Les télévisions connectées de Samsung menacent-elles la vie privée ?

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Samsung, après avoir conduit une mise à jour de sécurité sur ses télévisions connectées, a modifier sa charte de confidentialité incluant la possibilité que des informations personnelles soient transmises à des partenaires technologiques.

Les télévisions connectées ont fait l’objet d’un véritable engouement à l’occasion du dernier CES de Las VegaS. Samsung y a notamment présenté le format SUHD et une alliance de partenaires pour le soutenir dans sa conquête de l’audio-visuel grand public. Samsung a d’ailleurs déclaré qu’il ne voulait plus fabriquer que des appareils connectés à l’horizon 2020.

suhd-samsung-yves-behar

Et si le nouveau téléviseur SUHD designé par Yves Béhar et présenté lors de la grand messe du Coréen au CES a de quoi séduire, sa qualité d’image cache pourtant quelques failles de sécurité. C’est indépendant du fait que Samsung ait décidé de migrer ses télévisions sous Tizen, mais les nombreuses fonctionnalités censées nous simplifier la vie et intégrée nativement dans les télévisions connectées, comme le contrôle vocal ou la reconnaissance faciale, expose de plus en plus les Smart TV au piratage. Récemment Samsung a ainsi dû conduire en urgence une mise à jour de sécurité (‘patch‘ en anglais) pour corriger certaines de ces failles.

En modifiant quelques lignes dans sa charte de confidentialité, Samsung n’a pas été aussi discret qu’il aurait voulu. L’ajout mentionne clairement :

« Veuillez noter que si ce que vous dites contient des informations personnelles ou sensibles, ces informations pourraient être capturées par l’appareil et transmises à un tiers »

Selon Corynne McSherry, de l’Electronic Frontier Foundation, Samsung utiliserait un service tiers permettant de convertir la voix en texte. Pour se prémunir d’une éventuelle défaillance de sécurité de ce service, Samsung aurait choisi de préciser cette hypothèse dans ses conditions générales. Malin mais flippant… Le problème c’est que Samsung est beaucoup moins loquace quand il s’agit de connaitre l’identité de ce partenaire, à qui tout ce que nous disons chez nous (donc dans un cadre privé) est transmis et potentiellement accessible. En cas de défaillance de la sécurité de ce serveur, on imagine ainsi sans mal qu’un hacker pourrait ainsi transformer votre TV connectée en un véritable mouchard : un micro dans votre salon, installé par vos soins.

boo-keun-yoon-samsung-ces

Le géant sud-coréen n’a pas immédiatement commenté ces déclarations mais a fini par réaffirmer sa position en précisant que « Samsung prend la vie privée de ses utilisateurs très au sérieux. Dans toutes nos SmartTV, nous utilisons les standards de sécurité, y compris le chiffrement des données, pour sécuriser les informations personnelles et prévenir toute collection ou utilisation non-autorisée. […] La reconnaissance vocale, qui permet de contrôler les Smart TV de Samsung avec des commandes vocales, est une fonctionnalité qui peut être activée ou désactivée par l’utilisateur. Le propriétaire peut aussi complètement déconnecter le téléviseur du réseau WiFi. »

Moralité : pour garantir votre sécurité, autant déconnecter votre téléviseur connecté… Oh Wait…

Via

Partager
A propos de l'auteur