Avec Sunfire, Audi a mis au point un carburant propre, à base d'air et d'eau !

Pinterest LinkedIn Tumblr +

La bataille industrielle qui se joue sur le terrain de l’automobile propre n’en est qu’à ses débuts mais tous les regards sont déjà tournés vers les voitures électriques et/ou autonomes, promises à l’explosion dans 10 ans. Mais Audi espère être en mesure de trouver des alternatives aux produits pétroliers avant cette date.

Si Tesla est sur le point d’annoncer une révolution en matière de batteries électriques pour l’automobile et les usages domestiques, Audi explore actuellement une autre voie. Avec la startup allemande Sunfire, le constructeur allemand est parvenu à concevoir un nouveau carburant. Il s’agit d’un e-diesel fait d’eau et de dioxyde de carbone, le composant principal de l’air que nous respirons tous…

audi-tt-geneva

Un carburant propre :

A l’usine Sunfire de Dresden, les ingénieurs ont phosphoré sur un carburant innovant : les premiers lots de cet « e-diesel » ont été fabriqués grâce à la génération d’électricité à partir de sources d’énergie renouvelable. Ce procédé permet de produire de l’hydrogène via électrolyse réversible. Cet hydrogène est mélangé à du monoxyde de carbone (issu de la transformation du CO2 de l’air) afin de créer du Blue Crude, une sorte de pétrole non raffiné qu’il faudra enfin transformer pour l’utiliser en guise de carburant.

audi-combustible-bluecred-eau-air

Ce n’est pas simple, mais cela semble assez proche de fonctionner pour qu’Audi n’hésite plus à en parler publiquement. Actuellement, le dioxyde de carbone provient encoure d’une usine de biogaz mais Audi compte à terme permettre à son dispositif de le capturer une partie directement dans l’air que nous respirons, où il est abondant. Cela permettrait en outre de limiter les gaz à effet de serre responsables du réchauffement climatique, plutôt que d’en amplifier les effets.

Prix de cet e-diesel :

Audi considère que l’efficacité de ce carburant propre est d’environ 70% du rendement des carburants actuels, et Christian von Olshausen, Directeur Technique de Sunfire estime que « le moteur tourne plus calmement et [ce qui] crée moins de polluants ». Les ingénieurs de Dresden devraient produire 160 litres par jour de ce carburant nouveau afin d’en tester les propriétés. Si les performances sont validées, une plus grosse usine sera bâtie pour en produire en plus grande quantité. Le seul problème, c’est que ce carburant n’est pas si bon marché que cela : entre 1 et 1,5 € par litre selon Sunfire, et fortement indexé sur le prix de l’électricité.

Via

Partager
A propos de l'auteur

3 commentaires

  1. Objectif Terre

    on

    “Audi considère que l’efficacité de ce carburant propre est d’environ 70% du rendement des carburants actuels”
    Ce n’est pas ça que disent Audi et Sunfire. 70% c’est l’efficacité de la conversion Power-to-Liquid. Cela signifie qu’avec 1,4 kWh d’électricité ont obtient 1 kWh de contenu thermique dans le carburant liquide obtenu (1,4 x 0,7 # 1).