Tesla : Elon Musk vise les 1.000 km d'autonomie et la conduite autonome avant 2018

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Dans une interview au journal danois Borsen, Elon Musk a indiqué que face à la concurrence des constructeurs automobiles, Tesla mise sur l’augmentation de l’autonomie et la conduite autonome.

A l’occasion d’une visite en Europe, notamment pour visiter ses équipes au Luxembourg et en Scandinavie, Elon Musk a accordé une interview au journal danois Borsen et révélé à nouveau sa vision du marché automobile.

HYPERLOOP-elon-musk

Non content de jouer le trublion dans les secteurs de l’Automobile ou l’Energie, Elon Musk s’est montré assez peu inquiet des copies chinoises de Tesla ou même de la réponse de Porsche à la voiture électrique de Tesla.

Elon Musk a rappelé que l’ensemble des brevets du constructeur californien avaient été reversé à l’open-source, pour permettre aux autres fabricants d’accélérer leur adoption des technologies qui ont fait le succès du Model S, que nous avons testé au cours de l’été.

essai-tesla-model-s85-test-38

Pour répondre à la montée en compétence de ces concurrents, Elon Musk répond pour l’innovation. Il prévoit ainsi que la barre des 1.000 kilomètres d’autonomie pour un véhicule électrique sera atteinte au cours des 18 prochains mois.

Quant à la conduite autonome, le milliardaire indique que la fonction Autopilot est déjà disponible sur les véhicules Tesla les plus récents. Il permet de guider la voiture électrique sur des parcours simples et sur auto-routes. Nous avions pu tester cette fonction impressionnante lors de notre test.

Pour ce qui est de la conduite entièrement autonome, Elon Musk indique qu’il faudra encore 2 à 3 ans au minimum. Selon lui et en fonction du rythme législatif de chaque pays, les lois ne permettront pas de faire circuler sur les routes un véhicule sans-chauffeur avant cela.

models-powerwall-tesla-energy-1

La technologie semble pourtant en passe de parvenir une telle prouesse :

“Les voitures que nous produisons actuellement ont déjà la possibilité mécanique d’accélérer, freiner ou se diriger seules. Il nous reste à améliorer le logiciel embarqué progressivement pour déployer ces possibilités, mais ça fonctionne déjà sur des routes simples par nos béta-testeurs…”

Selon nos informations, l’Autopilot Tesla sera déployé progressivement sur tout le parc de véhicules dans les prochaines semaines pour les propriétaires qui en font la demande. Pour les pré-commandes de véhicules neufs, dont le nouveau SUV Model X, l’option Autopilot est facturée 2.300€ environ.

Via

Partager
A propos de l'auteur