Technicolor rachète la division 'Objets Connectés' de Cisco

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le français Technicolor vient d’annoncer être en négociation exclusive avec Cisco en vue du rachat de sa division Connected Devices pour un montant estimé à 550 millions d’euros. 200 à 300 postes pourraient être supprimés.

Bloomberg indique que Technicolor devrait procéder au rachat de la division ‘Objets Connectés’ de l’américain Cisco. La division ‘Connected Devices’ de Cisco lui a permis au fil des ans de collaborer avec de nombreux fournisseurs de services en fabricant pour leur compte toutes sortes de terminaux domestiques, en marque propre ou autres.

cisco-hq

Se focaliser sur l’infrastructure :

Mais Cisco, qui fait partie des entreprises les plus influentes dans l’internet des objets, a acté l’arrêt de cette activité. Dès lors, la vente de la division ‘Connected Devices ne faisait plus guère de doutes… celle-ci comprend notamment des technologies modem et vidéo. C’est le français Technicolor (ex Thomson Multimédia) qui s’est montré intéressé et qui espère reprendre l’activité à l’issue de ces négociations exclusives. Cisco arrête la fabrication de terminaux mobiles mais continuera cependant à développer des logiciels et un ensemble de services Cloud à destination des fournisseurs télécoms.

Se renforcer dans la maison :

L’acquisition de cette entité de Cisco devrait permettre à Technicolor de doubler le chiffre d’affaires de son activité ‘Maison Connectée‘, estimé à près de 3 milliards d’euros après ce rachat. Si elle aboutie, l’opération devrait s’effectuer pour un montant de 550 millions € dont 413 millions en numéraire et 137 en nouvelles actions, émises par le groupe français, selon le communiqué.

technicolor-logo

De son coté, Cisco tente de recentrer ses activités sur l’infrastructure de l’internet des objets afin d’améliorer ses marges. La finalisation de l’acquisition devrait intervenir d’ici fin 2015 ou début 2016. Dans le cadre du rachat, le directeur de la technologie et de la stratégie de Cisco, Hilton Romanski, viendra siéger au conseil d’administration de Technicolor. On parle aussi d’une réduction de 200 à 300 postes sur un effectif de 1 800 personnes, selon les Echos.

Via

Partager
A propos de l'auteur