Test de l’ordinateur portable détachable Microsoft Surface Book 3

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Les ordinateurs tablettes portatifs sont de plus en plus populaires notamment grâce au côté pratique et intuitif qu’ils offrent. Microsoft a été l’un des pionniers à proposer des modèles sur ce marché. Par ailleurs, la nouvelle Surface Book 3 est disponible en France depuis quelques semaines. Une sortie qui a généré beaucoup d’attentes. Cependant, l’ordinateur portable détachable 2-en-1 de Microsoft vaut-il vraiment le détour ? Nous l’avons testé pour vous.

C’est une bonne nouvelle pour ceux qui étaient impatients de pouvoir mettre la main sur la Surface Book 3 de Microsoft. Rapidement annoncé, et rapidement arrivé en France, le modèle a pour objectif de faire mieux que son prédécesseur. Un modèle à la fiche technique plutôt ambitieuse, mais l’appareil est-il vraiment à la hauteur de ses ambitions ? On aurait plutôt tendance à vous dire que oui. Voici notre avis après le test complet de l’ordinateur version écran 15 pouces.

Test complet Microsoft Surface Book 3 ordinateur portable détachable

Qu’est-ce vraiment que la Surface Book 3 ?

À l’heure de faire le tour du marché des ordinateurs portables, plusieurs catégories se détachent. Le modèle classique qui s’ouvre en 2, les modèles convertibles avec un écran capable de pivoter à 360° et ceux qui sont détachables, vous permettant une approche plus souple, mais aussi souvent moins puissante. La Surface Book 3 se trouve au confluent de ces trois idées. En apparence, elle se présente comme un laptop plutôt classique, mais le système central permet de détacher le clavier de l’écran en quelques secondes. Sa base de clavier et son écran dotés d’une finition discrète aux couleurs platine-argent, sont reliés par une charnière qui fonctionne comme une coquille. Cette charnière est dotée d’un mécanisme de déverrouillage caché, activé par une pression sur une touche du clavier. Une fois libéré, vous pouvez vous débarrasser de la base du clavier et utiliser le Surface Book 3 comme une tablette autonome.

Plusieurs possibilités de positionnement

Comme dit juste avant, un simple bouton permet de détacher les deux parties. Nous n’avons pas eu la crainte, comme avec certains appareils de pouvoir casser quelque chose en l’ouvrant. Petit détail très appréciable, la possibilité de pouvoir rattacher le clavier à l’envers et d’utiliser ensuite l’appareil comme un V. Une méthode pratique si vous êtes dans la catégorie des artistes qui veulent pouvoir retoucher à la main facilement ou simplement avoir une facilité d’usage. En effet, Les artistes numériques peuvent profiter de la flexibilité de l’appareil pour esquisser, retoucher et éditer en utilisant leurs doigts ou des outils optionnels comme le Surface Pen et le Surface Dial. C’est également une excellente alternative pour les travailleurs souvent en déplacement. Vous pouvez changer de mode d’utilisation lorsque vous prenez les transports pour passer en mode tablette et opté pour la praticité, sans même avoir besoin de prendre le clavier.

Test du Surface Book 3 de Microsoft

Le Surface Book 3 existe en deux modèles d’écran

Sans surprise, la Surface Book 3 se décline dans deux tailles différentes, à la façon de beaucoup de laptop. Vous pourrez choisir le modèle 13,5 pouces d’entrée de gamme ou celui de 15 pouces qui appartient au haut de gamme. À noter que le premier modèle arrive aussi avec la fiche technique la plus limitée (Intel Core I5, disque dur SSD 256 Go et  8 Go de RAM), mais qui correspondra à plus d’usages. Nous avons eu en main la version 15 pouces haut de gamme qui se révèle être un véritable bijou à l’usage, qui propose une définition de 3240 x 2160 pixels.

Un Surface Book 3 plutôt résistant

La Surface Book 3 propose un design que l’on peut sans aucun doute qualifier de futuriste, malgré sa très forte ressemblance au premier abord avec la Surface Book 2. Cependant, non seulement la possibilité de détacher l’écran en quelques secondes nous a séduits, mais surtout l’ensemble dégage une impression de solidité supérieure. On sent qu’avec ce modèle, Microsoft a aussi envie de rivaliser avec la gamme MacBook, en alliant l’élégance et la résistance. Malgré un usage parfois plutôt sportif, la Surface Book 3 s’est révélée toujours résistante et ne montre pas de traces d’impacts ou de choc. Sur aucune partie du PC portable, ce qui est plutôt séduisant quand on pense à quel point il est composite.

Test complet Microsoft Surface Book 3 ordinateur portable détachable 2-en-1

Design : un ordinateur un peu massif

En tant que puristes, on regrettera toutefois les bordures qui sont un peu trop épaisses à notre goût, l’impression d’avoir une perte d’espace. Le châssis n’est pas forcément discret ou élégant, contrairement à ce que peuvent proposer d’autres modèles. L’ensemble donne tout simplement une impression de lourdeur par moment, d’avoir un appareil un peu trop massif. Il souffre surtout la comparaison avec le HP Spectre X360 ou le Dell XPS dans ce registre. Un problème qui disparaît toutefois si vous utilisez le portable uniquement comme une tablette tactile.

Surface Book 3, le problème de la connectivité

Dans le registre de la connectivité, l’appareil de Microsoft semble clairement en retard sur son temps et on peut le regretter. Ainsi, l’appareil compte deux ports USB-A 3.1 et un lecteur de cartes SD, un port USB-C 3.1 et le port Microsoft Surface Connect pour le système de recharge rapide. En revanche, on ne trouve pas de port Thunderbolt 3, ce qui représente un vrai point noir de notre point de vue. Microsoft se justifie en invoquant un problème de sécurité. Sinon, l’appareil propose aussi une prise casque, et tout de même le Wi-Fi 6 et Bluetooth 5.0. C’est une belle amélioration par rapport à l’ancien Wi-Fi 802.11ac du Surface Book 2, et un petit avantage par rapport au MacBook Pro, qui utilise toujours cette ancienne norme.

Test complet Microsoft Surface Book 3 ordinateur

Surface Book 3, des performances haut de gamme

Côté performances il n’y a vraiment rien à redire, et c’est du très haut niveau. Dans l’ensemble, le Surface Book 3 est légèrement plus performant que son prédécesseur pour les tâches gourmandes en processeur. Les performances relatives du Surface Book 3 souffrent cependant lorsqu’il s’agit de tâches gourmandes en processeur, comme le rendu d’une image par exemple. N’oublions pas que le Surface Book 3 en représente pas un ordinateur de salon fixe avec une unité centrale ultra technique. Le GPU très discret se trouve sous le pad de la souris. Vous aurez le choix entre la solution intégrée Intel Iris Plus ou encore la Nvidia GeForce GTX 1650, GTX 1660 Ti. Les plus gourmands peuvent même craquer pour une Quadro RTX 3000 avec de 4 Go à 6 Go de GDDR5. Très séduisant et surtout très efficace.

Des performances réduites lorsque le clavier est retiré

Lorsque vous utilisez le Surface Book 3 comme tablette sans le socle du clavier, il y a quelques éléments qui vous manqueront, outre l’absence évidente d’un clavier physique et d’un pavé tactile. Certain des connecteurs, notamment le plus grand des deux batteries et le GPU discret, sont intégrées au clavier. Il n’y a pas de moyen pratique d’intégrer une carte graphique puissante et deux piles dans une tablette qui pèse moins d’un kilo, ce sont donc des compromis acceptables. Pour utiliser le Surface Book 3 à pleine puissance, il vous sera donc essentiel d’y connecter le clavier.

Une puissance bien maîtrisée

On note très vite la rapidité de traitement pour faire à peu près n’importe quelle activité y compris du montage vidéo. Le clavier ne chauffe d’ailleurs pas puisque tout le reste se trouve derrière l’écran. Le dernier-né de Microsoft est selon notre benchmark et ceux effectués par la concurrence, le meilleur dans sa catégorie à l’heure actuelle, dans sa version 13 pouces. La version 15 pouces présente toutefois un rapport qualité-prix légèrement moins intéressant de notre point de vue.

Une excellente autonomie

Microsoft annonce aussi sur le papier une autonomie de 15,5 heures pour le petit modèle et 17,5 heures pour le plus grand. Une réalité qui peine toutefois à se confirmer à l’usage, notamment si vous êtes un peu gourmand en multipliant les usages : photos, vidéo, montage et même gaming. La réalité veut que l’autonomie atteigne réellement les 16 heures environ. Malgré la diminution du nombre d’heures d’autonomie de la batterie par rapport au Surface Book 2, 16 heures reste une autonomie performante. Cela suggère que vous devriez pouvoir utiliser le Surface Book 3 avec la base du clavier pour une journée entière de travail sans avoir besoin de le brancher. 

Un appareil photo performant pour un ordinateur tablette

Comme son prédécesseur, le Surface Book 3 dispose également de deux caméras. Il y a un appareil photo de 5 mégapixels à l’avant avec des capteurs IR pour permettre la reconnaissance des visages sur votre compte Windows, et il y a un deuxième appareil photo de 8 mégapixels à l’arrière, situé dans la partie supérieure gauche de l’écran, près du bouton d’alimentation. Les deux caméras offrent une qualité vidéo 1080p. Bien qu’elles ne soient pas aussi nettes ou performantes que la plupart des caméras de téléphone haut de gamme, elles offrent une amélioration par rapport à la vidéo bruyante et terne que la plupart des webcams de portables 720p capturent. Les haut-parleurs se trouvent dans les deux coins supérieurs de la tablette. Les développeurs on fait un travail remarquable. Ils sont suffisamment puissants pour être entendus à une distance modérée, voire même en plein essor.

Test complet Microsoft Surface Book 3 ordinateur portable laptop

Surface Book 3, un modèle adapté au gaming ?

Avec une fiche technique séduisante, on a forcément envie de tester la Surface Book 3 dans des conditions difficiles  et notamment pour du gaming. Dans ce registre, on parle d’un modèle qui reste tout de même d’entrée de gamme et le résultat est au final quelque peu mitigé. On note très vite que l’appareil a de sérieux problèmes de rapidité, mais qu’il s’en sort mieux sur les jeux demandant de bonnes performances CPU. Cependant, sur Assassin’s Creed Odyssey, nous n’avons pas pu en profiter au-delà de 25 FPS en 1080p. Très loin de ce que la compétition peut offrir. Un bilan similaire peut se faire avec Battlefield V ou dans une moindre mesure Civilization VI. Vous pourrez tout de même profiter avec plaisir de nombreux jeux à condition d’être raisonnables sur le niveau de qualité.

Test complet Microsoft Surface Book 3 ordinateur portable détachable

Faut-il acheter la Surface Book 3 ?

Soyons clairs, la Surface Book 3 est, dans  beaucoup de domaines, un modèle très séduisant qui possède de sérieux arguments. Cependant, dans le même temps, c’est aussi un appareil qui semble vraiment destiné à certains usages très particuliers. Si vous ne vous imaginez pas comme ayant besoin de passer d’un mode à un autre, alors un laptop plus classique et sans doute moins onéreux sera sans doute plus adapté à vos besoins. En effet, la Surface Book 3 coûte tout de même 1.799 euros dans sa configuration de base actuellement. Un prix qui peut atteindre 3.349 euros pour peu que vous souhaitiez la version haut de gamme avec un écran 15 pouces, une puce Intel Core i7, 32 Go de RAM et 1 To de stockage. De quoi faire réfléchir.


Les Plus

  • [+] Un ordinateur résistant
  • [+] Un détachement d’écran très simple
  • [+] Très performant et puissant
  • [+] Très grosse autonomie

Les Moins

  • [-] Un peu massif
  • [-] Pas de port Thunderbolt 3
  • [-] Pas idéal pour le gaming
8.0 Bon produit!
  • Avis général 8
Partager
A propos de l'auteur

Journaliste passionné de nouvelles technologies et d'innovations. Je pense que ces technologies naissantes ont un devenir énorme et pourraient révolutionner le monde dans les années à venir. Le champ des possibles est incroyable et reste à découvrir.