La fonction Autopilot de Tesla a été approuvée dans tous les pays (sauf Japon)

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Elon Musk, PDG de Tesla Motors, annonce que la fonction Autopilot transformant ses véhicules électriques en voitures autonomes a été homologuée dans la plupart des pays du monde, sauf au Japon.

Suite au lancement de la mise à jour 7.0 de son système d’exploitation incluant des capacités de pilotage autonome, Tesla avait annoncé de nouvelles possibilités de conduite.

Le régulateur adapatatif de vitesse était déjà capable de fonctions intelligentes, mais le guidage semble désormais presque totalement automatique.

tesla-model-s-toit-ouvran-ecran

Grâce à une simple mise à jour informatique opérée au cours de la nuit via la 3G intégrée aux véhicules du constructeur californien, le service Autopilot de Tesla permet aux voitures de la marque de se conduite de manière autonome sur autoroutes. Jusqu’à présent, ce service n’était cependant disponible qu’aux USA pour des raisons réglementaires. Ceci semble sur le point d’évoluer.

Tesla vient d’annoncer par l’intermédiaire d’un tweet de son PDG, Elon Musk, que la marque Tesla avait reçu les autorisations nécessaires pour proposer ce service dans le monde entier. A l’exception notable du Japon, où les essais en vue de son homologation se poursuivent :

 


 

Nous avions pu tester la fonction Autopilot de Tesla au cours de l’été (avant cette mise à jour) et les possibilités ne permettaient pas encore tout à fait de qualifier l’engin de voiture autonome, même si ses capacités nous ont déjà semblées bluffantes. Cet assistant à la conduite se dote progressivement de capacité de détection, d’analyse et de guidage de plus en plus perfectionnées de sorte que la voiture électrique la plus connue au monde devient progressivement autonome. Mais pas entièrement pour l’instant.

La marque précise d’ailleurs qu’il faut toujours que le conducteur ait les mains sur le volant et le service n’est utilisable de façon efficace que sur les autoroutes pourvues d’une séparation centrale.

essai-tesla-model-s85-test-38

La version 1.01 du service qui sera déployée dans les prochaines heures permettra d’améliorer les performances globales du pilote automatique des Tesla Model S et Tesla Model X, le SUV électrique de la marque dont les livraisons ont débuté outre-Atlantique.

Au programme : l’adaptation de la vitesse dans les courbes et l’amélioration de la tenue de route sur des revêtements de mauvaise qualité.

Partager

Laisser un commentaire