Casque Sans Fil Adapt 660 de Epos : connecté et intelligent

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Nous avons eu la chance d’accueillir dans notre rédaction un casque audio innovant et haut-de-gamme. Sorti il y a plus d’un an déjà, l’Adapt 660 d’Epos a eu le mérite de nous impressionner sur l’ensemble de sa conception. La marque Epos est orientée vers un usage professionnel, mais le produit en lui-même est identique à sa version BtoC, j’ai nommé le PXC 550-II Sennheiser. Identique à une exception près : le modèle BtoB inclut un dongle USB pour la connexion Bluetooth avec votre PC/Mac. Voyons donc ensemble quel usage l’on peut tirer du dernier casque Bluetooth Adapt 660 d’Epos !

LES PLUS

  • Son d’excellente tenue
  • Connexion Bluetooth 5.0
  • Ergonomie travaillée
  • Design élégant
  • Assistance vocale Alexa
  • Micro téléphone très bon

LES MOINS

  • Prix élevé
  • Autonomie moyenne
  • Capteurs parfois trop sensibles

Casque Bluetooth Adapt 660 : caractéristiques techniques

Casque Bluetooth Epos plié sacoche

  • Modèle : Adapt 660
  • Marque : Epos (par Sennheiser)
  • Dimensions : 63 x 136 x 174 mm
  • Poids : 227 g
  • Connection : Bluetooth 5.0, PC/Mac et mobiles
  • Portée : 25 m
  • Réduction de bruit : Adaptative Noise Cancelling
  • Oreillette : Circum-auriculaire
  • Application : Sennheiser Smart Control
  • Autonomie : 20 h (avec ANC)
  • Temps de recharge : 3 h
  • Utilisation filaire : Oui
  • Micro pour appel : Oui 
  • Assistant vocal : Oui

Unboxing et Design du Casque Bluetooth Adapt 660

Hélas, cette fois-ci, pas de préambule de déballage car nous avons été livrés avec un carton de livraison à la BtoB, pour un usage strictement professionnel. Rien à voir avec un le packaging de la version BtoC.

Quelques accessoires pour un casque audio sans fil professionnel

Accessoires Casque sans fil Epos

  • Casque
  • Câble micro-USB 
  • Dongle micro-USB
  • Câble audio Jack 2.5 et 3.5mm
  • Housse de transport semi-rigide
  • Manuel d’utilisation

Pour un casque audio sans fil, on pourrait s’interroger sur l’idée de tout de même inclure une prise jack. La plupart le font, sans doute pour assurer une transition dans la tête des utilisateurs. Si vous êtes nostalgique et que le sujet vous interpelle, voici un petit topo sur les prises Jack !

Casque Wireless Adapt 660 : un style qui laisse percevoir l’approche ergonomique

Les premiers bons points à distribuer concernent le design, comme bien souvent avec les produits high-tech. On apprécie cet ovale irrégulier qui rappelle la forme de l’oreille. Il vous incite à mettre le casque dans le bon sens. Plus besoin de vérifier les lettres à l’intérieur de chaque oreillette pour profiter de la stéréo ! L’aspect monochrome sombre lustré de reflets est un classique et, comme beaucoup de classiques, il fonctionne. On notera l’adaptabilité et le conforte du serre-tête, secondé par des coussinets en similicuir moelleux comme on les aime. Par ailleurs, le casque est assez léger, ce qui peut facilement nous faire oublier qu’on en porte un si l’on coupe la musique ou les appels. On peut faire du sport avec, mais mieux vaut éviter les mouvements brusques : il risque de glisser. Enfin, les oreillettes se plient et se tournent à loisir et nous verrons bientôt pourquoi…

Ergonomie et utilisation du casque sans fil Adapt 660 d’Epos 

Manifestement, les concepteurs de ce casque sans fil high-tech ont cherché tous les moyens possibles de rendre son usage intuitif. Leur stratégie était simple mais à double-tranchant : virer un maximum de boutons. Or, les utilisateurs de casque Bluetooth sont rassurés lorsqu’ils trouvent rapidement les fonctions essentielles sans changer leurs habitudes de manipulation. On a donc, dans un premier temps, cherché vainement le bouton on/off, celui dédié au volume et l’activateur de Bluetooth. C’était sans compter sur les instructions plaquées au niveau de l’écouteur droit. 

Casque Bluetooth instructions oreillette

Cet élément du casque renferme un certain nombre de fonctionnalités tactiles qu’il vous faut apprivoiser. Comme vous pouvez le constater, on allume le casque par rotation de l’oreillette. Facile. Mais nous avons oublié de l’éteindre plusieurs fois, après avoir posé le casque sans avoir tourné l’oreillette dans l’autre sens. Adieu batterie fraîchement rechargée ! Pour la manipulation play/pause, vous n’aurez qu’à toucher la face extérieure de l’oreillette du bout des doigts. Vous observerez peut-être une latence, mais très légère. Quant au volume, faites glisser vos doigts de bas en haut ou de haut en bas. Vous aurez un retour des degrés d’augmentation ou de diminution sonore. Petit bémol : si vous ajustez votre casque et que votre paume effleure la partie tactile, vous aurez des réactions non-voulues du système de commandes. 

Comment activer le Bluetooth sur un casque Adapt 660 ?

Vous noterez d’abord la présence de ce minuscule bouton coulissant bien dissimulé derrière l’arceau droit du serre-tête. Heureusement, vous n’aurez pas à l’employer souvent. Placez-le de sorte à afficher le I et non le 0.  

Bouton Bluetooth Epos

Le Bluetooth de votre appareil est à présent en marche. Pour rechercher un appareil et l’appairer à votre casque, activez d’abord le Bluetooth de votre ordinateur ou de votre smartphone. Trouvez ensuite le bouton bleu violacé, et laissez votre doigt appuyé dessus. Vous entendrez une série de bips suivie d’un retour sonore plus riche qui vous indique que l’association est possible. Vous sélectionnez votre Epos sur l’interface de votre smartphone et une voix vous informe : “phone 1 connected(/disconnected)”. Si le Bluetooth est activé sans trouver d’appareil auquel se connecter, il vous le signale ainsi : “no device found“.

Boutons Epos et prise Micro USB Cela peut paraître laborieux au premier usage mais à partir de là tout devient automatique. À l’allumage, le casque reconnaît immédiatement le dernier appareil utilisé et dans la foulée il s’associe à lui. 

Système ANC de l’Adapt 660

On l’a vu sur la photo précédente, juste à côté du bouton d’appairage, l’interrupteur dédié à la réduction de bruit coulisse en trois modes : transparent, intermédiaire et réduction maximum. Quand on a le casque sur les oreilles, c’est le bouton le plus facile à trouver. Tous les modes sont intéressants pour préserver un confort d’écoute. Soit vous gardez contact avec l’ambiance sonore extérieure, soit vous en êtes coupé(e) le plus possible, mais rien ne parasite le son du casque.

Qualité audio et micro du Casque Wireless d’Epos

Les transducteurs de votre appareil font 32mm de diamètre et admettent des fréquences allant de 6Hz à 22kHz. Résultat : combinée avec l’ANC, la qualité audio rend aussi bien les aigus, les médiums et les graves, avec un relief puissant. Tous les styles musicaux, les vidéos et les audiobooks sont vraiment mis en valeur. En outre, il ne laisse guère échapper de bruit, contrairement à certains casques ou écouteurs qui incommodent l’entourage dès qu’on augmente un peu le volume. Enfin, l’on est heureux de déclarer que la qualité des micros est top ! Enfin des appels téléphoniques sans que votre interlocuteur ne vous demande de répéter une phrase sur deux ! Rien qu’en cela, l’Adapt 660 fait la différence et mérite la dénomination de “casque professionnel”.

Connectivité et application

Revenons brièvement sur le dongle : il assure tout simplement une connexion Bluetooth rapide entre votre PC/Mac et n’importe quel produit EPOS. En effet, il est optimisé UC, c’est à dire qu’il permet l’interconnexion de plusieurs appareils, ce qui peut s’avérer très pratique lors de toute tâche collaborative. Même sans le dongle, le casque admet un double appairage. Autre point high-tech à considérer : la compatibilité avec les assistants vocaux tels qu’Alexa, Siri ou encore Google Assistant, pourvu qu’ils soient déjà installés sur votre téléphone. Vous formulez vos requêtes normalement pour obtenir les informations dont vous avez besoin. Un mot enfin sur l’application Sennheiser Smart Control, bel et bien fonctionnelle sans toutefois être grandiose. Elle sert à la plupart des appareils d’Epos et de Sennheiser. On constate l’accès à l’ANC, à une demi-douzaine de modes acoustiques, à un égaliseur et à l’assistance vocale. 

Sennheiser smart control casque Bluetooth

Amazon Alexa Casque Bluetooth

Doit-on acheter un casque wireless Adapt 660, alias PXC 550-II ?

Si vous recherchez exclusivement la qualité sur tous les plans, foncez : il y a là de quoi faire un merveilleux outil de travail ou instrument de détente. En revanche, si vous manquez de sérénité face à la technologie de pointe ou si vous composez avec un budget serré, vous allez au devant de quelques motifs de frustration. En effet, vous ne pourrez vous procurer la version Sennheiser que pour 200€ minimum, tandis que celle d’Epos monte à 400€ sur le site de l’enseigne. Pour notre part, nous sommes très contents d’avoir touché à l’avenir du casque audio : vivement qu’il se démocratise et dépasse les 20h de batterie en ANC… À ce titre, nous vous conseillons de jeter un oeil à notre test Soundcore Life Q30, qui répond justement à une partie de ces problématiques. Notons que ce dernier est beaucoup plus récent, à la décharge du Adapt 660.

8.3 Excellent quand on sait s'en servir

On se retrouve dans le cas typique où la très haute performance du produit n'a de valeur que si l'utilisateur prend le temps de s'y acclimater. On se prête volontiers au jeu de commandes peu intuitives au premier abord, notamment pour en justifier le prix. Cette phase d'apprentissage est récompensée par un haut confort d'écoute et un usage qui devient pratique avec le temps. Davantage d'autonomie aurait également été appréciable, mais le pari n'était clairement pas là. En effet, on garde tout de même l'impression générale d'avoir gravi une marche sur la voie éternelle de l'innovation !

  • Qualité audio 9.5
  • Design et Ergonomie 9
  • Autonomie 7
  • Prix 7
  • Micro 9
Partager
A propos de l'auteur

Issu d'une formation littéraire, j'aime observer l'environnement et ses transformations. À ce titre, je pense qu'il est bon de se frotter à la technologie afin d'en maîtriser les impacts sur notre décor de vie. Mettre un pied dans le progrès, n'est-ce pas en saisir le gouvernail ?