M2M

ST Micro et Semtech s'accordent pour l'utilisation de LoRa

Pinterest LinkedIn Tumblr +

ST Microelectronics annonce avoir trouvé un accord avec Semtech pour proposer une gamme complète de solutions intégrant des SoC compatibles avec la technologie LoRa pour les objets connectés utilisant les réseaux locaux étendus basse consommation (LPWAN) proposés par certains opérateurs.
Semtech Corporation et STMicroelectronics annoncent avoir trouvé un accord pour la signature d’un partenariat concernant la technologie LoRa de Semtech.
Le fondeur ST Microelectronics utilisera cette technologie au service de déploiements d’applications pour l’internet des objets, utilisant les possibilités de connectivité offertes par les opérateurs de réseaux mobiles et les réseaux privés à grande échelle.
st-microelectronics
ST Microelectronics va aussi rejoindre l’Alliance LoRa –comme m2ocity– et fournira des ‘reference designs‘ basés sur sa famille de microcontrôleurs STM32.
ST Microelectronics prévoit de développer des microcontrôleurs embarquant la technologie LoRa selon le protocole standardisé LoRaWAN, publié en milieu d’année par l’Alliance Lora. Depuis, un programme de certification basé sur ce protocole a également été lancé.
Accusé de vouloir verrouiller le marché avec sa technologie pour lequel il était le seul à disposer des droits de distribution de chipsets compatibles, Semtech tient parole en ouvrant la propriété intellectuelle entourant LoRa aux fondeurs concurrents. Cependant, cet accord financier (dont les termes n’ont pas été révélés) n’a pas vocation à être exclusif.
st-microelectronics-2
Malgré tout, l’arrivée d’un fournisseur majeur de circuits intégrés comme ST Micro est un bon signal pour la technologie LoRa. ST Microelectronics est en effet très présent sur les marchés industriels et de la connectivité.
Cet accord confirme aussi le potentiel de la technologie LoRa de Semtech dans un contexte industriel. Face à l’offre de réseau opéré de Sigfox, de nombreux acteurs misent en effet sur le protocole LoRaWAN pour devenir progressivement le standard des réseaux WAN pour l’internet des objets à basse consommation.

Via

Partager
A propos de l'auteur