[Test] Avis sur la Montre Connectée Fitbit Sense : les plaisirs du Haut-de-Gamme

Pinterest LinkedIn +

Nous ne sommes pas peu fier d’avoir eu l’occasion de tester la montre connectée Fitbit Sense. Après dix jours en compagnie de ce bel objet high-tech, nous vous en proposerons ici une enthousiaste introduction. Depuis la révolution des smartphones, ces écrans portatifs sont venus sublimer l’expérience utilisateur. Si les téléphones se sont spécialisés dans la transmission instantanée d’informations, les fonctionnalités des smartwatches tournent davantage autour de la santé. Qu’il s’agisse de surveiller les aléas du corps ou d’en augmenter les performances, ces bijoux-assistants électroniques se sont rapidement démocratisés. À ce titre, Fitbit fait partie des marques phares de bracelets connectés à petit prix. Cela étant, après la Versa 2 et la Versa 3, leur montre connectée Sense va plutôt chercher dans le haut-de-gamme. C’est donc avec plaisir que nous avons bougé, transpiré, travaillé et même dormi avec l’appareil au poignet…

LES PLUS

  • Design fin, robuste et passe-partout
  • Précision et diversité des mesures
  • Option de (dé)verrouillage ingénieuse
  • Interface et application mobile soignées
  • Charge rapide
  • Compatible Spotify, Deezer et Alexa

LES MOINS

  • Synchronisation perfectible
  • Autonomie au-dessous des 6 jours annoncés
  • Bracelet de base pas grandiose

Caractéristiques techniques de la montre intelligente Fitbit Sense

Pack Montre connectée Fitbit Sense

  • Appli mobile : Fitbit
  • Connectivité : Bluetooth
  • Écran : Digital
  • Dimensions : 4.05 x 4.05 x 1.24 cm
  • Poids : 30 grammes
  • Batterie : Lithium ion
  • Étanchéité : 50 mètres sous l’eau
  • Système d’exploitation : Fitbit OS 5.1.1
  • GPS : intégré
  • Microphone : oui
  • Assistants vocaux : compatible Alexa
  • Autonomie (annoncée) : 6 jours 
  • Recharge (annoncée) : 12 min pour 1 jour d’utilisation 
  • Abonnement premium disponible

Unboxing sautillant de la Montre Connectée Fitbit Sense

Unboxing Test montre intelligente Fitbit

On ne va pas trop s’attarder sur la boîte dont vous déplierez simplement les panneaux pour découvrir votre smartwatch. En ce qui concerne les accessoires, c’est minimaliste : un bracelet de rechange plus long et l’embout de charge. Bien entendu, on trouve également une petite notice d’utilisation. Cela dit, pour vous guider, vous aurez plus tôt fait de télécharger l’application sur votre smartphone. Et c’est tant mieux, car on n’apprécie guère l’encombrement causé par du matériel inutile. Toutefois, on remarquera simplement que le câble est livré sans chargeur en tant que tel, pratique de plus en plus courante chez les fabricants…

Composants boîte montre Fitbit

Montre connectée Fitbit Sense : un design à la fois élégant et sportif

Honnêtement, de loin, la photo nous avait fait un peu peur. Voici donc ce qu’il en est de la réalité : l’écran est un médaillon carré noir sur acier inoxydable, aux coins arrondis, et cerclé d’une pâle dorure. En mode éteint, l’ensemble projette sur la rétine des reflets tout en courbes, pour un effet bijou saisissant. En conséquence, l’on aurait tendance à s’effrayer de sa fragilité. On vous rassure : il n’en est rien. En effet, pour la rayer, il faudra se lever de bonne heure, car pour nous, ni frottements ni chocs n’ont causé de dommages visibles. Certes, on n’a pas non plus essayé de faire du feu en la frappant contre un silex, mais vous voyez l’idée… Quant au bracelet, celui qu’on a reçu est blanc lunaire, selon l’appellation de la marque. 

test smartwatch fitbit sense design

De notre côté, la couleur nous a paru quelconque, nous évoquant plutôt celle des chewing-gums bien mâchés. En outre, on a vu plus pratique à mettre au poignet : étrangement, le ruban de caoutchouc s’enroule vers l’intérieur, côté peau. Pas grave, mais c’est un coup de main à prendre… Il ressort de ce bilan contrasté un gros plus pour l’écran et un petit moins pour le bracelet, toutefois loin d’être insupportable à porter. D’ailleurs, comme vous pourrez le constater ci-dessus, il ne jure même pas avec les chemises à fleur. Il sierra donc tout aussi bien aux t-shirts, vestes, gilets, robes, tuniques et autres redingotes… Malgré tout, les plus coquet(te)s pourront se faire livrer un autre modèle, bien que certains soient vendus à près de 50 €, soit un bon sixième du prix de la montre intelligente…

verso

Et voici l’envers du décor. À ce sujet, l’appli Fitbit vous conseille d’avoir les poignets propres avant d’enfiler votre smartwatch. Logique, puisque dans le cas contraire, vous risqueriez de fausser les mesures du capteur.

Première utilisation de la Smartwatch Fitbit Sense

On ne va pas vous le cacher : le moment d’activer pour la première fois la montre intelligente n’a pas été des plus funs. Ce n’est qu’ensuite qu’ont eu lieu les réjouissances. Avant la synchronisation, la montre aura besoin d’être posée sur son support de charge. Notons à ce sujet que l’autonomie, contrairement à notre Huawei GT, n’est clairement pas de 6 jours, comme annoncé. Tablez plutôt sur 3,5 jours au mieux. Heureusement, la charge est très rapide, ce qui compense cette petite déception.

Une Synchronisation laborieuse mais sans heurt

Non pas que cette étape ait été difficile, mais relativement lente à mettre en place. En comparaison, notre Huawei GT personnelle s’était connectée en un éclair – certes, c’était sur un smartphone de la même marque. Bref, en gros prévoyez une activité qui vous fasse patienter vingt ou trente minutes pendant que ça mouline. Profitons-pour souligner que, tout au long de notre test, la synchronisation entre la montre et l’appli connaissait des latences. Rien de bien méchant, on n’est pas à la seconde près, mais disons que vous expérimenterez parfois l’expression « tout vient à point à qui sait attendre ». C’était surtout le cas pour les analyses de sommeil et les mesures d’activité physique.

Chargeur

  • Première étape : téléchargez l’appli Fitbit et faites-vous un compte, afin de pouvoir collecter et conserver dessus vos données personnelles ;
  • Étape 2 : branchez votre Fitbit Sense sur son support de charge, et ne l’ôtez pas avant d’avoir terminé la phase d’appairage. Simultanément, activez le Bluetooth sur votre smartphone ;
  • Étape 3 : suivez le guide de l’application. Lorsqu’une barre de chargement apparaîtra, il sera temps de faire un tour sur notre comparatif montres connectées pour femme, afin, pourquoi pas, de vous renseigner plus avant sur ce type d’appareil. En effet, un message devrait vous indiquer que la synchronisation en cours prendra près de 20 minutes ; on ne pouvait vous laisser si démuni(e) devant l’attente ! Mais qui sait, peut-être aurez-vous plus de chance que nous… 

Une Interface au design léché, servie par une bonne ergonomie

Test montre connectée fitbit interface

Lorsqu’on se lance enfin dans les festivités, le moins qu’on puisse dire, c’est qu’on n’est pas déçu(e). Les icônes, sur fond noir, sont vivement colorées et les animations d’une fluidité accrocheuse. Vous naviguez, bien sûr, en passant le doigt sur l’écran, dont la réponse n’échoue que très rarement. Il se pourrait toutefois que vous vous égariez quelque peu à la première approche. Sans vous faire le schéma du parcours arborescent vers chaque écran, nous devons du moins évoquer avec vous l’essentiel : la fonction de (dé)verrouillage. Ce n’est pas la plus intuitive, car elle n’est assurée par aucun bouton. En fait, un simple mouvement du poignet vers le haut ou vers le bas (en fonction de son placement) sert de mécanisme d’activation. Comme ceci : 

Fitbit sense déverrouillage

En effet, ce simple mouvement de pliure suffit à exercer une pression sur le capteur tactile situé sous la montre. En guise de retour, vous sentirez une légère vibration, et l’écran s’allumera (ou s’éteindra, c’est selon). Une fois qu’on a saisi le truc, c’est plutôt addictif. Ne vous luxez donc pas le poignet ! Soulignons que cette commande sert également de retour à l’écran d’accueil.

Fond d'écran fitbit fallout

À ce propos, si vous n’êtes pas emballé(e) par celui de la version d’usine, vous pourrez en télécharger des dizaines d’autres gratuitement depuis l’application mobile. Nous, en survivalistes de la dernière heure, on s’est dirigé sur l’inquiétant mais sympathique Vault Boy de l’univers Fallout. 

Liste des fonctionnalités déjà installées sur la montre connectée Fitbit Sense

Autant faire simple. Voici les applications que propose la montre d’entrée de jeu, classées par ordre décroissant de fréquence d’utilisation. Bien sûr, nous ne rapportons que notre cas personnel, et il est fort probable que votre propre usage de la montre intelligente diffère en tout point du nôtre : 

  • Activité
  • Données du jour (pas, sommeil, fréquence cardiaque, etc.)
  • Relax (ou méditation)
  • Scan AED (mesure du stress via réponses électrodermales)
  • ECG (pour détecter les irrégularités de palpitation du cœur)
  • Paramètres (dont choisir son horloge)
  • Minuterie et alarmes
  • Google Home et Alexa
  • Deezer et Spotify
  • Portefeuille (pour le sans contact depuis la smartwatch)
  • Météo
  • Trouver mon téléphone
  • Agenda

Bien sûr, nous ne pourrons vous faire le compte rendu détaillé de chaque option. D’autant plus qu’il en existe d’autres à télécharger parmi un petit éventail proposé sur l’application smartphone. Mais nous ferons un point sur celles qui nous semblent apporter une vraie plus value à la smartwatch de Fitbit ! 

Fitbit Application Mobile : expérience utilisateur validée !

Il y en aurait des choses à dire sur cette interface, mais nous irons à l’essentiel, du moins autant que notre subjectivité le permet. Au début, on peut s’effrayer de la quantité d’informations, mais la prise en main se fait aussi naturellement que graduellement. Voici de gauche à droite, l’écran d’accueil (personnalisable !) et la même page après un scroll. Remarquez que vous pourrez faire défiler la date pour consulter votre état de la veille et celui des autres jours passés.

Application fitbit accueil

Accueil scroll 1

Le design, brodé de blanc et de couleurs au ton clair, semble se vouloir apaisant. L’utilisateur y est fort bien dirigé. L’on a envie de découvrir une à une toutes les options disponibles afin de les intégrer à sa routine. Seul frein à vos errances interactives : l’abonnement Fitbit Premium qui, malgré l’offre des six mois gratuits, est venu tel un coupe-jarret  saper un brin notre enthousiasme. Cela étant, même si 9 € par mois doivent probablement se justifier par des améliorations bluffantes, force est de constater que tout l’attirail gratuit nous a déjà largement donné de quoi nous occuper ! 

Fonctionnalités application fitbit

application fitbit premium

Voyez par ailleurs, sur le panneau de gauche, l’ensemble des configurations auxquelles vous pourrez procéder depuis le téléphone portable. Vous pouvez notamment y enregistrer votre carte bleue pour les paiements sans contact (gadget, mais pratique !), paramétrer un assistant vocal ou même organiser vos playlists pour aller courir sans le téléphone ! Pour nous hélas, nous n’avons pas eu accès à YouTube Music, mais les utilisateurs de Spotify et Deezer seront contents, du moins s’ils possèdent de quoi écouter en Bluetooth (vous nous voyez venir : un petit tour sur notre comparatif écouteurs connecté s’impose, non ?)

Un suivi de santé de 7 à 77 ans, avec la montre connectée Fitbit Sense

Les fonctionnalités santé de la Fitbit intègrent bien évidemment les grands classiques. Ainsi, vous pourrez, du moins initialement, suivre l’évolution de votre : 

  • sommeil ;
  • fréquence cardiaque au repos ;
  • hydratation journalière ;
  • calories dépensées/ingérées ; 
  • dose d’activité hebdomadaire ;
  • temps de pleine conscience hebdomadaire ; 
  • nombre de pas/heure ;
  • poids (balance connectée requise) ;
  • gestion du stress ;
  • température cutanée la nuit (Covid ou pas Covid ?)

Au début, la montre vous suggère de faire vos 250 pas par heure, via une notification. Il est bien évidemment possible de paramétrer plusieurs rappels du même genre, et d’ôter celui-ci, pour quelque raison que ce soit. Tout est question de routine et de charge mentale. Cela étant, l’avantage de ce genre d’appareils connectés, c’est qu’ils notifient tout ce que vous faisiez déjà de bon sans y penser. D’ailleurs, le ton reste finalement assez neutre, aussi bien pour les bonnes nouvelles que pour les invitations à tenter des modifications dans vos habitudes de vie. 

Suivi du sommeil et de la température cutanée

Nous qui possédons une Huawei GT, nous connaissions déjà les mesures de ce type de capteurs. Avec des critères de temps et de niveaux de sommeil, vous recevez une analyse sous forme de score. Et nous avons des raisons de croire que la Fitbit Sense est plus précise que notre montre habituelle. En effet, elle repère mieux les phases de réveil, et ses notes, généralement plus variées, correspondent davantage à notre ressenti. Ci-dessous, la barre du lundi correspond à une insomnie. Celle du samedi rapporte un lendemain d’apéritif (toujours confiné dans les règles !), or l’on sait combien l’alcool détériore le sommeil… Quant au capteur de température cutanée, il affiche des résultats très stables, fluctuant d’à peine 0,2 C° d’une nuit à l’autre. En cas de différence proche de 1 C°, peut-être sera-t-il bon de se montrer attentif(ve) à d’éventuels symptômes de crève ?

Fitbit montre connectée score sommeil

fitbit application pleine conscience

Gestion du stress, bien être et séances de méditation

Contrairement à l’analyse du sommeil, c’est vous qui serez à l’initiative de vos mesures et activités anti-stress. Pour cela, vous pouvez vérifier l’activité électrodermale (AED) de votre corps. En règle générale, plus vous êtes calme, moins il y en a (afin de rire un peu, activez cette fonction devant chaque nouvelle annonce du gouvernement)… Autrement, vous pouvez pratiquer les minutes de pleine conscience, sorte d’introduction à la méditation. La montre vous guide, et ça prend deux minutes (temps personnalisable). Force est ici d’admettre que nous avons personnellement pu, par ce biais, neutraliser quelques ondes inappropriées.

Prévention de la sédentarité et des problèmes de cœur

Avec « la France en marche », on les connaît, les fameux 5000, 7500, 10 000 pas/jour…! Par défaut, l’application vous propose d’en effectuer 250 par heure. Mais il n’y a pas de règles : c’est vous qui paramétrez vos objectifs. On s’abstiendra de faire un topo sur les multiples bienfaits de la marche ; sachez juste que la montre peut servir de rappel et de récompense via des médailles et des rapports hebdomadaires (notifs par mail optionnelles). Quant à la santé du cœur, fortement liée à l’activité, la montre embarque un électrocardiogramme (ECG). Il mesure la fréquence cardiaque au repos, et peut déceler des anomalies de rythme. Rien d’équivalent à un véritable examen médical, mais si, sur la durée et sans explication, les anomalies persistaient, allez vite faire chauffer la carte vitale. Enfin, on passera volontairement sur l’hydratation et les calories ingérées, lesquels dépendent davantage de l’appli mobile que de la montre intelligente.

Dans « Montre connectée Fitbit Sense », il y a « Fit » 

Il se peut que vous ayez un entraînement hebdomadaire que vous souhaitiez tenir sur la durée. Or, un bon moyen pour donner une consistance à ses efforts avant de jouir leurs résultats substantiels, c’est de noter ses séances. La Fitbit Sense, comme toute smartwatch sportive qui se respecte, s’en charge à votre place !

Total calories brûlées : un indicateur motivant

Parmi les détails de ses compte rendus, il y en a un que nous avons particulièrement apprécié. En effet, lorsque vous créez un compte utilisateur, vous renseignez votre poids, votre taille et votre sexe, afin d’aider l’appareil à visualiser votre physiologie. Ainsi, il parvient à calculer votre métabolisme de base (à 200 kcal près), à savoir ce que vous dépensez journalièrement comme énergie sans rien faire. À titre d’exemple, nous sommes à 1662 kcal/j de constante, la montre additionne quotidiennement les calories brûlées à ce chiffre. C’est donc très pratique pour vous faire une idée de votre déficit calorique (et pour gonfler quelque peu votre impression d’activité) !

Un nombre élevé d’activités disponibles

On en voit un aperçu ci-dessous à gauche : la montre connectée Fitbit Sense, notamment grâce à son gps intégré, propose un suivi d’activité varié. Ainsi, vous disposez des modes Course, Marche, Yoga, Musculation, Pilate, Golf, Tennis, Kickboxing, Natation, et la liste n’est pas terminée… Certes, nous ignorons la différence de calcul entre les différentes disciplines. Quoi qu’il en soit, cela confère une visibilité précise sur ce que vous avez fait dans votre semaine/mois/année (décennie… quart de siècle…). Soulignons d’ailleurs que la montre est capable de détecter les moments où votre enveloppe charnelle se met en branle. Elle enregistre ainsi vos minutes d’activité de façon autonome. Et pour marquer une pause, un petit coup de poignet suffit à interrompre le chronomètre. L’écran affichera alors naturellement les options « poursuivre » et « terminer l’entraînement ».

fitbit application activités

Fréquence cardiaque test montre connectée fitbit

Intensité de l’activité et évolution de la fréquence cardiaque

Chaque fois que vous lancez une activité sportive, la montre intelligente cherche à mesurer le temps et l’intensité de l’effort, notamment à travers le rythme cardiaque. De cette manière, il vous est loisible d’adapter vos entraînements à vos besoins, selon ce qu’a pu recenser l’appareil. Par ailleurs, ce dernier conserve vos données de réaction cardiaque afin de vous attribuer un (énième) score en fonction de votre âge (en haut à droite). Gardez cependant à l’esprit que ces mesures, bien que proches de la réalité, sont souvent inexactes, et que seule une étude de courbe sur le long terme a vraiment vocation à vous renseigner sur vos performances et votre état de santé. En outre, rappelons que ce genre d’interface appelle moins à augmenter votre volume d’entraînement qu’à le pérenniser et à l’ajuster intelligemment.

Pourquoi investir dans une Fitbit Sense ?

Dans l’absolu, en tant que montre connectée, nous n’avons pas eu grand chose à reprocher à la Fitbit Sense. Certes, on a vu mieux en matière d’autonomie, et les latences de synchronisation peuvent être un peu frustrantes. Mais la véritable question réside dans le prix. En effet, si vous comptez 300€ + 50€ pour un éventuel nouveau bracelet + l’abonnement à presque 10 €/mois pour un bonus de fonctionnalités, mieux vaut savoir à quoi on va l’employer ! Aussi, si vous ne vous intéressez que médiocrement à votre santé, si votre activité sportive se résume honorablement à des parties de Fifa, et si l’idée de passer pour un(e) dandy cyborg ne vous dit rien, passez votre chemin. Dans le cas contraire, tout sera question de durée, comme souvent lorsqu’il est question de rentabilité.

 

8.5 Un Superbe bijou sportif

On l'aura remarqué sans peine : la Fitbit Sense a du répondant. Son design fin et compact associe au style habillé un confort sportif. Les interfaces de la montre et de l'appli mobile sont claires et attrayantes, en plus d'être hautement personnalisables. Certes, le mécanisme de (dé)verrouillage peut surprendre, mais on l'apprécie d'autant plus lorsqu'on est habitué(e). En outre, si nous ne pouvons déterminer la précision des capteurs, nous n'avons pas relevé d'incohérences. Enfin, après avoir pardonné une autonomie un peu juste vis-à-vis de ce qui était annoncé, nous justifieront le prix par une belle durée de vie au sens "gamifié" du terme : en effet, le nombre de fonctionnalités vaut comme une série de découvertes à égrainer, au gré desquelles vous pouvez observer et jouer sur les transformations de votre corps, le même qui vous véhiculera tout au bout de votre vie.

  • Design et ergonomie 9.5
  • Synchronisation 7.5
  • Application et interface 9.5
  • Capteurs 9
  • Autonomie 7
  • Connectivité 9.5
  • Fonctionnalités 9
  • Prix 7
Partager
A propos de l'auteur

Issu d'une formation littéraire, j'aime observer l'environnement et ses transformations. À ce titre, je pense qu'il est bon de se frotter à la technologie afin d'en maîtriser les impacts sur notre décor de vie. Mettre un pied dans le progrès, n'est-ce pas en saisir le gouvernail ?