Téléphone Transparent : les meilleures innovations

Pinterest LinkedIn +

Alors que certaines innovations se concrétisent avec plus ou moins de réussite et de succès comme les smartphones pliables, une autre reste nimbée de mystère. L’idée d’un téléphone transparent ne date pourtant pas d’hier, Sony Ericsson par exemple s’y était essayé avec le XPERIA Pureness en 2009. Récemment, plusieurs grandes marques qui prennent part au marché du smartphone ont déposé des brevets pour de futurs modèles transparents.

Concept 3D brevet Samsung smartphone transparent

Le brevet de Samsung : un smartphone transparent OLED

La firme coréenne l’a soumis au Bureau américain des brevets et à l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle en janvier 2020. Rendu public le 27 août de la même année, il présente les technologies nécessaires pour qu’un smartphone soit transparent. Celles-ci possèdent d’ailleurs un domaine d’application plus large que les téléphones : ordinateur portable, télévision… La première spécificité du smartphone réside donc dans son écran équipé de diodes OLED. Cette technologie confère entre autres une meilleure luminosité, une consommation plus faible et un temps de réponse supérieur au bien connu LCD. De plus les écrans OLED s’affranchissent du dispositif de rétro éclairage de ceux plus conventionnels et sont par conséquent plus fins.

Nous avons publié un article plus complet à propos de la technologie OLED pour la définir de façon précise.

Un smartphone aux propriétés floues

Selon le brevet, l’écran transparent peut être plat ou flexible et dans ce cas pliable ou roulable. En revanche, il n’indique pas où et comment les composants nécessaires au bon fonctionnement du téléphone sont placés. Chose problématique car tous ne peuvent pas être transparents pour l’instant. Les schémas de la firme ne montrent pas de parties physiques opaques qui pourraient les contenir. C’est le cas par exemple du téléviseur Mi TV Lux de Xiaomi qui possède un écran est 100 % transparent. En effet, l’essentiel de ses composants se trouve dans le socle. Cependant, Samsung mentionne dans le brevet la possibilité que seule une partie de l’écran puisse être transparente pour résoudre ce problème.

illustration dans le brevet de Samsung

Une innovation de plus pour Samsung

Avant ce brevet, la marque a été l’une des premières à commercialiser un smartphone pliable : le Samsung Galaxy Fold. La position dominante de la firme la pousse à chercher et développer des innovations avant ses concurrents. Toutefois, si les brevets concernant les téléphones pliables ont donné des produits finis, ce n’est pas forcément le cas pour tout ceux soumis par Samsung. Ainsi, le dépôt fait en janvier 2020 peut très bien ne jamais aboutir à une commercialisation concrète.

A lire en complément : notre guide et comparatif des smartphones pliables, les meilleurs du marché.

Sony : un smartphone double face avec un écran transparent ?

Samsung n’est pas la première entreprise à avoir déposé un brevet sur le sujet. C’est en mai 2018 que Sony soumet le sien auprès de l’organisation mondiale de la propriété intellectuelle. Bien qu’il décrive également un smartphone transparent, celui-ci demeure plutôt différent. Premièrement, il est question d’un téléphone avec deux écrans, un au recto et un au verso. Indépendantes l’une de l’autre, l’utilisateur peut dédier chaque face à une fonction spécifique. Les écrans possèdent 3 modes d’affichages différents : transparent, semi-transparent et non transparent. Ce panel permet d’adapter l’usage du téléphone au besoin ou pour conserver de la batterie par exemple. Le brevet mentionne la présence de capteurs pour détecter la face en cours d’utilisation.

Concept 3D brevet sony smartphone transparent

Un brevet ambitieux pour Sony

La firme nippone définit sa technologie comme étendue à plusieurs types de smartphones et notamment à une version pliable. Pour cette dernière, ce n’est pas deux, mais quatre écrans différents pour le téléphone. Ce qui multiplie les possibilités déjà nombreuses d’un tel appareil avec ses trois modes d’affichage pour chaque écran. Une face peut donc avoir une partie transparente tandis que l’autre reste opaque. Le brevet aborde même le fait de proposer jusqu’à 6 écrans. Enfin, il y est brièvement question d’un écran transparent et enroulable.

Contrairement à Samsung, Sony montre un smartphone qui possède une partie non transparente en dessous de l’écran pour accueillir des composants.

Schéma brevet sony smartphone enroulable

Une volonté pas si nouvelle pour Sony

La firme japonaise possède une tentative de commercialisation d’un téléphone transparent à son actif. En 2009, le XPERIA Pureness fait son entrée dans la boutique parisienne Colette pour 699 euros.  En revanche, pas de tactile, il s’agit d’un téléphone avec des touches qui ne possède rien de spécial. Sa vente ne le destinait qu’à une clientèle très limitée constituée de curieux capable de mettre plusieurs centaines d’euros dans un gadget.

Xperia Pureness

LG : un smartphone pliable avec un grand écran transparent

Publié le 9 avril 2019, ce brevet remonte en réalité à 2016. La firme demeure plutôt commune avec ces technologies. LG a par exemple présenté un modèle de télévision OLED avec un indice de transparence de 40 % au CES 2019. Le smartphone en question est plus imposant que les autres et ressemble davantage à une tablette une fois déplié. Ses faces recto et verso possèdent chacune un écran tactile. L’utilisateur peut ainsi s’en servir par l’avant comme par l’arrière. Les parties droite et gauche de chaque face peuvent afficher un contenu différent indépendamment de l’autre. Cet affichage apparaît opaque ou transparent en fonction de la position des écrans. À mesure que ces derniers sont pliés la transparence augmente, à l’inverse elle diminue lorsque l’appareil redevient plat. Enfin, le brevet mentionne la présence d’un système de caméras avant et arrière, chose absente pour les deux précédents.

schéma brevet smartphone transparent LG

Le téléphone de LG avec un clavier transparent

En 2009, la marque commercialise elle aussi un modèle avec une partie transparente : le LG DG900 Crystal. Ce dernier appartient à l’aube des téléphones tactiles multimédia. Son clavier physique demeure lui aussi tactile en plus d’être transparent. Toutefois, cette touche d’originalité dans le design n’apporte pas grand-chose concernant son utilisation. À sa sortie, le DG900 coûte 549 euros, soit moins cher que le XPERIA Pureness tout en proposant bien plus de fonctionnalités.


Le smartphone transparent c’est pour bientôt ?

Malgré le dépôt de plusieurs brevets ambitieux par des acteurs importants du marché, cette technologie demeure lointaine. Aucun d’entre eux n’indique comment rendre tous les composants transparents par exemple. Certains peuvent déjà l’être comme la batterie et l’écran, mais d’autres posent encore problème. En 2013, la société Taïwanaise Polytron a produit un prototype de smartphone transparent. Celui-ci ne l’est pas entièrement avec notamment le processeur, la carte SD et quelques circuits imprimés. Cette contrainte s’observe sur les autres appareils équipés d’un écran transparent comme le téléviseur Mi TV Lux de Xiaomi. Une partie importante de ses éléments internes se trouve dans son socle.

Le fait de dissimuler des composants demeure tout de même en progrès notamment pour les capteurs photo. Au CES 2020, One Plus a présenté un smartphone qui peut rendre invisible ses objectifs à l’arrière.

prototype telephone portable transparent

Peut-on acheter un smartphone transparent aujourd’hui ?

Un modèle entièrement transparent n’est pas encore accessible aujourd’hui. Néanmoins, plusieurs marques commercialisent des versions avec un dos transparent qui dévoile les composants. Par exemple, le Xiaomi Mi 10 Ultra possède une édition limitée avec cette caractéristique purement esthétique. Cette version demeure aujourd’hui épuisée.

Combien coûte un smartphone transparent ?

Difficile à dire, car on ne peut qu’effectuer une estimation actuellement. Cependant, le prix sera certainement élevé. En effet, les progrès à faire demandent de sérieux investissements. De plus, de récentes innovations, aujourd’hui disponibles comme les smartphones pliables demeurent coûteuses à l’achat. Comptez environ 2000 euros pour un Galaxy Z Fold 2 neuf par exemple. Nul doute que ceux transparents suivront le même chemin.

Samsung galaxy z fold 2

Quels sont les avantages et inconvénients d’un smartphone transparent ?

L’atout principal d’une telle technologie serait de créer de nouvelles façons d’utiliser nos appareils, d’apporter des possibilités jusqu’ici inexistantes. Cependant, elle n’est pas encore concrète donc penser ses futurs usages demeure ardu. Les brevets de Samsung, Sony et LG amènent quelques réponses avec notamment l’utilisation d’un écran sur ses deux faces. Moins abstraits, les défauts de cette transparence ne sont pas légers. Ce qui se trouve derrière le smartphone par exemple peut fortement gêner la visibilité ou fatiguer le regard. Le brevet de Sony prend d’ailleurs déjà en compte ce problème avec la possibilité d’ajuster la transparence.

illustration smartphone transparent innovation
Sources & crédits

Source(s) : LetsGoDigital - androidauthority.com - Shutterstock

Crédit(s) : LetsGoDigital - androidauthority.com - Shutterstock

Partager
A propos de l'auteur

Issu d'une formation en information-communication, j'aspire à devenir journaliste. L'innovation et le progrès technologique sont des enjeux immenses sur les lesquels je souhaite apprendre et écrire.