menus sont relativement simples d’accès et l’ergonomie a été travaillée par Netatmo pour correspondre aux moins geeks d’entre nous. Ainsi, on navigue aisément à partir d’un panneau qui s’ouvre depuis la gauche de l’application, un peu comme le style imposé par Facebook depuis quelques mois…

Avis & Prix

Avec sa caméra Welcome, Netatmo a tout misé sur la reconnaissance des visages ou presque. Résultat : dans des conditions d’éclairage constant, l’algorithme est plutôt bon. Mais à l’entrée de notre bureau, les baies-vitrées lui ont causé des soucis.
Nous avons constaté beaucoup de ‘faux-positifs‘, c’est à dire de nouvelles personnes découvertes alors qu’il s’agit toujours des 15 mêmes visages, éclairés différemment. Le temps d’apprentissage de l’algorithme est long, trop long…
Dans un contexte familial, celui poussé par Netatmo, ce sera sans doute moins fastidieux. On aimerait vraiment que l’app arrête de nous demander d’identifier des gens chaque matin au bout d’un mois… à la longue ça devient énervant 🙁
netatmo-welcome-camera-connectee-1000-11
L’application simple et ergonomique, le design sobre et élégant de cet objet connecté sont une bonne surprise mais on n’en attendait pas moins de Netatmo, qui a largement l’expertise requise dans ce domaine.
Actuellement vendue à 189€ sur Amazon, c’est une très bonne caméra domestique pour savoir si vos enfants sont rentrés de l’école ou si votre chien n’a pas tout démoli en votre absence.
Mais elle n’intègre pas de haut-parleurs (privilégiez la Nest Cam dans ce cas) et ne propose qu’un stockage local des vidéos contrairement aux caméras pensées totalement pour la surveillance anti-intrusion (privilégiez la caméra MyFox dans ce cas), qui font toutefois payer ce service !
test-netatmo-welcome-camera-1

Partager

Laisser un commentaire