Test Caméra de surveillance Tapo C310 : pour une sécurité connectée abordable

Pinterest LinkedIn +

La domotique se démocratise de plus en plus. En témoigne la caméra de surveillance Tapo C310 qui vient de nous parvenir. À ce sujet, on vous fait une confidence : on a essayé la caméra sans en vérifier le prix au préalable. Nous l’avions estimé autour de 120-150 €. Bonne nouvelle, c’est beaucoup moins que ça, et c’est dire si nous avons passé un cap dans les équipements de sécurité connectée. La Tapo C310 fait partie d’une gamme d’une demi-douzaine de caméras de surveillance, de la marque chinoise TP-Link. L’enseigne fabricante est également connue pour ses excellentes ampoules et prises connectées. Comme toujours, au cours de notre test, nous analyserons les qualités intrinsèques du produit, mais également l’expérience utilisateur, puisque les écarts entre l’un et l’autre ne sont pas rares. C’est donc parti pour l’évaluation d’une caméra de sécurité connectée, spécialisée pour l’outdoor !

LES PLUS

  • Très facile à installer et à utiliser
  • Interface application opérationnelle
  • Excellents micros et qualité d’image
  • Rapport qualité/prix très intéressant
  • Caméra complète dans ses fonctionnalités

LES MOINS

  • Pas d’enregistrement automatique
  • Pas de distinction humains/animaux
  • Signaux lumineux et sonores manquent un peu d’intensité
  • Pas d’adresse IP fixe sans DHCP

Spécificités techniques de la caméra Tapo C310

Caméra de surveillance Tapo TP LINK Packaging

  • Marque : TP-Link
  • Connectivité : WiFi/Ethernet
  • Fréquence : 2,4 GHz
  • Sécurité WiFi : WPA/WPA2-PSK
  • Alimentation : filaire
  • Étanchéité : IP66
  • Assistant vocal : oui, compatible avec Amazon Alexa
  • Micro : bidirectionnel
  • Stockage : carte micro SD (non incluse)
  • Résolution d’image : 3MP max
  • Vision nocturne : oui
  • Système d’alarme : sirène (80 dB) + signal lumineux 
  • Notifications : smartphone

Unboxing Caméra de sécurité connectée Tapo C310

Unboxing test caméra connectée Tapo

Vous avez sous les yeux l’ensemble des composants de la boîte. Peut-être est-ce une histoire de goût personnel, mais nous apprécions les produits comme celui-ci, qui ne s’embarrassent que de peu d’accessoires au profit du schéma « déballé, c’est testé ». Certes, en conséquence, nous n’avons que peu d’éléments à commenter dans cette partie du test. La caméra est déjà fixée à son support mural. Les vis sont fournies et il est possible de protéger le câble ethernet avec les embouts contenus dans le second sachet. La notice papier, traduite en une bonne douzaine de langues, est très sommaire, pour ne pas dire qu’elle fait juste joli dans sa boîte. Encore une fois, on préfère ça, surtout quand l’appli suffit à vous guider. Enfin, le câble d’alimentation est fin (donc passe-partout) et de longueur respectable.

Design de la caméra de sécurité outdoor de TP-Link

Composants caméra de sécurité Tapo

La caméra est très légère, et c’est probablement dû au fait qu’elle ne dispose d’aucune batterie. De ce que nous en comprenons, le design a été pensé à des fins purement fonctionnelles. Seul élément décoratif : cette ligne rouge qui coupe l’appareil cubique en son milieu (sans parler de l’inscription « tapo »). Certes, les ailettes amènent un petit côté « transformers » à l’ensemble, mais elles sont surtout là pour ajuster l’angle vertical de son point de vue, lorsqu’elle est posée sur surface plane.

Caméra Tapo sur ses ailes

En outre, les finitions sont propres, malgré un aspect général relativement cheap. Cela étant, comment lui en vouloir, puisqu’effectivement, la caméra Tapo C310 nous semble peu chère pour ce qu’elle est capable de faire ? On passera également sur la vilaine allure du branchement bicéphale mi-ethernet, mi-alimentation électrique, car il reste plutôt discret et pratique à utiliser. Tout ceci nous emmène directement à la phase d’installation…

Installation de la caméra connectée filaire Tapo C310

Test Caméra Tapo Batterie Branchée

On peut penser ce qu’on veut du filaire, au moins la question de l’autonomie ne se pose pas. D’autant plus qu’une caméra de sécurité est généralement prévue pour rester à la même place. Certes, il vous faudra trouver la bonne stratégie de branchement mais, une fois cette problématique réglée, vous pourrez passer à autre chose jusqu’au prochain déménagement. Ajoutons que l’achat de plusieurs caméras Tapo peut amplement pallier ce léger manque de mobilité, puisqu’elles ne requièrent pas un budget mirobolant. Quoi qu’il en soit, ça nous a pris à peine trente secondes, mais si vous prévoyez de la visser à un mur, il faudra penser à l’ouverture où passer le câble d’alimentation, lequel a le mérite d’être très fin. Soyez donc attentif(ve) à l’endroit d’usage, sans quoi l’appareil risquerait de perdre en utilité.

Connexion WiFi : hyper facile sur la plupart des réseaux

Comme pour tous les objets connectés, il y a des hauts et des bas sur les divers appairages à effectuer. Pour nous, qui avons essayé la caméra à deux endroits différents, nous avons connu deux cas de figure : l’hyper satisfaction et une légère déception…

Connexion application Tapo

Connexion tapo C310 wifi

Tout d’abord, il s’agit bien évidemment de télécharger l’application dédiée. Cherchez juste « Tapo » sur l’Appstore ou le Playstore, et sélectionnez l‘icône en forme de toit bleu. Ensuite, faites-vous un compte utilisateur, puis passez à la redoutable étape de connexion. Nul besoin de Bluetooth ici, mais un bon WiFi est indispensable pour profiter de tout le potentiel de la caméra. Dans le meilleur des cas, l’application vous guidera parfaitement et, pour peu que vous ayez votre code WiFi sous la main, vous aurez vos premières images en deux minutes chrono. C’est ainsi que ça s’est déroulé pour nous à l’atelier. Vous n’aurez donc plus qu’à choisir un nom à votre appareil, ce qui vous aidera à le différencier d’autres éventuels éléments de votre écosystème. 

Problèmes de connexion et fonctionnement hors ligne de la caméra TP-Link

connexion tapo C310

Choix emplacement caméra sécurité test

Cependant, il se peut que vous rencontriez un problème, comme l’indique le message d’erreur ci-dessous, à droite. S’il vous faut rapprocher l’appareil de la source internet ou simplement vérifier votre mot de passe, c’est facile. En revanche, l’erreur liée à la WPA3 est plus problématique. Sur le site officiel, TP Link nous informe que les réseaux WEP, Portal, WPA / WPA2-enterprise ou WPA3 ne sont pas pris en charge. En effet, le WEP est obsolète car non sécurisé. Le fait qu’il s’agisse d’un produit destiné aux routeurs SOHO (pour les petits bureaux ou entreprises à domicile) explique l’incompatibilité WPA/WPA2-enterprise. Quant au WPA3, c’est encore très peu implémenté sur les box actuelles. Il eût donc été prématuré de l’intégrer, ce qui aurait fait grimper le coût du produit. Voici néanmoins le protocole à suivre en cas d’échec :

Protocole réseau Tapo Link

Par conséquent, si vous ne pouvez pas configurer le cryptage de votre routeur, vous ne pourrez utiliser votre caméra qu’en hors-ligne. C’est ce qui nous est arrivé à la maison. Cela étant, nous avons été surpris de pouvoir malgré tout connecter le smartphone à la caméra, et d’accéder aux paramètres quasi normalement. En guise d’alarme, le détecteur de mouvement, la sirène et le signal lumineux fonctionnent bien, qui peuvent dissuader les intrus, même si aucune notification ne vous sera envoyée hors connexion à internet. Cependant, lorsqu’il est appairé au WiFi de la caméra en hors ligne, vous n’avez mécaniquement plus accès à internet sur votre smartphone. Cela étant, ce cas de figure est trop rare pour que ce soit un réel problème. Quoi qu’il en soit, vous serez peut-être, amené(e) à réinitialiser l’objet, comme nous qui sommes passé d’un réseau à un autre. 

Fonction Reset de la Caméra de surveillance Tapo C310  

Tapo TP link reset

Si la caméra de sécurité connectée venait à changer de propriétaire ou de réseau WiFi, il vous faudrait la réinitialiser. Pour ça, munissez-vous d’un petit tournevis cruciforme (oui, il faut sortir la caisse à outils ; on a essayé à l’opinel, ça ne marche pas) et ouvrez le couvercle. À ce propos, nous vous conseillons de laisser les vis dans leurs trous respectifs, car elles sont minuscules et glissent facilement quand on les manipule avec les doigts. L’ouverture donne accès à un bouton de la taille d’un moucheron, qu’il s’agira d’écraser pendant 5 secondes avant d’obtenir un retour sonore vous indiquant que l’opération est un succès. La caméra de surveillance Tapo C310 est désormais parée pour accéder à un nouveau réseau WiFi. Enfin, comme nous l’a fait remarquer un utilisateur, soulignons que la caméra requiert un serveur DHCP (Protocole de Configuration Dynamique d’Hôte) pour lui attribuer une adresse IP fixe

Comment bien utiliser sa caméra de surveillance Tapo C310

options caméra de surveillance

historique détection de mouvement

Il y en a des options à utiliser et à paramétrer sur les caméras connectées, et celles de TP-Link ne dérogent pas à la règle. C’est là qu’on voit que l’interface est bien gérée, car on accède à toutes les fonctionnalités en deux ou trois taps. On peut d’ailleurs le constater en haut à gauche : si vous accédez au menu de la caméra, vous aurez sous les yeux l’ensemble des commandes associées, ce qui est fort agréable. Et avant même d’ouvrir cette fenêtre, vous pourrez choisir entre les deux modes principaux de configuration rapide, matérialisés par les boutons « Maison » et « Absence ». Le premier mode désactive la détection de mouvement et les alarmes associées. Le second met toutes les caméras aux aguets, et au diapason. 

Alarmes et détection de mouvement Tp Link Tapo C310 : efficaces mais peu précis

Rien de plus simple à mettre en place : on l’a vu, même en hors-ligne, tous ces éléments fonctionnent. Il suffit de les cocher sur l’application mobile, de vous décider pour son et/ou lumière et pour l’une des deux sirènes (80 dB). Cependant, pour nous, quelques décibels et lumens supplémentaires n’auraient pas été de trop. Malgré tout, autant vous dire que la détection de mouvement est « au taquet », comme on dit.

Tapo C310 signal lumineux

À peine entre-t-on dans le champ de vision que l’alarme retentit et qu’une notification est envoyée (historique en haut à droite). Pourtant, du point de vue du visiteur, on a vraiment l’impression de ne pas avoir pénétré dans l’angle couvert par l’appareil. Cela étant, même les pies (qui certes, depuis l’affaire Castafiore, sont réputées pour être des voleuses), déclenchent le système. Le capteur est donc très sensible, mais vous risquez, en conséquence, de composer avec un certain nombre d’alertes. Nous, qui aimons observer la faune, sommes heureux d’espionner les oiseaux, mais sachez qu’aucune différence n’est faite entre humains et animaux non humains. Quoi qu’il en soit, vous pouvez désactiver les notifications, et néanmoins compter sur les alarmes pour apeurer d’éventuels intrus.

Qualité d’image de la caméra de surveillance Tapo C310 : full HD

Sur ce point, c’est une satisfaction sans réserve. En effet, il existe trois niveaux de qualité sur la caméra, allant de 720 p minimum à 3 MP, en fonction de votre qualité WiFi. Dans tous les cas, une petite caméra bien placée peut surveiller une bonne parcelle de cour ou de jardin de facile 80 m2.

Tapo caméra de sécurité diurne

Quant au mode nocturne, il est bien au rendez-vous, même si les visages sont plus difficiles à reconnaître. Ci-dessous, le même jardin, foulé par un fantôme de rédacteur web, égaré sous les toutes dernières lueurs vespérales d’une soirée d’avril…

Tapo tp link nocturne

Certes, c’est à peine si on distingue ses traits facétieux, mais il a bel et bien été pris la main dans le sac, telle une entité paranormal-activitéenne ! L’on remarque que toute la luminosité est concentrée sur son inquiétante silhouette, mais notons que l’arrière-plan s’éclaircit quand personne ne vient hanter le cadre. Ainsi, votre visibilité s’étale sur environ 30 m. Soulignons au passage que vous pouvez mettre la caméra en automatique pour passer de la vision diurne à la vision nocturne et, de ce que nous avons pu constater, la transition s’effectue correctement.

Options d’affichage

Nous avons laissé la date et l’horaire défiler normalement, mais ne vous fiez pas aux chiffres : notre caméra n’était pas à l’heure, du fait que nous l’avons fait fonctionner en hors-ligne. Tout se met correctement à jour dès que vous êtes connecté(e) à internet. Quoi qu’il en soit, vous pouvez ôter l’indicateur temporel si besoin. D’autre part, il vous est possible d’afficher les images de plusieurs caméras en même temps, scindant l’écran en 4, si vous êtes équipé(e) pour, cela va de soi. Enfin, il existe un mode confidentiel, qui permet de bloquer la retransmission d’image sur le moment, sans désactiver le détecteur de mouvement, ni vous retirer les options d’enregistrement.

Les avantages du micro bidirectionnel

Bien que relativement imprécis, le micro est très sensible, qui capte et amplifie le moindre bruit environnant. Certes, il n’est pas toujours simple d’identifier la source sonore, mais au moins, rien ne vous échappe. Bien sûr, lorsque vous consultez la retransmission d’images, vous disposez d’un mode mute. D’autre part, le micro permet de communiquer très intelligiblement avec l’extérieur, grâce à un haut-parleur d’un peu meilleure qualité que la plupart des interphones. Un très bon point, sublimé par la possibilité d’utiliser l’appareil avec les assistants vocaux Google et Alexa… 

Capture et enregistrement de la caméra extérieure

La caméra de surveillance Tapo C310 admet les cartes micro SD pour stocker jusqu’à 128 Go d’images et son. En revanche, le détecteur de mouvement ne déclenche pas d’enregistrement automatique. C’est peut-être mieux, si l’on admet qu’il ne différencie pas les oiseaux des spectres à lunettes. Mais les chances de lancer une capture photo ou vidéo pile au bon moment sont assez réduites, malgré les notifications.

Acheter une caméra de surveillance C310 : est-ce que ça vaut le coup ?

Soyons clair : la Tapo C310 n’est pas une révolution en matière de domotique. Plutôt une confirmation que des écosystèmes existent pour toutes les bourses et pour tout type d’usage. En effet, excepté la possibilité de mettre en place de petits scénarios avec d’autres appareils supportés par l’application, l’IA reste assez basique. Aussi n’aurez-vous pas accès aux subtilités qui font l’intérêt des caméras haut de gamme : reconnaissance des visages, enregistrement automatique, option sans fil, etc. Cependant, une pincée d’astuce peut vous aider à rentabiliser facilement ce petit investissement. Un placement stratégique et un coup d’œil régulier sur l’application vous assurent déjà un bon niveau de sécurité. En outre, l’appareil fonctionne très bien à l’intérieur, quand il n’est pas employé pour dissuader les effractions depuis l’extérieur. Et pour découvrir d’autres produits dignes d’intérêt, voici une bifurcation vers notre comparatif caméras de sécurité connectées !

8.1 Un rapport qualité/prix parfaitement dosé

C'est sans doute la ligne stratégique de TP-Link : un excellent rapport qualité/prix, qu'il revient à l'utilisateur de valoriser. Notre rôle ici, en tant que testeur, a été d'attirer votre attention sur les failles du produit : pas d'option sans fil, un détecteur de mouvement très sensible mais imparfait, et des alarmes un peu faibles. Pour nous, la clé réside dans la facilité d'usage, qui donne une certaine souplesse à votre manière d'employer ce type d'objet connecté. En outre, celui-ci a l'avantage de ne pas dépendre de tout un écosystème pour montrer son utilité. Enfin, peut-être une amélioration facile résiderait dans une diode plus puissante pour flasher carrément les intrus, avec un effet dissuasif plus marqué.

  • Design 7.5
  • Application 8
  • Qualité d'image 9
  • Qualité micro 8
  • Connectivité 8
  • Détection et alarmes 7
  • Prix 9
Partager
A propos de l'auteur

Issu d'une formation littéraire, j'aime observer l'environnement et ses transformations. À ce titre, je pense qu'il est bon de se frotter à la technologie afin d'en maîtriser les impacts sur notre décor de vie. Mettre un pied dans le progrès, n'est-ce pas en saisir le gouvernail ?