[Test] Mini Enceinte Sony SRS-BTV5 : Bluetooth et NFC !

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Pour préparer la sortie imminente de son nouveau smartphone NFC étanche, le Xperia Z, Sony a mis sur le marché une série de périphériques attirants et bien pensés. Voici un de nos préféré : la mini enceinte portable baptisée SRS-BTV5, dotée de la technologie Bluetooth, du pairage NFC et d’une batterie lithium-ion environ 4heures d’autonomie. Sa puissance d’1,2Watt nous a agréablement surpris et finalement pour seulement 130 grammes, le son qu’elle produit n’est pas si mauvais, bien orienté, péchu même s’il lui manque un peu de basses en raison de sa taille réduite.

Dans sa nouvelle publicité, Sony met en scène sa nouvelle gamme Xperia autour de l’Xperia Z, attendu sous peu :

Dans la vidéo, Sony semble indiquer que la mini-enceinte SRS BTV5 peut sonoriser un salon ou encore une salle de gym… –c’est de la pub!– ce n’est pas tout à fait le cas. Pour autant, j’imagine qu’elle remplira parfaitement son rôle si vous la laissez sur la table de salon au milieu d’une demie-douzaine d’amis à l’heure de l’apéro 😉
En fait, il faut prendre ce produit pour ce qu’il est : un joli (et très bien fini) système d’appoint pour une écoute collective et ludique.

Qualité Générale :

La mini enceinte SRS BTV5 de Sony est compatible avec les smartphones iOS et Android, même si vous n’avez pas (encore) de NFC. Sony a la réputation de produire du bon matériel, et cette mini enceinte ne déroge pas à la règle : en main, elle donne une indéniable sensation de qualité.

Fonction Main-Libre :

Associée à mon environnement de travail, la SRS BTV5 (quel nom agréable!) s’est très vite intégrée et m’a permise de passer des appels (entendez décrocher et raccrocher uniquement) de plutôt bonne qualité.
Le rechargement m’a semblé plutôt moyen quant à lui, 1h20 lors de mon test pour recharger l’appareil censé durer 4heures en autonomie. Mais c’est peut-être dû à la qualité médiocre du câble fourni, comme souvent pour ce type de gadgets…
pochon-srs-btv5-260x300

Accessoires :

Le petit pochon gris qui permet de transporter la SRS-BTV5 me semble passablement inutile quant à lui, il ne protège pas des chocs (beaucoup trop fin pour ça) ni de la poussière (il est troué tout autour) et peine à contenir l’enceinte et le cable en même temps… si vous forcez attendez-vous à faire de belles marques sur l’appareil dues aux frottements avec les embouts métalliques du câble.

Les boutons :

Comme vous pouvez le voir ci-dessous sur mes photos, les boutons présents sur le pourtour de l’appareil sont :

  • volume + et volume – (deux boutons distincts)
  • Décrocher/Raccrocher (même bouton)

Sous l’appareil un “slider” gris contrôle la mise sous tension, active l’apairage (Il faut rester poussé vers la droite pendant 5 secondes, sans avoir allumé l’appareil au préalable) et bloque la fonction NFC (vers la gauche).

[one_half]Points Forts : [icon icon=”0255.png”][/icon] Le poids plume (130g)
[icon icon=”0255.png”][/icon] Puissance du son à 360°
[icon icon=”0255.png”][/icon] Qualité de finition[/one_half] [one_half_last]Points Faibles : [icon icon=”0245.png”][/icon] Pairage pas très évident la première fois
[icon icon=”0245.png”][/icon] Pas de bouton Play/Pause
[icon icon=”0245.png”][/icon] Prix un peu élevé : 89,90€
[icon icon=”0245.png”][/icon] Impossible de le placer à l’horizontale :
[/one_half_last] sony-srs-btv5_11
J’aurai aimé un petit replat dans le design sphérique ou au moins que le poids général de l’objet soit suffisamment bien équilibré pour permettre de coucher cette petite enceinte. Malheureusement, il n’en est rien… et la SRS BTV5 pique du nez, dommage.

Partager
A propos de l'auteur